PDA

Voir la version complète : Nouveau DES de Chirurgie Orale



Youna Cloarec
18-07-2011, 15:51
Bonjour à tous,

La répartition des postes d'internes 2011 est marquée par une nouveauté: la création d'un nouveau Diplôme d'Etudes Spécialisées de Chirurgie Orale.

La création de ce nouveau diplôme intervient dans une réflexion plus large sur l'internat de la filière odontologie. Aussi il s'agit en réalité de la création de 3 nouveaux DES:
- celui de Chirurgie orale, commun aux filières médecine et odontologie;
- le DES de médecine bucco-dentaire propre à la filière odontologie;
- le DES d'orthopédie dento-faciale propre à la filière odontologie pour l’instant mais devrait s’ouvrir à la médecine à terme et remplacer notre DESC de Chirurgie Maxillo-faciale.

Ainsi, ce nouveau DES de Chirurgie Orale vient remplacer le DES de Stomatologie avec un nombre de postes ouverts bien supérieur puisque ce sont 15 postes de Chirurgie orale qui sont ouverts cette année contre 2 postes de Stomatologie l’année dernière.

Ce DES a une durée de 8 semestres et comporte 3 parties :
- Une formation théorique complémentaire en odontologie pour les internes en médecine et en médecine pour les internes en odontologie pendant les quatre premiers semestres. Elle comporte 7 Unités d’Enseignement (ou UE). Six d’entre elles sont différenciées en fonction de la filière d’origine et une UE est commune à l’ensemble des internes. Chaque UE est enseignée sous la forme de séminaires nationaux ou interrégionaux.
- Une formation théorique en chirurgie orale commune à tous les internes et composées de 8 Unités d’Enseignement.
- Une formation pratique de 8 semestres dont au moins 6 d’entre eux devront se dérouler dans des services validant en vue du DES de chirurgie orale, soient 3 en odontologie et 3 en chirurgie maxillo-faciale. Enfin, l’étudiant effectuera 2 semestres au choix après accord du coordonnateur interrégional.


Vous trouverez ci-joint l’arrêté relatif à la création de ce DES et en suivant ce lien (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/rubrique-bo.html?cid_bo=56026) les annexes parues au Bulletin Officiel.

Restant à votre disposition pour toute question, bonne journée.

dirrtymastah
13-08-2011, 00:48
Merci pour ces précieuses informations. Je suis arrivé 3652 ème cette année à l'ECN, et je brigue fortement un poste de chirurgie orale aux environs de Lille... Cependant, j'ai peur de me lancer là dedans sans connaître exactement le champ d'activités d'un chirurgien oral... Ne va t-on pas vers une nouvelle guerre Maxillo Facial contre Chir. Oral ?

Le chirurgien oral va t-il empiéter sur le territoire du maxillo facial ou devra t-il se cantonner à arracher des dents de sagesse et à poser des implants ?
J'ai cru lire que la chirurgie orthognathique serait accessible, ainsi que la cancérologie buccale, est-ce possible?

Certes, je suis exigeant, mais la science se doit d'être exact... Existerait-il un référent à Lille en la matière à contacter, ou même au niveau national?
Comment savoir quelle ville choisir, vu que c'st la première année de cette filière?

Un grand merci à ceux qui auront le courage de me répondre.

Joce
14-08-2011, 01:58
- le DES d'orthopédie dento-faciale propre à la filière odontologie pour l’instant mais devrait s’ouvrir à la médecine à terme et remplacer notre DESC de Chirurgie Maxillo-faciale.

DES d'orthopédie dento-faciale = diplôme d'orthodontie (accessible actuellement pour les odonto et les STOMATO, il ne devrait plus être accessible aux chir oraux) n'ayant EN RIEN vocation à remplacer le DESC de maxillo.

Pour ce qui est de la chir orale:
oui aux dents de sagesse
oui aux implants
non à la cancéro (pas de pelvimandibulectomie interruptrice avec curage cervical bilatéral et reconstruction par lambeau libre de fibula pour le chirurgien oral...)
a priori non aux ostéotomies (formation théorique uniquement)

tu peux te faire une idée de ce que sera cette spécialité en lisant le contenu pédagogique de ce DES.
en principe la chir orale c'est abord endobuccal et respect de la continuité des bases osseuses.

c'est assez spécialisé et il y aura une grosse part odonto dans ce DES donc réfléchi bien, maintenant je pense que cette filière aura beaucoup de succès à l'internat dans les prochaines années compte tenu de la tendance actuelle (spé lucrative, internat court et tranquille, bonne qualité de vie en perspective).

bon choix à tous!

Joce
15-08-2011, 22:50
Pour compléter sur le DESCO:

comme pour l'ancien DES de Stomatologie il s'agit d'un internat en 4 ans sans post-internat (contrairement à l'internat en 5 ans avec 1 an de post-internat obligatoire en chirurgie maxillo-faciale)

pour ce qui est du contenu pédagogique il sera j'image différent en fonction des régions et inter-régions mais la base officielle est sur le fichier joint

dirrtymastah
18-08-2011, 03:26
Merci Joce.
Simplement, la chose qui me fait vraiment peur c'est d'avoir un contenu pédagogique large et de ne pouvoir en faire que très peu au niveau pratique...

Joce
18-08-2011, 17:06
Merci Joce.
Simplement, la chose qui me fait vraiment peur c'est d'avoir un contenu pédagogique large et de ne pouvoir en faire que très peu au niveau pratique...

Pas de quoi être effrayé, c'est le lot de toutes les spécialités chirurgicales de tendre vers une hyperspécialisation et de ne pratiquer qu'une petite partie de ce pourquoi on a été formé.

Pour le DESCO le contenu pédagogique comprend une part de formation théorique (chir orthognathique, chir oncologique) que l'interne en CO ne pratiquera pas pendant son internat (en tant qu'opérateur j'entend), et comme il n'y a pas de clinicat, il semble difficile et de se lancer dans ce type d'intervention par la suite.
Ce qui est différent du chirurgien orthopédiste qui ne fait que du pied ou de l'épaule mais qui a opéré des hanches à la pelle pendant son internat/clinicat.

dirrtymastah
21-08-2011, 22:52
Pour le DESCO le contenu pédagogique comprend une part de formation théorique (chir orthognathique, chir oncologique) que l'interne en CO ne pratiquera pas pendant son internat (en tant qu'opérateur j'entend), et comme il n'y a pas de clinicat, il semble difficile et de se lancer dans ce type d'intervention par la suite.
Ce qui est différent du chirurgien orthopédiste qui ne fait que du pied ou de l'épaule mais qui a opéré des hanches à la pelle pendant son internat/clinicat.

Oui, mais si un interne en chirurgie orale doit passer 3 semestres en maxillo faciale, n'est il pas suffisamment formė pour réaliser des interventions à type d'ostéotomie ?

Lexomil
22-08-2011, 16:39
Il est formé si on lui laisse faire ; si dans le BO il est clairement marqué que ça ne fait pas partie de ses compétences, je ne vois pas vraiment de raisons pour qu'un PUPH les lui laisse plutot qu'aux internes de CMF

dirrtymastah
22-08-2011, 21:24
Une dernière question : sera t- il possible ensuite pour un chirurgien oral de faire un assistanat ou de bosser en tant Que PH contractuel pour ensuite pouvoir exercer en secteur 2 ?

Lexomil
22-08-2011, 21:34
Difficile de te répondre.. PAs chez nous en tout cas.. je ne sais pas comment ça va marcher dans les autres CHU, mais j'ai l'impression que les PUPH sont pas chaudbouillants, et déjà que c'est chaud pour nous d'avoir un poster de CCA, les filer à des DESCO suis pas sure.. Mais difficile à prévoir !

Bicounuss
09-09-2011, 19:26
Difficile de te répondre.. PAs chez nous en tout cas.. je ne sais pas comment ça va marcher dans les autres CHU, mais j'ai l'impression que les PUPH sont pas chaudbouillants, et déjà que c'est chaud pour nous d'avoir un poster de CCA, les filer à des DESCO suis pas sure.. Mais difficile à prévoir !



Question conne est ce qu'un chir orale peut poser des appareils dentaires ,,,,????:)

sonmon
09-09-2011, 21:37
salut! j'ai passé l'internat cette année pour faire maxillo. Vu mon classement c'est pas gagné donc j'ai eu un entretien avec un chef de maxillo pour lui parler du DESCO et franchement il est resté assez évasif et a terminé par "faites le bon choix!". Ils n'ont pas l'air prets à accueillir des dentaires dans leurs services et du coup je pense que les medecins risquent d'en patir...
maintenant si le dernier recours c'est DESCO pour éviter la med gé...
concernant les clinicats j'ai bien compris qu'il préfererait donner le poste à un CMF qui a une formation pratique plus poussée et qui en a besoin pour exercer!

Lexomil
11-09-2011, 19:59
Cf l'autre discussion
pas de clinicat pour les desco, c'est 4 ans puis direct au boulot

descb31
20-09-2011, 23:29
je finis le DES de chirurgie buccale (ancêtre du desco), et je peux vous dire que la chir orthognathique est faisable par tout praticien ayant été formé, le cadre d'activité s'étendant "au diagnostic et au traitement de toute maladie supposée ou acquise de la bouche, des os maxillaires, des dents et de tous les tissus attenants". En revanche, la cancéro est de plus en plus gérée par les CH.

Lexomil
21-09-2011, 16:07
La chirurgie orthognatique est hors maquette, c'est clairement inscrit dans les textes.
Ca a encore été précisé aux coordinateurs coté odonto, ils sont sur la meme longueur d'onde. Les DESCO ne seront donc pas formés. Ni à l'orthodontie d'ailleurs.
Il s'agira donc de pratique illégale de la médecine.

La carcino se limite aux biopsies.

La traumatologie aux maxillaires.

Les ATM version gouttières, pas d'abord cutané.

Le pré-implantaire sans prélèvement exobuccal.

Et l'exobuccal n'est pas inclus.

Et accessoirement il s'agit d'un véritable internat, avec maquettes, heures de formation théorique, interchu et tout le tintouin. Seul bonus, échapper aux gardes. Autre bonus, fléchage du poste, le DESCO passe en CMF avant son équivalent de même promo mieux classé interne de CMF. Sauf qu'il NE FAIT PAS de CMF.

Fab2888
23-09-2011, 12:50
je finis le DES de chirurgie buccale (ancêtre du desco), et je peux vous dire que la chir orthognathique est faisable par tout praticien ayant été formé, le cadre d'activité s'étendant "au diagnostic et au traitement de toute maladie supposée ou acquise de la bouche, des os maxillaires, des dents et de tous les tissus attenants". En revanche, la cancéro est de plus en plus gérée par les CH.



Oulala..... Alors toi, je pense que tu t'es complètement trompé de filière....

Si tu voulais faire de la chir orthognatique, il fallait faire médecine, puis maxillo (12-13 ans d'études en tout)....

A Paris, c'est claire et net en tout cas : Légalement, la chir orthognatique n'est pas, mais alors pas du tout de votre ressort. Tu ne seras pas formé, et même si tu arrives à l'être, tu seras dans la pratique illégale de la médecine...

De toute façon, honnêtement, je vois mal quelqu'un aller s'adresser à un chirurgien oral (qu'il vienne de médecine ou dentaire) pour faire de l'orthognatique....

Je trouve cela quand même fou... Est-ce que les chir digestif opèrent les méningiomes ?

docb
28-09-2011, 18:11
Cher fab;
pour fréquenter le meme hosto que toi (pitié), je suis toujours outré de voir les guéguéres anciennes que tu recolportes ( genre vas y les maxillo c 'est 13 ans d'études !!! et les ti cons de dentistes c 'est un bts .. )

Bref, si tu étais plus au courant de la philosophie du DESCO en parlant avec PR GOUDOT, ou en regardant ce qui se passe ailleurs (UK, USA ou 90 % du reste du monde), tu aurais compris que DESCO et CMF sont 2 spécialités complémentaires, et qu'à long terme peut-être verra-t-on des ' oral n maxillo facial surgeons ' .

ENsuite, sors un peu de ton nombril élitiste à paris et ton 'archétype de chirurgien'... à paris paris ... La médecine francaise est en train d'être dépassée, surtout avec des réflexions comme la tienne ( moi, je ... 13 ans ... ).

IL est clair que la chir orthognatique allait être dans la maquette du DESCO, mais grace aux dernieres manoeuvres des CMF, ce ne fut pas le cas ( uniquement la partie théorique ... )
Enfin , quand tu vas à larib, comment te comporte tu quand ce sont les ORL qui font la chir orthognatique ? tu manges tes nerfs ??


Pour finir, le desco est jeune, il essuie les plâtres, et c 'est bien grâce à des odonto que la paro, l'implanto, a progressé depuis 20ans, et c'est bien grâce aux futurs DESCO que les lésions précancéreuses buccales seront dépistés et traités à temps.

M'enfin d'ici la tu seras un chir émérite qui opérera au qatar . Je te le souhaites.
Confraternellement.




Oulala..... Alors toi, je pense que tu t'es complètement trompé de filière....

Si tu voulais faire de la chir orthognatique, il fallait faire médecine, puis maxillo (12-13 ans d'études en tout)....

A Paris, c'est claire et net en tout cas : Légalement, la chir orthognatique n'est pas, mais alors pas du tout de votre ressort. Tu ne seras pas formé, et même si tu arrives à l'être, tu seras dans la pratique illégale de la médecine...

De toute façon, honnêtement, je vois mal quelqu'un aller s'adresser à un chirurgien oral (qu'il vienne de médecine ou dentaire) pour faire de l'orthognatique....

Je trouve cela quand même fou... Est-ce que les chir digestif opèrent les méningiomes ?

Fab2888
29-09-2011, 10:25
Chez docb :
- Pourrai-tu arrêter d'harceler tous ceux qui parlent du DESCO ? Je ne dévalorise en rien la spécialité, mais je m'insurge contre ceux qui veulent pratiquer des actes pour lesquels ils ne sont pas formés....

- Aussi, vu que tu t'en prend de façon aussi virulente à mes propos, je te propose de me donner ton nom par MP, qu'on puisse en discuter afin d'échanger nos avis. Je vais être honnête, je pense que tu es un DESCO, et que donc tu défend ton gagne pain tout simplement.... et ça me ferai donc plaisir de t'expliquer en face que tu ne fera pas d'orthognatique....

A bientot

docb
29-09-2011, 12:08
CHer fab,

1. c'est d'un propos écrit d'un des plus grands prof de cmf : 'on peut imaginer qu'à terme le DESCO soit le premier pallier pour une spécialité CMF dento-médicale (encore une fois regarde ce qui se passe dans 90% du reste du monde).

2. orthognatie et CO ? => chacun sa soupe en effet car :
- ca reste une chirurgie peu fréquente à faire par les chir qui maitrisent leurs complications, donc oui je les adresse à mes confrères.
- en santé publique de ville, c'est moins courant que tu ne le penses.
- la chir orale te permet déja de faire des ostéotomies segmentaires.

- rien n'empeche de penser qu' à long terme, une remise à niveau vers l'orthognatie pour les DESCO se fera ( comme cela était pensé initialement dans la maquette).
( tout comme les vieux stomato faisaient CMF, ODF et stomato médico chir => yen a encore !!! )

3. Pour finir, je suis de ton avis : il ne faut pas tout mélanger. la Spé démarre : la moitié des cmf sont contres. mais avant le jour, la nuit est longue...

Comme toi, le m'insurge contre ceux qui veulent bien marquer leur territoire avec un despotisme ..

mais bon on oublie ici tout le côté MEDECINE BUCCALE dans ce DESCO qui met l'accent sur la chirurgie par son nom.
Donc oui mon cher fab, chacun a déjà assez à pratiquer et faisons le ensemble.

Confraternellement.





Chez docb :
- Pourrai-tu arrêter d'harceler tous ceux qui parlent du DESCO ? Je ne dévalorise en rien la spécialité, mais je m'insurge contre ceux qui veulent pratiquer des actes pour lesquels ils ne sont pas formés....

- Aussi, vu que tu t'en prend de façon aussi virulente à mes propos, je te propose de me donner ton nom par MP, qu'on puisse en discuter afin d'échanger nos avis. Je vais être honnête, je pense que tu es un DESCO, et que donc tu défend ton gagne pain tout simplement.... et ça me ferai donc plaisir de t'expliquer en face que tu ne fera pas d'orthognatique....

A bientot

coeur croisé
29-09-2011, 22:59
à vous lire,vous me confortez dans le plaisir de ne rien connaitre de la chirurgie Xtique et surtout dans l'idée que la civilisation occidentale a beaucoup perdu de la disparition du duel

lola121
16-10-2011, 11:34
Est ce que les internes de chir orale provenant de médecine assurent également des gardes?(parce qu' un internat sans gardes, c'est quand même un gros manque dans une formation...)

Lexomil
16-10-2011, 12:08
non pas de garde
pas de différence selon la provenance, on va pas commencer à créer des inégalités desco dentaire/med

et pour quoi faire d'ailleurs ? gérer la fracture du plancher qui n'est pas dans la maquette ?

Bénoïte
16-10-2011, 18:34
C'est fou (voire même décevant) de voir comment les gens peuvent être bornés et étroits d'esprit...
Dans ce cas là, autant interdire aux internes qui ne feront pas ortho ou viscérale de faire des gardes de chir générale dans les périphs, sous prétexte qu'un otho n'enlèvera jamais un colon gauche, ou qu'un viscéral ne mettra plus de clou gamma une fois installé...

Lexomil
17-10-2011, 15:35
C'est bien plus complexe qu'un problème interne à la chirgé.

Tu laisserais un dentaire faire des gardes ? La plupart des PuPH sont contre, ils ont leurs raisons, même si le côté politique y tient une bonne part.
Ce n'est pas comme si les gardes étaient uniquement des astreintes aide-op ; même si je comprend que vous ne nous considériez pas comme des médecins à part entière, on ne peut pas dire que l'externat et le sens "médical" soient totalement inutiles lors de nos gardes

mohamedaly
19-10-2011, 19:28
J'ai plusieurs question le chirurgien oral sera-t-il un médecin ou un dentiste au final?
Aura t'il le droit de prescrire tous les médicament comme n'importe quel médecin?
Pourra-t-il être un médecin traitant pour sa famille et ses proches?
Merci

Lexomil
20-10-2011, 00:52
Selon la filière d'accès, médecin chirurgien oral ou dentiste chirurgien oral, comme l'on a déjà actuellement des chirurgiens dentistes. Les dentistes ne deviennent pas subitement médecins (et vice versa !)

Après, être MT pour sa famille, c'est un grand débat "éthique" très propre à chacun

mohamedaly
20-10-2011, 10:51
Mais le truc qui m'étonne c'est qu'a la fin que l'on vienne de dentaire ou médecine on aura exactement les même compétences. Hors la principale compétence d'un médecin c'est de prescrire tous les médicaments (sauf les médicaments réservés aux autres spécialités) alors que le dentiste lui sera restreint à prescrire des médicament en rapport avec leur spécialité. De même un dentiste ne peut pas être un médecin traitant puisqu'il n'est pas médecin. Donc le truc que je voulais savoir étais si le médecin perdrai ces compétences ou en revanche le dentistes les gagnerais. De même en ce qui concerne les dentistes (pose de prothese etc). Ou allons nous simplement à une inégalité.

cocacola54
20-10-2011, 11:56
Un médecin généraliste est un spécialiste de la MG! Je ne vois pas pourquoi un chirurgien X ou dentiste pourrait remplacer un MG. C'est comme si un MG pouvais remplacer le dentiste pour ses proches.

mohamedaly
20-10-2011, 12:16
C'est en aucun cas pour le remplacer. J'ai pas parlé de MG mais de MT ce qui est different. Un neurochirurgien peut être un MT pour ses enfant ses parents etc...

docb
27-10-2011, 20:46
mon cher mohamedaly, tu vas peut-être chercher un peu trop loin.

La chirurgie orale n'est ni plus ni moins la nouvelle stomatologie, avec les dernières aquis à jour ( implantologie, parodontologie... ) .

Cet internat commence mardi, l'on verra bien.. c 'est sur que pour les débuts, la guerre des tranchées risque de continuer en fonction des sites et des connivences maxillo- chirDents.

Cordialement.

ellona
30-10-2011, 00:22
Bonsoir,
je lis que ce nouveau DES fait couler beaucoup d'encre. J'ai quelques amis interne en odontologie en fin d'internat qui a l'époque on choisit de faire le DESCB qui leur a permis de faire de l'implantologie des dents de sagesse de l'implanto des greffes osseuses ( greffon de la mandibule prélevé eux mêmes ou bien en réalisant les interventions ac des chir ortho pour les prélèvements iliaques)... Personne ne s'est jamais plaint de gueguerre ORL/Maxillo/Dentaire... Bien au contraire en général ils travaillent en équipe. Plusieurs fois par semaine le chef de maxillo se rend au service d'orthodontie pour staff ac les orthodontistes concernant leurs cas... Le DESCO est une continuité de ce travail

Lexomil
30-10-2011, 15:24
Chez nous aussi on a des staffs avec les orthodontistes.

Mais continuité je ne crois pas.
Un peu comme la possibilité récente pour les dentistes de faire du botox en péribuccal, alors que les médecins "classiques" avaient été boutés.

Tout ceci n'a pas pour but final le bien du patient, mais bien de tirer à soi la couverture. Je me doute bien que les dentistes n'ont pas pour but les extractions et autres 4x8, tout ça c'est pour les maxillos :D mais bien les sinuslifts, préimplantaire et autres gestes rapides et rentables.
C'est normal après tout ! Tout le monde veut faire de l'injection, du preimplantaire, de la médecine esthétique, pourquoi les dentistes non ?

Salpin
30-10-2011, 21:00
Cher Lexomil,

Je sens une pointe de sarcasme quand tu parles de mes confrères.

Donc pour mettre les choses au point.

Tout d’abord, concernant les injections, il s’agit d’acide hyaluronique et non de botox (heureusement).
Je crois que tu es bien placé pour faire la différence.
Ce que j’en pense : encore un des combats futiles stupides de notre CO. Ces « nouvelles compétences » vont certainement avoir des conséquences catastrophiques pour nos patients et vont surtout servir à décrédibiliser la profession.
Les plasticiens, orl et autres maxillos se frottent déjà les mains.
Sur le peribuccal, je suppose que nous sommes d’accord.

Cependant, pour ce qui est de la chirurgie orale au sens strict, elle nous revient déjà et on la partage avec vous volontier. Cela n’est pas ton cas apparemment…

Mais on bossera ensemble, de la DDS à la chir pré-implantaire.
Il est même possible que je t’envois mes grosses reconstructions et mes carcinomes. Dingue non ?
Et cela que tu le veuilles ou non, c’est la continuité…

Amitiés.

Lexomil
31-10-2011, 13:56
Je ne suis absolument pas sarcastique ;) c'est déjà la guerre entre orl/opht/cmf/plastique pour les gestes rentables, tout le monde trouvant de bons motifs à l'exercice unique de tel ou tel geste.. meme les generalistes veulent faire le du medecine esthétique, et c'est humain après tout..

Pour le préimplantaire c'est clair que l'activité et plus que partagée, par chez nous les dentistes en font largement leur part !
Mais la demande est tellement forte que de toute façon, personne ne va en manquer

Le seul réel probleme du desco est le total n'importe quoi dans la façon dont il a été crée, sans information etc.. et les néo internes vont en payer les pots cassé

lorenzo75
31-10-2011, 15:07
Je suis interne en ophtalmo, donc rien à voire avec la chirurgie orale, mais j'ai mon avis là dessus.

En fait je ne vois pas vraiment ou est le problème :
- Il est évident que la chirurgie orale est l'équivalent le la stomatologie, c'est aussi simple que ça. Et pour être passé en maxillo-faciale à la pitié, c'est bien ce que disait le Pr Goudot (qui gère la spé si je ne me trompe pas).
- Par contre quand je vois certains dire que CMF et chirurgie orale seront équivalents un jour, je trouve cela d'une stupidité absolue. Et pour être passé dans le service du Pr Goudot, je tiens à préciser qu'il n'a jamais tenu ce discours. Certe dans certain pays, il y a les oral surgeon, mais l'organisation de notre système de santé est différente. Les chirurgiens oraux ne feront évidemment pas de cancero, d'orthognatique, d'esthétique. La spécialité n'a pas été crée pour répondre à cette demande là.
- La CMF comprend la chirurgie orale. Cependant, les CMF ont un peu délaissé cette chirurgie orale (ou stomatologie), d'ou la nécessité de créer cette filière pour répondre à la demande.
- Et aussi, je tiens à préciser une chose. Si quelqu'un devrait être "énervé" par cette nouvelle filière, ce sont bien les dentistes.... Avant, ils étaient les seuls à faire de l'implanto (avec les stomato qui se font mtn rares, et les CMF mais qui avaient délaissés cette partie de leur spé). Avec l'ouverture de cette nouvelle filière, les dentistes vont devoir de nouveau partager.

Pour ce qui est de la gueguerre ORL / CMF / plastique / ophtalmo :
- C'est malheureusement la vérité, d'ou la forte baisse des revenus des plasticiens, et la baisse de l'interêt réel pour cette spécialité (je parle de l'esthétique et pas de la réparatrice qui se fait à l'hopital). La chirurgie plastique reste très demandée depuis 4-5 ans pour une raison simple : le manque de recul. En effet, malgrè le nombre déjà trop important de plasticiens à Paris, il existe un très grand nombre d'internes en formation, qui ne sont pas encore rentré dans la vie réelle et qui ne connaissent donc pas (ou pensent la connaître) la réalité du marché. Pour avoir discuté avec plusieurs chirurgiens plasticiens (publics et hospitaliers) avant de faire mon choix; ils s'attendent justement à une forte baisse de la demande pour cette spé d'ici quelque années, une fois que cette génération en formation sera "sur le marché" et pourra informer les étudiants de la "réalité du marché".
- Pour la chirurgie esthétique du visage, il est souvent dit que ce sont les CMF les mieux formés
- Pour les blépharo, ce sont maintenant les ophtalmo qui ont pris le marché
- Pour la médecine esthétique, elle se fait maintenant dans des centres spécialisés ne faisant que ça, avec des médecins esthétique (anciens généralistes),dermato....

ellona
31-10-2011, 21:26
Pour résumé : Mauvaise organisation dans la mise en place du DES de chirurgie orale.
De ce que je vois les seuls qui ont un réel problème ac ce nouvel internat sont les personnes pensant que le rêve du dentiste est de devenir un médecin... Eh bien figurez vous que c'est un mythe très ancien. Les dernières promo de dentiste s'éclatent en libérale ac la montée de la parodontologie de l'implantologie de la prothèse....(moi la première).
La VRAIE chirurgie de la face est réservée aux CMF et ça aussi bien les petits internes dentaires que médecine du DESCO le comprennent : ils ne vont pas s'amuser à faire des chir orthoG dans leur cabinet privée.
PS : Je sais que dans le médical on ne parle pas d'argent mais je tenais juste à signaler que réaliser des actes de chirurgie orale pure en cabinet dentaire conduit à la faillite donc je ne vois pas l'utilité de prendre des risques pour au final fermer son cab' ou sa clinique.

cantorany
04-11-2011, 22:23
Cher Lorenzo, je ne suis pas d'accord avec à peu près tout ce que tu as dit...

La chirurgie orale est l'équivalent de la stomatologie : bien sûr. Penser que chirurgie orale et CMF seront équivalents un jour est tout sauf stupide, c'est au contraire très probable. Aux USA les "oral surgeons" n'existent pas ; ils s'appellent en fait "oral and maxillofacial surgeons", ont un domaine de compétence qui est équivalent à celui de la CMF en France (plastique, esthétique, reconstructrice, cancéro, traumato, orthognathique, etc.), et sont pour la plupart dentistes de formation : la "oral and maxillofacial surgery" est considérée aux USA comme une spécialité de la dentisterie.

- Les CMF ont délaissé la chirurgie orale : pas du tout... Quand on sort des murs de la Salpé, on se rend vite compte que la sto est le gagne-pain des CMF installés en ville et que les DDS représentent 90 % de leur chiffre d'affaires...

- Les CMF sont mieux formés que les plasticiens pour ce qui est de la chirurgie esthétique de la face : c'est possible, mais c'est dommage d'être bien formé et de n'avoir ensuite qu'un recrutement très faible voire inexistant... Si tu arrêtes 100 femmes dans la rue et que tu leur demandes qui aller voir pour faire un lifting, je pense que les 100 répondront "un plasticien" et que personne n'aura entendu parler du chirurgien maxillofacial...

- La plastique : certes ce n'est plus l'âge d'or comme il y a quelques années (trop de plasticiens) mais ça reste une spécialité avec des revenus plus que confortables et très demandée...

- Les ophtalmo "ont pris le marché" des blépharo : euh... comment dire... oui, il y a des ophtalmo qui font de la paupière, de "l'oculoplastique", ils arrivent à se faire un petit recrutement et opèrent surtout des patients âgés pour des raisons fonctionnelles, et pas trop des patients plus jeunes pour de l'esthétique... Ce n'est pas une question de compétence, c'est une question d'information du public, quand on dit "blépharoplastie esthétique" on pense à "chirurgie esthétique" donc "chirurgie plastique", et quand on parle d'ophtalmo on associe ça à la myopie, au laser, à la chirurgie réfractive, à la cataracte, au glaucome... Oui de plus en plus d'ophtalmo cherchent à faire de la paupière mais à nouveau on est très loin de se permettre de dire qu'ils ont récupéré le marché...

- Pour terminer sur le DESCO il est quasiment certain qu'à moyen terme les maxillos fusionneront soit avec les plasticiens, soit avec les dentistes... Difficile de croire qu'ils garderont leur autonomie en étant envahis de toutes parts par les plasticiens, les ORL et maintenant les dentistes... Et que la spécialité est (du moins à Paris) délaissée par les internes (tous les internes qui passent chez Goudot sont souvent des ORL, moins souvent des plasticiens, et rarement des maxillos...)

Salpin
05-11-2011, 11:30
Il en est question dans l'éditorial de la Lettre d'ORL par le Pr LEGENT de Nantes:
http://www.edimark.fr/publications/LOR/la-lettre-de-l-oto-rhino-laryngologie/edito/1845

lorenzo75
05-11-2011, 12:39
Cher Cantorany.

Ton explication n'est fondée sur rien du tout.....

C'est pas plûtot la plastique (je le répète, je ne parle pas de la réparatrice, qui s'exerce en privé) qui est rongée de partout ??? :
- Les ORL et CMF font de la chir esthétique du visage et sont reconnus comme t-elle (et j aimerais bien avoir les référence de ton sondage qui dit qu'une personne prefère voire un plasticien qu'un CMF pour un lifting... les CMF sont reconnu comme de réelle chir plasticiens du visage et sont reconnus comme chir plasticiens du visage par le college de chirurgie plastique. Plein de CMF ont marqué sur leur plaque "chirurgie esthétique, réparatrice et plastique du visage", et arrivent a recruter aussi bien que les chir plastique). La vrai question est : Qui est chir plastique et qui ne l'est pas??? Le problème est qu'ils le sont tous les 3.
- Les ophtalmo font les blépharo : et pour être en fin d 'internat d'ophtalmo, je ne peux pas te laisser dire que notre recrutement est minime. L'augmentation est exponentielle et cela n'est pas près de s'arrêter ! Nous avons des services entiers qui ne font que des blépharo. en privé, plusieurs ophtalmo consacrent 1-2 journée par semaine rien que pour cet acté
- Et surtout les médecins esthétique (MG, dermato...) prennent ont fait que le nombre d'actes de chirurgie esthétique est en chute libre. (et la il suffit de s'adresser a n'importe quel chir esthétique pour te confirmer que la chirurgie baisse, la medecine augmente).

Reste les liposuccions, et prothèses mammaire, mais jusqu'à quand ?

Pour la chir plastique, tout ce que je dis est fondée sur les fait et sur la réalité du terrain. Et OUI je confirme que l'eldorado sur Paris est bien fini, il suffit de parler avec des chir de 30-35 ans pour te dire qu'ils souffrent énormément pour leur recrutement.

Pour la CMF et la chirurgie orale, je n'irais pas pluis loin, tu as l'air d'en savoir plus que moi.... Mais ce qui est sur, c'est que la fusion CMF/Chir orale, ce n'est pas pour demain...

cantorany
06-11-2011, 00:55
Quand tu dis que les CMF sont des plasticiens de la face, je suis complètement d'accord avec toi. Que les ORL soient aussi un peu formés à la plastique de la face, je suis d'accord. Par contre là où on n'est pas d'accord c'est sur le recrutement qu'ils arrivent à faire dans le privé. Je connais un certain nombre de CMF installés à Paris, et à part quelques exceptions (qui existent), la majorité d'entre eux fait surtout de la sto... (et ne s'en plaint pas vu les revenus que ça leur procure...).
Quant à la médecine esthétique (qui est aussi pratiquée par les plasticiens) elle vient en complément de la chirurgie, elle ne la remplace pas. Aucune méthode médicale ne peut remplacer une lipoaspiration, un lifting ou une blépharo ;) lorsqu'ils sont indiqués... Donc à nouveau je ne suis pas d'accord quand tu dis que la médecine esthétique remplace la chirurgie.
Après je suis d'accord que les ophtalmo font de plus en plus de blépharo, mais je reste convaincu que la ménagère lambda qui veut se faire une chirurgie esthétique des paupières pensera d'abord au "chirurgien esthétique" et ira voir l'ophtalmo pour sa presbytie...
Certes l'eldorado est terminé...

lorenzo75
06-11-2011, 11:11
Donc au final nous sommes à peu près d'accord sur le fond...

Sauf pour ce qui est de la médecine esthétique....
- Tu ne peux pas nier que le boom de la médecine esthétique a de réélles conséquences sur la chir. plastique.
- Je n'ai jamais dis que cette médecine remplace la chirugie.
- Mais, en reprenant l'exemple que tu donnes avec le lifting. Bcp (voire la majorité?) des patients préferent maintenant faire des injections, ou autres fils d'or.... Certes les résultats ne sont pas les mêmes qu'un lifting mais cela évite un geste qui reste lourd, irréversible, avec anesthésie...

Le problème avec la médecine esthétique, c'est que les chirurgiens ont longtemps dénigrès cette "spécialité". Au final ils se sont fait complétement "voler" le marché par les MG, dermato....

Je précise que ej susi ophtalmo, mais que je trouve ce débat très interessant (j'hésitais entre ortho, opht, ou plastique quand j'ai fais mon choix). J'ai dans ma famille un chirurgien plasticien et 2 cousins MG faisant uniquement de la médecine esthétique, donc je connais assez bien la réalité du "marché"....

ellona
07-11-2011, 17:40
Moi qui pensait que le problème se posait entre médecine et dentaire... En réalité le DESCO est un problème au sein de la médecine même ORL/CMF +++
Courage aux nouveaux internes en DESCO !!!

Ptz
07-11-2011, 18:44
Une idée de comment s'effectue la répartition des postes entre médecine et dentaire dans les différentes sous-branches ?

Tobradex
08-11-2011, 00:14
[QUOTE=cantorany;1483262
Après je suis d'accord que les ophtalmo font de plus en plus de blépharo, mais je reste convaincu que la ménagère lambda qui veut se faire une chirurgie esthétique des paupières pensera d'abord au "chirurgien esthétique" et ira voir l'ophtalmo pour sa presbytie...
Certes l'eldorado est terminé...[/QUOTE]

Le problème est qu'elle sera presbyte avant d'avoir envie de se faire opérer les paupières....
D'où le recrutement en augmentation chez les ophtalmo :cool:

lorenzo75
08-11-2011, 21:06
Le problème est qu'elle sera presbyte avant d'avoir envie de se faire opérer les paupières....
D'où le recrutement en augmentation chez les ophtalmo :cool:

Un problème ? pas pour moi .... (jsuis interne ophtalmo !) :)

De toute façon, et enfin pour clore ce débat sur les "revenus", les spécialités qui rapportent le plus sont maintenant sans aucune discussion possible (bien sur il y a des exeptions, on pourra toujours trouver un plasticien ou cardio ou dermato ... qui gagne bcp bcp) :
- Orthopédie
- Ophtalmologie
- Urologie
- Radiologie

Et la cause est simple : Il n'y a aucun recrutement à faire, les patients viennent à eux, contrairement aux spé ou il faut "aller chercher" les patients.... (comme la plastique).

Bref je pense qu'on a complètement viré du débat initial sur la chirurgie orale....

Michel_Moot-Moot
09-11-2011, 18:17
Un problème ? pas pour moi .... (jsuis interne ophtalmo !) :)

De toute façon, et enfin pour clore ce débat sur les "revenus", les spécialités qui rapportent le plus sont maintenant sans aucune discussion possible (bien sur il y a des exeptions, on pourra toujours trouver un plasticien ou cardio ou dermato ... qui gagne bcp bcp) :
- Orthopédie
- Ophtalmologie
- Urologie
- Radiologie

Et la cause est simple : Il n'y a aucun recrutement à faire, les patients viennent à eux, contrairement aux spé ou il faut "aller chercher" les patients.... (comme la plastique).

Bref je pense qu'on a complètement viré du débat initial sur la chirurgie orale....
C'est bien une réponse de chir ça ! mais les radiologues, anesthésistes radiothép, anapath et médecins nucléaires ont des "revenus" biens plus importants et sans probléme de recrutement de patient non plus...:D

pasiphae
28-11-2011, 15:05
petit up maintenant que l'internat a commencé (bon depuis pas si longtemps, je sais...)

j'aimerai bien avoir l'avis de quelques Internes, d'orignie odonto ou médecine, sur l'ambiance dans les services (êtes vous bien accueillis?), la formation, la satisfaction par rapport a leurs attentes sur la spécialité...

:D

Schtroumphette1987
29-11-2011, 17:28
perso je veux faire maxillo, la je suis en chir ped et j'ai 2 potes qui sont desco et actuellement en maxillo: l'ambiance est pas top vis-à-vis de leur statut, on leur a fait clairement comprendre que les desco ça faisait ch*** les maxillo, qu'ils prenaient des postes de maxillo aux "vrais" internes et que donc les maquettes sont beaucoup plus dures à réaliser maintenant, en bref c'est pas la joie...après je parle de ce que j'ai entendu, donc si des internes desco passent par là...

jedi54
30-11-2011, 21:11
Je ne crois pas que les desco soient mal acceuillis ds leur stage de CMF, pour ma part je suis en desco, issu de la branche medecine, et aucun probléme d'integration à l'equipe de CMF. J'essaye juste de plus aller sur des blocs de traumato mandibulaire et maxillaire que sur des blocs de plastique. Et pour en avoir discuté avec les autres desco (medecine ou dentaire) lors de notre dernier séminaire sur Toulouse je ne crois pas qu'ils se sentent non plus mis à l'écart (en tout cas pour la plupart)
Et les maquettes de maxillo ne sont pas forcement plus dur à réaliser pour les chir gé car nos postes sont svt mis en surplus (pour moi c'était le cas)
Pour les gardes ça dépend des centres, je n'en ai pas, d'autres desco en ont.

georgesK
08-09-2013, 10:31
Salut, je viens de passer l'ECN et Je suis intéressé par le poste de chir orale a Nantes et Clermont et j'aimerai bien avoir quelques info sur la spé. Si qqun peut me donner son num par MP ^^merci d'avance.
j'aimerais surtout savoir :
- l'ambiance
-la formation
-l'avenir de la spé