PDA

Voir la version complète : jeux videos : une drogue non reconnue ?



Franklin
08-04-2005, 22:30
Mon grand frere a commencé quuand il était en 3eme avec Asheron's call. A l'époque, on n'avait pas l'ADSL, mais une connexion telephonique toute simple. Il arrivait a passer des nuits entieres dessus. Et la note telephonique fait mal (surtout quand c'est mon pere qui le decouvre).

C'est passé pendant un moment...Mais est arrivé le drame : Dark age of Camelot. Pendant 4 ans, il y a joué. Sans jamais en etre dégouté. Il s'est pourri la vie avec. il passe la moitié (vraiment 12 h par jour et par nuit) de son temps la dessus.

puis est arrivé World of Warcraft, monde dont je suis fan. Et pourtant j'ai reussi a detester ce jeu, pour ce qu'il a fait et fait encore à mon frere, qui est maintenant completement dependant de ce jeu. Avec toutes les consequences que ca entraine : agressivité, anti sociabilité, tabagisme, insomnies, problemes aux yeux (+++), etc...



Les MMPORG sont des jeux on line ou l'on fait évoluer un personnage dans un monde fantastique: il contient des points positifs et négatifs (beaucoup d'apres moi) :
- le monde est infini, puisqu'il existe des add-ons qui sont sorties tous les 6 mois.
- le personnage, afin d'etre invincible et respecté par tous ses pairs, doit atteindre un niveau nécessitant 750 heures de jeu (comparé à FF7 ou seules 50 heures de jeux sont nécessaires, bien qu' à l'époque, on trouvât cela long)
- on peut parler à tout un tas de gens (c'est bien). Le gros point négatif est que les joueurs utilisent frequemment un langage particulier, un vocabulaire sectaire ("ce nioub m'a rez alors que j'étais pas dans sa hill. TG le nioub, je lui send mon pet dans la face !" c'est par ces mots que mon frere s'exprime quand il me parle de ses péripéties sur le net. Franchement, je l'enregistrait tellement c'était poillant. on l'écoutais avec des potes et on était mort de rire. on y pigeait que dalle... maintenant j'ai peur pour l'avenir de mon frere.). un vocabulaire sectaire -donc- dont ils n'arrivent souvent pas à se défaire dans la vie reelle.

le debat est donc : pensez vous que les jeux videos comme les MMPORG peuvent etre scientifiquement (ou au moint d'un point de vue psycho socio medical) défini comme une éventuelle drogue sujette à des dépendances chez le jeune , et aussi le moins jeune?

moi je le pense, oui.

Ce sujet me tenait à coeur. Libre a vous de rajouter des commentaires ou suggestions, temoignages...

yanns
08-04-2005, 22:55
l'equipe de psychiatrie de Colombes a été une des premieres, je crois, en france, à s'interesser aux addictions comportementales, comme le jeu pathologique, les achats patho, et ds une moindre mesure à l'addiction à internet et , pourquoi pas , aux jeux videos. L'idée de reunir tout ca (alcool, cocaine, tabac, internet...) dans un meme concept (l'addiction) est appuyée sur des bases neurobiologiques (voie mesolimbique), genetiques (allele A1 du D2), etc...Neanmoins, ces bases sont encore assez fragile pour affirmer qu'il s'agit de pathologies sous tendues par une meme vulnerabilité.

Tenia
11-04-2005, 10:40
pour avoir joué a un jeux de role en ligne (T4C), je peux vous assurer que c'est tres difficile d'en decrocher (j'y jouais meme en P1 :o )

jeanot
11-04-2005, 11:38
moi ce que j'aime bien c'est les histoires de mec qui se surinent dans la vraie vie pour des histoires d'objets virtuels volés pdt le jeu. je me rend compte qu'en fait je suis super équilibré dans ma tete malgré le crit