PDA

Voir la version complète : [Rangueil]Conseil Pédagogique du Lundi 26 Septembre



*CharGé*
07-09-2011, 18:35
Voici l'ordre du jour du prochain conseil pédagogique du lundi 26 septembre


1) Bilan de la PACES ( Pr I Berry-Pr E Serrano)

2) Stages Cliniques de D1 : mesures à prendre pour les absences (Pr M Elbaz)

3) Stages Cliniques de P2-D1 : organisation définitive (Pr L Alric ,Pr L Sailler)

4) Enseignement des anti-infectieux en P2-D1 ( Pr JM Senard)

5) Résultats de l’ECN ( Pr A Didier)

6) Questions diverses


Si vous avez des remarques ou des questions, n'hésitez pas

golfech
26-09-2011, 19:34
Le Conseil Péda est repoussé au mercredi 5 octobre à 17h.


L’ordre du jour est maintenu et complété ainsi :

1) Bilan de la PACES ( Pr I Berry-Pr E Serrano)
2) Stages Cliniques de D1 : mesures à prendre pour les absences (Pr M Elbaz)
3) Stages Cliniques de P2-D1 : organisation définitive (Pr L Alric ,Pr L Sailler)
4) Enseignement des anti-infectieux en P2-D1 ( Pr JM Senard)
5) Demandes de changements de modules du D2 ( G Couture)
6) Résultats de l’ECN ( Pr A Didier)
7) Questions diverses

N'hésitez pas à nous faire part de vos questions.

Math.B
10-10-2011, 21:13
Conseil Pédagogique du 5-10-2011


Présents : Le doyen Pr Rougé et le Vice-doyen Pr Serrano, Pr Lagarrigue, Pr Alric, Pr Courtade, Mme Hanaire, ...les élus UFR.




Enseignement anti-infectieux P2-D1

Le Professeur Senard regrette la disparition de l'enseignement fondamental sur les anti-infectieux depuis la réforme.
Sa proposition : former un sous-module de 5h de pharmacologie (anti-infectieux, antifongiques, antibiotiques) dans le module « anti-infectieux» : les infectiologues mettent à sa disposition 1h et la pharmacologie peut dégager 4h (1h sur le module PP, 1h sur l'AL, 2h sur le dig).


Problème du contrôle des connaissances :prévoir une évaluation spécifique à la pharmacologie, groupée entre les anti-viraux, les anti-fongiques, les anti-bactériens mais tout en restant dans le module anti-infectieux. On verra plus tard les coefficients : d'ici juin 2012.


Le problème relevé c'est que cette idée ne va pas vraiment dans le sens de la réforme mais les étudiants n'y voient pas d'inconvénients. Mme Courtade réglera les problèmes d'emplois du temps.




Questions diverses :

Mme Hanaire : Dans le Bulletin Officiel du 25.08.2011, il est apparu la volonté de mettre des enseignements prioritaires pour lesquels on ferait des séminaires dans la 2ème partie du 2ème cycle. Parmi ces eux, il y a : « iatrogénie et prévention, sécurité du patient et risque pathogène, obésité cancer maladie cardiovasculaire et respiratoire, douleur et soins palliatifs, addiction et conduite dopante …. ». Ce serait une opportunité pour renforcer l'éducation thérapeutique (actuellement 1h en D2). Il existe aussi un diplôme de contrôle continu, une formation de 40 heures mais la mise en place d'un séminaire permettrait de faire une formation initiale.


Est ce que l'on réorganise les modules déjà existants ou bien on rajoute des heures ? (ce qui est difficile au 2ème cycle).


Remarque des Elus: il serait plus intéressant de le faire en fin de cursus (DCEM4) parce qu'on aurait une vision transdisciplinaire. Cette idée est mise de côté car il serait trop difficile d'organiser 4 matinées de séminaire par an. On pourrait également essayer de l'intégrer en stage pour que ce soit plus pratique que théorique (mais le problème c'est que tous les étudiants ne passent pas dans les mêmes stages ...)
D'autres proposent de l'intégrer dans le module 14 (de médecine interne) ou bien dans le module 11.
Remarque de la part des professeurs : c'est plutôt de la sensibilisation plutôt que de l'acquisition de connaissances.


En conclusion : Voir avec Pr Chamontin (qui organise dejà un séminaire) comment organiser ça et proposer un projet plus précis.




Stage P2/D1

Concernant le stage infirmier :
- Comme chaque année : réticence des cadres infirmiers à accueillir des étudiants, trop nombreux, trop jeunes, pendant la période de fermeture de certaine services…De plus cette année, les dentaires ont eu des cours qui commençaient pendant le stage : il faudrait plus de coordination entre nos deux facultés.
Les élus font remarquer que les étudiants étaient quand même motivés, présents.


Dans la loi, 4 semaines de stage sont prévues mais dans la pratique, ce n'est pas applicable.


- Des étudiants ont pu bénéficier de la passerelle à Toulouse. Mais ils n'ont pas fait le stage d'initiation aux soins parce qu'ils étaient en stage de validation de leur diplôme.
Il faut informer les étudiants qui veulent cette passerelle qu'ils doivent faire ce stage.


Concernant les stages de maitrise clinique:
- Terrains de stages : On compte environ 118 postes en spécialités médicales, 40 dans les spécialités chirurgicales. Pour une plus grande diversité des terrains de stage, on essaie de proposer 2 stages en spé médicales et 1 en spé chirurgicales.
Pour le stage aux urgences : au total 108 étudiants peuvent être accueillis au maximum (10 à purpan, 8 à Rangueil). Une petite proportion d'étudiants risque de ne pas avoir de place : pour compenser, ils iront en stage en post-urgence où ils verront une sémiologie très riche aussi.
- Modalités de stage : un stage avant S2 de L2 de 3 semaines (donc trois stages) puis un stage en L1 de 6 semaines (on propose plutôt 3x2s au lieu de 2x3s).
- Affectation (pas de choix) : un élu (Benoit Baïetto) va se joindre au professeur qui préparera le tableau de répartition. Ce tableau doit être validé mi-novembre.




Changement de modules de D2 demandes des élus :



- Module 1: Les examens sont à la fin de l'année, il faudrait les faire passer en janvier en gardant la LCA du module transversal en juin. Les modalités de contrôle des connaissances sont pour le moment : la LCA, l'écrit et le contrôle continu.
===> Il faut en parler aux responsables pédagogiques et voir le délai de correction de la LCA.


Serait-il possible d'avoir les notes de l'épreuve de LCA de décembre plus tôt ?
===> ca risque d'être difficile d'avoir corrigé toutes les copies avant délibération pour le 1er semestre or on ne peut pas donner les notes s'il n'y a pas eu la délibération.


- Textes de LCA : au 2ème quad de D2 sont en anglais, sachant qu'ils sont en français aux ECN donc ça n'est pas un réel entrainement.
===> La réponse des professeurs est qu'il est aussi très difficile d'avoir des articles de qualité en français.


- Module 4 Handicap : 38h de cours pour 5 items, c'est disproportionné surtout qu'il y a beaucoup de redondances. Alors que par exemple, le module 2 a 23 items et il n'a même pas été possible de le traiter entièrement cette année.


- Module Gynécologie : il y a des items qui n'ont pas été traités. Mais à priori ca devrait être réglé.


- En D3, le stage de pédiatrie : Les purpanais sont en même temps que les rangueillois, donc ça fait beaucoup trop d'externes ===> Le pr Serrano va en parler au pr Carrié en charge de la répart des stages à Purpan.




Le bilan PACES

Des difficultés ont été relevées notamment :
- Les problèmes de retransmission. La solution serait de faire alterner les amphis-maîtres entre Maraichers et Médecine. Ils sont plus fréquents le matin que l'après-midi, c'est une inégalité. On pourrait décider de « certifier » les salles mais c'est très difficile de rendre le matériel inaccessible.
- Des étudiants se sentent lésés de ne jamais voir l'enseignant.


Marie a présenté lelivre blanc de la PACES(celui-ci a été envoyé plus en détails aux profs concernés) :


les contradictions lors des cours magistraux.
les pb de retransmissions paliés, selon le doyen, par la formation plus complète des appariteurs.
les répartitions inégales des professeurs notamment pour le TD de SSH (problèmes pour poser des questions).
Les mises à jours des polycopiés
moodle : on pourrait mettre les diapos en ligne avant le cours mais pour inciter les élèves à venir en cours, ce serait des diapos à compléter ===> Les profs ont peur que dans ce cas, les étudiants ne suivent pas en cours.
Orientations et passerelles : mise en place du FMS et de fiches métiers (projet du doyen avec l'UPS).



Le bilan est plutôt positif : la PACES a été bien menée à Toulouse même si quelques points sont encore perfectibles




Présentation du bilan des ECN

Il se tiendra une commission ECN pour avoir une analyse plus complète.




Dans les 1000 premiers : Rangueil et Purpan sont au même rang : 17% de réussite soit le 4ème rang des fac en France
Dès 1500 : Purpan a 26% de réussite, reste 4ème et Rangueil n'a que 22% et se place 10ème
au rang 3000 : Purpan reste 4ème alors que Rangueil a une réussite de 39% de ses étudiants et se positionne 16ème fac de France
au 3500ème, la moyenne nationale est de 46%. A Toulouse, Purpan est à 53 % de ses étudiants classés soit la 5ème position et Rangueil est à 47% soit la 14ème position.



Cette tendance se voyait déjà aux ECN blanches. L'analyse du Pr Didier est que les purpanais sont plus aguerris à la pratique des dossiers donnés plus précocement et plus fréquemment.L'enseignement intégré n'est pas mis en cause par les professeurs. L'enseignement des purpanais devient plus vite transversal.


Les résultats de Rangueil :étonnants puisque notre numérus clausus est le plus sévère de France. Le Pr Alric met en cause la présence qui n'est pas assez encadrée. La demande est d'avoir des dossiers en plus grand nombre et plus tôt.
- La remarque des professeurs est également un manque d'investissement lors des stages et ils observent une faiblesse méthodologique sur les réponses aux examens.
- Demande des Elus: dans chaque stage, consacrer une matinée à l’étude de dossier.
Il est également souligné qu’il faudrait réorganiser les stages de D2 : ne pas commencer par des services trop transversaux mais plutôt centrés sur un seul organe.
- Le Doyen fait remarquer que lors des conférences, il n'y a que 50% des élèves qui y participent . Il serait nécessaire que les élèves viennent plus nombreux.


Prochain Conseil pédagogique : le mardi 6 décembre 2011 à 17h30.