PDA

Voir la version complète : Biologie : vos impressions ?



clepto
04-11-2005, 00:11
remontez le moral d'un petit d4 et donnez lui vos impressions sur la biologie....
j'aimerais savoir ce que vous pensez de votre nouvelle vie d'interne en bio si vous etes decus ou plutôt content....
votre avis global quoi...
merci d'avance:cool:

Michael
04-11-2005, 18:04
Mes 3 premiers jours en service de biochimie se sont très bien passés, ambiance sympa, et horaires vraiment cools (9-12, 14-16, pas de samedis).
Niveau boulot pour l'instant ca va parce qu'on ne sait rien faire, faut tout apprendre, mais je pense qu'on risque de se faire un peu chier d'ici quelques semaines... Mais les autres stages de bio (hémato, bactério etc) sont plus intéressant.
Mais quand je vois les horaires de tous mes potes internes de spé med ou de med gé, je me dis que je n'échangerai ma place pour rien au monde!

bestiole
04-11-2005, 18:28
salut,
je viens de commencer en hemato, et c'est bien.
le matin on fait des prélèvements( myelo et biopsies medullaires) , l'aprem on fait de la cyto bcp( y a pas mal à apprendre), on valide les résultats d'hémato,...
Vraiment je suis bien content, et je pense qu'on stresse moins que d'autres spé, mais c'est tout aussi interressant...
Voilà,voilà...

tati danielle
04-11-2005, 19:25
ben moi en fait mes 3 jours de bioch sont une vraie cata!
plus ça va, et plus je regrette!
les horaires 9h-13h et 14h-17h, 1 we par 2 mois, et 2 gardes par mois
mais c vraiment très chiant, inintéressant, les pipettes, les automates, les réactifs et la validation toute la journée.:noon: :h:
franchement j'ai envie de pleurer:larme: , je regrette vraiment d'avoir pris ça et je pense que mon droit au remord prendra effet dès le prochain stage voire immédiatement si c'était possible!
si qqun pouvait me remonter le moral
peut être que les spé med finissent tard mais au moins c interessant, et ils ont été utiles pdt leur journée
voilà...
vivement dans 6 mois:h:

Michael
04-11-2005, 19:28
Ca peut se comprendre.
Ceci dit, au bout de 3 jours.. Tu n'avais pas pensé avant à visiter un service de bioch pour savoir ce qu'on y fait avant de signer?
Je suis assez curieux de savoir à quoi tu t'attendais?:confused:

tati danielle
04-11-2005, 19:36
je viens de t'envoyer un message privé en fait...
je ne m'attendais à rien de particulier, mais je ne savais pas que c'était si chiant, être un mélange entre caissière chez monoprix et "valideur" professionnel...l'interet de dire "oh celui là il a une bili à 43 et alors....ben rien on appuie qd même sur valider"
et non je n'avais pas visité de service car de toute facon stage obligatoire pour valider la maquette.

bon je suis peut être très enervé en écrivant ces post mais c qd même pas la joie, loin de là...:(

jano
04-11-2005, 23:48
Moi je suis en bacterio, et je ne regrette pas du tout d'avoir choisi bio. C'est vraiment bien pour le peu qu'on s'interesse un peu à la chose. En tout cas moi j'aime bien. En plus, les horaires sont relativement cool, l'ambiance sympa.
Pour la bioch, ça ne m'etonne pas, tati, car apparemment c'est de notoriete publique que c'est relativement chiant, dis toi qu'une fois le semeste passé tu l'auras fait pour ta maquette. Et si tu dcides d'arreter au moins tu auras essayé, c'est mieux que de regretter de ne pas l'avoir fait , non? Les autres labos ont l'air vraiment plus interessants, courage

jeffthedude
07-11-2005, 00:19
ptit message pour tati danielle:dis toi que la biochimie c ce k'il y a de plus chiant...en gros en bio toutes les spe sont plus ou moins chiantes(meme s'il est coutume de dire que la bacterio est passionnante alors que je connais le quoitidien en bacterio et c tres tres chiant.....).Ne t'attend pas a faire des trucs extraordinaire en bio la preuve c que c'est une spe ouverte au pharmacien....
mais bon voilà moi j'ai quitte la bio j'en suis ravi
bon voilà reflecit avant le remords....si t'avait spe med par contre reflechit pas vas y 'a d'autres spe cool mais autrement plus interessantes(radio,medecine nucleaire,anapath)
moi si j'avais pu j'aurais fait spe med mais bon j'avais pas alors anes rea!

paulo10
07-11-2005, 19:55
Je passe assez rarement par ici mais quand je vois des messages comme ça à des nouveaux internes...:eek:
Je plante le décor : je suis pharmacien (en fin d'internat de bio). Quand j'ai lu le message de jeffthedude, j'ai été assez étonné car j'en ai cotoyé des med biologistes et aucun n'a de discours comme le tien (y compris ceux qui font des droits au remord). Je suis allé voir ton profil et tes anciens messages et là j'ai tout compris : tu n'as rien compris à ce qu'est la bio. Tu aurais du mettre les pieds dans un labo de ville avant de commencer ton internat, t'aurais compris que c'est pas derrière ton ordinateur de bioch que tu va devenir un bon biologiste. Y'a des tonnes de choses à voir dans toutes les disciplines de la bio : il faut se BOUGER et pas être frustré par son classement ou je ne sais quoi.
C'est vrai qu'en temps qu'interne on a un boulot de technicien, mais pourquoi ne pas se bouger le cul de 14h à 18h et faire ce qu'un biologiste fait : t'y a pas pensé, hein (balèse...).


en gros en bio toutes les spe sont plus ou moins chiantes(meme s'il est coutume de dire que la bacterio est passionnante alors que je connais le quoitidien en bacterio et c tres tres chiant.....).
Malheureusement, tu dois faire partie de ceux qui pensent que la finalité du biologiste (interne ou senior) c'est de faire des galeries api, antibiogramme....
perdu...


Ne t'attend pas a faire des trucs extraordinaire en bio la preuve c que c'est une spe ouverte au pharmacien....
J'adore.
Tu ne t'es jamais dit que c'est parce qu'il n'y a pas de patient à soigner...

Bon courage pour ta carrière en A/R, en espèrant que ca te frustre moins.

Pour les "djeuns", faut pas se leurrer, pendant votre présence exigée dans les services vous avez un boulot de technicien...rien à voir avec ce que fait un biologiste. Renseignez-vous et bossez en conséquence.

Dobutrex
07-11-2005, 20:33
Après 4 jours d'internat de biologie je ne sais plus trop quoi penser. Le 1er jour, quand je me suis retrouvé devant toutes ces machines, les galeries d'Elisa, les lames en IFI, j'ai pris comme un gros batoire de lavandière à travers la gueule. Qu'est-ce que je fous là ???....

J'étais bien conscient que ça allait être chiant, j'étais prévenu. C'est pour ça que j'ai choisi l'immuno pour débuter, parce que c'était ce qui se rapprochais le plus de la médecine. Mais là, comparé à la médecine ou à la chirurgie, c'est la misère intellectuelle.

J'ai l'impression de me retrouver comme un externe de 4e année, le côté exaltant de la relation humaine en moins, ne connaissant rien à rien, perdu tout seul, passant mon temps à suivre les laborantines et à regarder ce qu'elles font. Heureusement qu'elles sont super sympa, c'est le seul côté positif de ce début de stage.

Je suis dans un des 2 labo de références pour l'immuno en France, avec une grosse activité de recherche, ça devrait me paraître passionnant ! Et j'ai l'impression de me retrouver dans un centre pénitentiaire, avec plein d'ingénieurs informatichiennnnns (pour ce qui connaissent la chanson), mais version biologie. Pleins de gens austères, mutiques, pas heureux de leur vie.

Je sais que mes collègues en médecine et en chir ne rigolent pas non plus, qu'ils sont débordés par leur travail, qu'ils sortent tard de l'hosto, qu'ils ont l'impression de ne plus rien connaître, mais au moins ils font qqchose d'intéressant. C'est ça que je trouve le plus dur : après avoir bossé 1 an 1/2 comme un acharné pour avoir l'internat, et devoir mettre touts ses connaissances à la poubelle et repartir à 0.

Bref c'est pas la joie ! ça ira peut-être mieux quand je commencerais à travailler sur mon sujet de recherche, je me laisse encore 2 mois avant de me faire mon jugement...

thediscostar
07-11-2005, 20:51
hehe heureusement que je suis là pour te remonter le moral Pr. Dobutrex !!
Voilà ce que tu vas t'imprimer (http://www.cavallino-rosso.asso.fr/sorties/2004/esclimont/img/big/ferrari-chateau-01.jpg)et tu vas coller ça dans une poche de ta blouse et dès que tu auras un petit coup de blues hop tu regardes la photo (c'est ce qui t'attend bientôt quand tu auras monté ta chaine de labo d'analyses médicales) et ca repart ! :D :D

jeffthedude
07-11-2005, 21:18
paulo10 je crois que tu ne te rends pas bien compte de ce que les medecins pensent de la bio et des pharmas....ils ne te le disent surement pas en face c'est ca en fait.....
pour les pharmas la bio c'est le top(c'est dire le niveau)...j'adore entendre ces pauvres discours(etre bio c autre chose....).....cf le labo de ville lol...
faire bio pour la qualite de vie j'ai aucun pb avec ca mais qu'on vienne pas raconté que c super interessant c vrai que vous vous etes formés pour l'epicerie donc c clair que c le top

thediscostar
07-11-2005, 21:36
C'est vrai que ca doit faire bizarre de se retrouver de médecine à biologie moi je crois que je déprimerai sec... :(

Surtout je me dirai que j'ai appris toute la clinique, à examiner un patient, à prescrire des examens complémentaires, que je suis allé au bloc, que j'ai fait des PL, que j'ai posé des sondes urinaires, que j'ai suturé des gars, tout ça pour bosser à titre égal avec des types qui n'ont jamais examiné un malade... J'aurai du mal franchement et puis ne plus voir de malades ca me derangerait. Je me dirai que j'ai vraiment passé des heures à perdre mon temps...

Et puis j'imagine que dans les labos de bio l'ambiance n'est peut être pas très funky ca doit être dur de déconner non ?

Mais bon l'intérêt c'est les horaires et le salaire en privé et je choisirai p-e biologie après tout dans moins d'un an rien que pour ça... :p

Mais pour l'instant le retour à l'ambiance des TP de lycée à faire des trucs avec des éprouvettes je pense que je vais plutôt choisir de me ballader en blouse ouverte col relevé et tenue de bloc avec la chaine en or qui brille au milieu des poils, la gourmette qui fait gling gling au poignet et la Rolex 24K qui brille à 100m en hurlant des insanités et en allant soulever de la fonte le soir avec mes potes les chir moi ! hoho :D

Shaka
07-11-2005, 21:46
je pense que je vais plutôt choisir de me ballader en blouse ouverte col relevé et tenue de bloc avec la chaine en or qui brille au milieu des poils, la gourmette qui fait gling gling au poignet et la Rolex 24K qui brille à 100m en hurlant des insanités et en allant soulever de la fonte le soir avec mes potes les chir moi ! hoho

Hahaha! On renie pas sa nature TheDiscoStar! :D

tati danielle
07-11-2005, 22:24
bon et bien je vois que je ne suis pas la seule en "déprime"
sans avoir un orgeuil mal placé, c'est qd même frustrant de se retrouver au même stade que des pharmaciens. ils se comparent à nous en permanence, en pensant qu'on a la même formation, ils t'apprenent à utiliser une pipette en te prenant pour un débile et en se marrant en te disant que c pas gagné. pour eux en fait, être bio c'est génial parce qu'ils ont des soi disants responsabilités (qui consiste à valider) et surtout ils pensent avoir un contact avec le malade. ils oublient des fois qu'on est qd même médecin et que pdt 3 ans on a examiné des malades, on a fait des presc, on a intubé, posé des voies centrales, assurer près de 40 gardes, vu pleins de malades tout seul...qu'on a tout simplement soigner des malades.
moi je ne me sens pas à ma place du tout avec mes cointernes même s'ils sont symas...
je me demande en fait si le fait que ça soit cool pdt et après l'internat, et aussi que ça soit une des spé qui gagne le mieux soit suffisant...
ok la bioch c chiant. mais en fait l'hémato c pas follichon non plus. 1 journée entière à regarder des lames en disant : plaquette, PNN, PNN, GR...super! et qu'un pharma m'explique ce qu'est une leucémie pdt 3 heures parce qu'il l'a fait en cours alors que j'ai passé 5 mois en hémato dans un des services les plus renommés...:boxe:
donc pour conclure, je pense que pour les pharmas c génial
mais que tout est relatif et que pour les médecins, c extremement chiant. voilà tout est relatif à la formation qu'on a eu et d'où on part.
en attendant moi je me renseigne pour mon droit au remord;)

paulo10
07-11-2005, 22:25
paulo10 je crois que tu ne te rends pas bien compte de ce que les medecins pensent de la bio et des pharmas....ils ne te le disent surement pas en face c'est ca en fait.....
Ca doit être ca, je suis un peu autiste aussi...


pour les pharmas la bio c'est le top(c'est dire le niveau)...
Mince, Re-perdu...
Je dirais plutôt : pour les pharmas qui ont passé l'internat c'est le top (c'est dire le niveau)
Quand on croit savoir des choses...


..cf le labo de ville lol...
Attention, je vais peut-être t'apprendre quelque chose : 90% des internes en bio vont dans le privé. Dingue, non ?


c vrai que vous vous etes formés pour l'epicerie donc c clair que c le top
Ah bon ? Je savais pas.
Mince...les épiceries ouvrent plus tard que les labos. Je vais peut-être changer de voie, j'aime bien faire la grasse mat'.


Et puis j'imagine que dans les labos de bio l'ambiance n'est peut être pas très funky ca doit être dur de déconner non ?
Exact. On ne rigole pas en bio. Je rajouterais même que c'est les pharmas qui ne rigolent pas, les médecins ils arrêtent pas.


Surtout je me dirai que j'ai appris toute la clinique, à examiner un patient, à prescrire des examens complémentaires, que je suis allé au bloc, que j'ai fait des PL, que j'ai posé des sondes urinaires, que j'ai suturé des gars, tout ça pour bosser à titre égal avec des types qui n'ont jamais examiné un malade...
Faut choisir des spès où il y a des patients. La vous ne bosserez plus avec des types qui n'ont jamais examiné des malades.
Pour information, pour diagnostiquer au micro une amibiase, on n'a pas besoin d'aiguille à PL...

Dobutrex
07-11-2005, 22:25
hehe heureusement que je suis là pour te remonter le moral Pr. Dobutrex !!
Voilà ce que tu vas t'imprimer (http://www.cavallino-rosso.asso.fr/sorties/2004/esclimont/img/big/ferrari-chateau-01.jpg)et tu vas coller ça dans une poche de ta blouse et dès que tu auras un petit coup de blues hop tu regardes la photo (c'est ce qui t'attend bientôt quand tu auras monté ta chaine de labo d'analyses médicales) et ca repart ! :D :D

Merci pour tes conseils, thediscostar, je vais la mettre tout de suite dans la poche de ma blouse, mais... qu'est-ce que je retrouve dans ma poche ??! la photo de miss Juin Playboy ! Double consolation !

Plus sérieusement, l'argent et la belle-vie c'est bien, mais si on n'est pas heureux à son travail...

J'aurais tellement voulu faire de la chir, si je n'avais pas eu qq petits pb de santé trop invalidant pour cette spé très difficile mais vraiment belle. Tant pis.

J'aurais pu aussi me la jouer en roulant des mécaniques. ça m'aurait plû ! Parce que se la jouer en roulant des tubes à essais et en validant des résultats, ça le fait quand même moins...

Pour ce qui est de la gué-guerre médecins-pharmaciens, jamais je ne m'abaisserais à penser que je vaux mieux qu'un pharmacien. Mais c'est vrai qu'après avoir gouté à la médecine, tout le reste paraît insipide.

tati danielle
07-11-2005, 22:56
et tu penses faire droit au remord?
et je voulais savoir si vous connaissiez des médecins bio heureux?

paulo10
07-11-2005, 23:02
qu'un pharma m'explique ce qu'est une leucémie pdt 3 heures parce qu'il l'a fait en cours alors que j'ai passé 5 mois en hémato dans un des services les plus renommés...
Y'a des cons partout.

Ce qui me gêne c'est que, je trouve, vous généralisez beaucoup.


gué-guerre médecins-pharmaciens
En 4 années d'internat, je ne l'ai jamias vécue (en bio en tout cas). Amoins que ce soit le royaume de l'hypocrisie...

Y'a une question qui me trotte quand même : pourquoi vous avez choisi bio ? Vous vous attendiez à quoi ?
J'espère que vous allez pas répondre : pour le fric...


et je voulais savoir si vous connaissiez des médecins bio heureux?
Il me semble. Ma copine, entre autres. Elle savait où elle allait...

thediscostar
07-11-2005, 23:15
Et bien... :o

Sincèrement je suis vraiment étonné les gars de vos avis négatifs sur la biologie ! On a l'impression que vous vous faites chier comme des rats morts... D'un côté je comprends +++ je serai pareil ca c'est clair et net !

Moi en fait ce qui me ferait chier c'est de me retrouver avec des pharmas ! Disons que je serai frustré car à peine j'aurai commencé à bien gérer les malades en D4 zou fini retour à presque rien si ce n'est à passer pour une tache aux yeux des pharmaciens je n'aimerai pas !

On a une formation qui est complètement differente et se retrouver à égalité ca me parait bizarre. On est très sectaires en médecine on ne s'en rend pas forcément compte.

Hihi j'alimente la gue-guerre mais je vous rassure j'ai rien contre les pharmas simplement j'ai été formé à la clinique et je pense que je vais y rester mais bon il y a de quoi hésiter tout de même vu les conditions de vie après des biologistes... ;)



Exact. On ne rigole pas en bio. Je rajouterais même que c'est les pharmas qui ne rigolent pas, les médecins ils arrêtent pas.


Je me permets de te quoter Paulo.

Quand je dis que ce n'est pas très funky en bio c'est que l'ambiance doit être très differente de l'ambiance chirurgicale. Disons que je n'imagine pas trop un biologiste de 50 ans déconner comme un chir pourait le faire :D !

Enfin bref je ne vais pas faire bio moi je sents pas grave pour le 9/12 - 14/17 et bye bye la Ferrari je m'achèterai une petite Porsche (une 996 biturbo)quand je poserai des hanches dans ma petite clinique du 8ème et voilà :rolleyes: !

___________________

Pr.Dobutrex : je suis sincèrement désolé pour le fait que tu n'aies pas pu faire de la chirurgie. Honnêtement.
___________________

tati danielle
07-11-2005, 23:25
pourquoi j'ai pris bio?
horaires cool (tu fermes ton labo à 18h30) et très très très bon salaire = bonne qualité de vie.
c'est évident que j'ai pas pris bio par passion et intéret!

mais je pense que ce ne sont peut être pas les meilleurs critères pour faire un choix de carrière.
maitenant peut être qu'à 50 ans je regretterai d'avoir laissé tombé la bio et toute la vie qui va avec? ça se trouve, la bio c'est uniquement hyper chiant pdt l'internat et que qd tu es dans ton labo avec la vie qui va avec, tu es heureux?
I don't know...

PS : j'ai oublié la raison essentielle de mon choix pour la bio : j'avais spé med paris mais pas radio...un rêve qui s'écroule

Dobutrex
07-11-2005, 23:29
et tu penses faire droit au remord?
et je voulais savoir si vous connaissiez des médecins bio heureux?

C'est trop tôt pour savoir si je vais faire un droit au remord mais c'est une éventualité. Disons que je vais essayer de m'investir à fond dans mon stage pour voir les choses plus en profondeur.

J'en connais 2 qui sont heureux de leur choix (dans le privé), cependant ils se considèrent plus comme des chefs d'entreprise, des gestionnaires, que comme médecin (ça les ferait bien chier d'avoir à intervenir sur un malaise sur voie publique car ils ne savent plus rien, de leur propre aveux).

thediscostar
07-11-2005, 23:38
J'ai une question bête : que fait un biologiste en ville ?

A vrai dire je n'ai jamais compris... En gros la mémé vient le matin avant d'aller au marché pour son faire INR tous les 15 jours en surveillance des AVK qu'elle a pour sa TAC/FA.

Bon elle arrive elle attend son tour elle donne l'ordonnance au biologiste, hop prise de sang (et encore c'est pas une IDE qui fait la prise de sang ?), la machine analyse le résultat toute seule, ca imprime et zou c'est fini on envoie les résultats à la grand père par la poste et un double au MG. Il fait quoi le biologiste dans l'histoire à part du gestionning et signer la feuille de résultat ???

J'ai jamais compris vu que tout est fait par machine (je suppose), qu'il doit bien y avoir des IDE pour piquer et des techniciennes pour faire fonctionner les machines ??

tati danielle
07-11-2005, 23:40
très bonne question The discostar!!! j'aimerai vraiment savoir...

edoceo
09-11-2005, 00:26
Eh bien...la biologie médicale est une des disciplines accessibles aux médecins la plus méconnue...

Bon, plantons le décors : interne médecin, début de 3ème semestre en bio (microbio puis hémato et bioch en ce moment...) et heureux de me retrouver dans cette filière la majeure partie du temps et frustré de temps en temps de ne pas pouvoir aller examiner certains patients.

Tout d'abord, oui, il y a une différence entre pharmaciens et médecins (et oui....). Les premiers font bio pour pouvoir faire du diagnostic (ou de l'argent... :/) et les seconds font bio sans vraiment connaitre le domaine de la biologie médicale, souvent pour continuer à avoir une activité de diagnostic en s'éloignant des malades.
En général, les pharmaciens ne sont pas déçus par la bio alors que pour les médecins, c'est souvent plus mitigé. En fait, ces derniers se retrouvent noyés dans une routine pesante, chiante qu'ils ne connaissaient pas lors de leurs stages d'externes...
Là où ça devient intéressant en biologie, c'est quand on sort de cette routine, et ceci par plusieurs moyens... En étant l'interlocuteur référent auprès des cliniciens sur une patho bien précise, en ayant un poste clé dans la prise en charge thérapeutique des patients (diagnostic de LA, typage cytologique et immunophénotypage, point de départ dans l'inclusion ou non dans un protocole de chimio bien précis...), en faisant de la recherche plus ou moins fondamentale souvent avec des applications cliniques..., en s'intéressant aux cotés purement techniques de la discipline, c'est à dire, optimiser des techniques de dosage, optimiser l'analyse des résultats de sorte qu'un bilan des urgences soit rendu le plus vite possible (participant ainsi à la durée de séjour des patients aux urgences...), en conseillant les cliniciens sur les analyses les plus pertinentes pour leurs patients...(ou sur les traitements, interprétation de l antibiogramme...) enfin bref, en restant en contact avec les cliniciens....
Je ne reviens pas sur les cotés chiants... la routine, passer les tubes, résoudre les alarmes des automates, palier aux pannes de ces machines, validation technique et biologique des analyses...

Pour finir, il est évident qu'un biologiste privé doit pour aimer son boulot, aimer diriger une entreprise, faire uniquement de la routine et aimer l'argent (just a joke... ;) ) Mais j'avoue ne pas bien connaître ce milieu en fait...

Tout ça pour dire qu'en fait, la biologie médicale et l'imagerie médicale sont les deux disciplines médicales qui vont le plus évoluer ces prochaines années... que ce sont des disciplines d'avenir, incontournables dans la prise en charge et le suivi des malades et par la même indispensables. Et donc, ça me paraittrait bizarre que le diagnostic et le suivi des patients ne soient pas supervisés par des médecins... (n'est ce pas thediscostar ? ;) )

La biologie médicale est une discipline très vaste, alors ne soyez pas surpris de trouver des internes qui ne trouvent pas ou n'ont pas trouvé leur place dans cette discipline... Et ne juger pas trop vite ces médecins et pharmaciens qui ont choisi cette voie de pratique médicale, ils ne l'ont pas tous fait pour rouler sur l'or...

Dobutrex
09-11-2005, 23:37
très bonne question The discostar!!! j'aimerai vraiment savoir... (ce que font les biologistes dans le privé)

J'ai passé 2 journées dans 2 laboratoires de ville différents, et j'ai pu me rendre compte de leur activité :
En général les labo ouvrent vers 7h- 7h30. Après avoir ouvert le labo, les directeurs de laboratoire d'analyse médicale (puisque c'est leur titre) lisent leur courrier, regardent leur culture en bactério.

Puis ils vont faire les prises de sang (ils ont souvent des infirmières pour faire ce boulot, sans compter que les laborantines ont aussi passé le certificat de prélèvement, ils pourraient donc tout déléguer, mais ils aiment souvent préléver eux-même... "public relation" !). Et en même temps ils gèrent les petits problèmes de paillasse, depuis la machine qui tombe en panne (ils appellent l'assistance technique qui leur envoie un mec dans l'heure) jusqu'aux échantillonages incorrects.

Pause déjeuner de midi à 2, et l'après-midi est consacré à la validation et à la signature des résultats du matin, avec appel du médecin prescripteur en cas d'urgence (rares, hormis l'anémie profonde ou les pb d'INR). Puis à nouveau travail en bactério, lecture de lame d'hémato. Ils règlent les petits problèmes encore en cours et ferment le labo vers 18-19 heures.

La journée est bien sûr entrecoupée de nombreuses pauses café ! Ils passent pas mal de temps en paperasseries et en gestion administrative autant que humaine (avec souvent 10 à 20 salariés à payer). Il y a aussi un truc qui les occupent pas mal en ce moment, c'est la mise au norme pour obtenir leur accréditation (contrôle qualité, protocole détaillé...).

Voilà la vie passionante des directeurs d'analyse médicale ! Je ne comprendrais jamais comment ils font poour gagner autant tout en n'en foutant pas une rame, sans responsabilités ni stress ni gardes. Je sais qu'ils ont de gros frais de fonctionnement et qu'il faut rembourser leur crédit pour acheter leur labo (prix moyen des parts dans un labo : 396 000 euros, source Le Point, année 2004).

Mais je ne trouve pas normal qu'un généraliste ou qu'un chirurgien viscéral gagne moins alors qu'ils ont beaucoup plus de responsabilités et de travail. Ceci dit je ne demande pas à ce qu'on baisse le B (surtout maintenant que je suis dans la filière), mais je pense qu'on devrait augmenter le C et le K (mais pas le Z !).

Un petit conseil à tati danielle : écoute un bon vieux blues bien lent genre "it serves you right to suffer" de John Lee Hooker, tu verras, tu seras pas plus heureuse, mais ça fait quand même du bien...

kate
10-11-2005, 00:10
Edoceo : vu comme ça c'est sur que ça parait interessant.

Pr. Dobutrex, ça ressemble à la journée d'un généraliste chez qui je suis allée en stage. Il en foutais pas une aussi (2 patients en 1 heure, avec bien le temps de se lamenter entre les deux sur le fait que la prochaine allait grave le gaver) mais il était habillé en Versace.

Je suis sortie de ce stage en pensant qu'on a les patients qu'on mérite. Peut-être que pour la bio, c'est un peu pareil: si on aime et qu'on s'investit, ça peut être interessant, voir passionant.

korsakoff
10-11-2005, 00:42
C'est sur que les premieres journees peuvent etre decevantes, deja parceque c'est plus la meme vie qu'un externe (notamment le caractere cool actuel, car post-D4 pas cool), et aussi parfois parcequ'on idealise trop la spe future...du moins je pense :rolleyes: mais bon comme le dit kate quelque soit ta spé si t'es du genre a te donner à fond dans ce que tu fais (mais pas trop trop qd meme:p ) tu seras jamais deçu ! Tu trouveras surement un sujet qui te pasionne (deja avec ta these ;) ) ; et puis je pense qu'il te reste plein de chose a voir encore... Par exemple la mere d'un pote est bio, et elle fait aussi pleins de consults bio /hémato, ça a l'air de lui plaire, et elle a pas autant de temps libre que ça (du moins c'est ce qu'elle dit :D )
rem: je suis sur a 90% qu'elle est bio, mais comme personne ne parle de consult ici (ok, pas pour les internes...mais bon), un doute m'habite...

edoceo
10-11-2005, 11:27
Les médecins biologistes d'hémato ont des consultations soit d'hémostase soit d'hématologie clinique...
Souvent, les parasito font de la consultation de conseils aux voyageurs...

lebaur
13-11-2005, 14:40
petit message pour remonter le moral a ceux qui veulent faire bio : je me plais bien en hemato et c est loin d etre ininteressant!!!

entre les prelevements et les consultations d hemostase, c est sur que la validation passe pour quelque chose de plus chiant, mais ca vaut quand meme le coup de s investir, je pense , je trouve le cote coagulation vraiment passionant.... mais ce demande du travail egalement.

les horaires sont egalement avantageux, il ne faut pas le nier...

a noter differents staff avec les cliniciens, des seances de biblio, des cours, les ed a encadrer pour les etudiants de pharma et medecine... plein de diversite et de choses fort sympatiques....

jeff, je crois que tu n as vraiment rien compris , en effet, a ce qu etait la bio, j arrive meme a te plaindre parfois car tu dois etre de ceux qui veulent faire une spe "pour faire une spe" ( penses tu egalement que la medecine generale soit faite pour les nuls? comme la bio pour les medecins et pharmacien ??) et tu vas te retrouver en AR parce que tu ne peux pas avoir de spe med ( le choix du coeur je suppose, non? vu tes motivations, j en doute)

tu "finiras" sans doute a pousser du diprivan a tes chers patients a en oublier le massage cardiaque et injecter de l adre dans une perf de bicarbonate... ( c est du deja vu....)

quand au fait de se retrouver " au meme niveau que des pharma" je trouve cet argument completement debile (pour ne pas dire autre chose...) pour qualifier la bio...

courage tati, il parait que la bioch; c est vraiment le pire.... attend un autre stage avant ton droit au remord ( l hemato notamment...)

oui je connais plein de biologistes heureux, medecins comme pharmaciens..., je n en connais pas de malheureux encore...

jeffthedude
14-11-2005, 20:20
je trouve que tu te permet un peu trop de me juger....oui si j'avais eu spe med j'aurais fait spe med.....mais bon voilà j'avais pas la classement donc je fais un truc clinique qui s'en rapproche "un peu".....
Pour la bio vous etes vraiment pathétiques a essayer de vous auto-motiver moi je sais ce que c'est alors pas de blague..c la misere intellectuelle a l'etat pur....c'est exactement pareil que de se retrouver a vendre des pilules amaigrissantes dans une pharmacie....en gros c bien pour les epiciers(pharmaciens) mais pour nous c un peu dommage je trouve

Jipéto
14-11-2005, 21:04
arrête de sous entendre que les pharmaciens sont anencéphales, c'est vraiment lamentable, ils en connaissent bien plus que toi et moi sur le médicament et sur les analyses médicales, on fait des métiers différents et complémentaires. et il n'y a pas que l'officine en pharma....
enfin heureusement que la bio med existe, parce que sans ça la médecine c'est .........

Dobutrex
14-11-2005, 23:03
............. quand même super passionnant !

jeffthedude
14-11-2005, 23:55
bon allez kennewick on fait la paix!
sinon si t'en as l'occasion essaye de faire un stage en labo comme ca tu te feras ta propre opinion
puis sinon c vrai que c la meilleure des spe pour la qualite devie!

Jipéto
15-11-2005, 14:22
justement a stras on doit faire un stage d'un mois en labo en D3, par contre je ne suis pas du tout tanté par cette spé, bon courage à toi en A-R > là ça me tente plus

tati danielle
15-11-2005, 19:32
c'est bien que vous ayez fait la "paix"
mais kennewick, tu nous redonneras ton avis une fois que tu auras fait 1 mois dans un labo! j'aimerai bien voir ce que ça donne...
moi je pense que pour avoir un avis sur la question, il faut le vivre...

Jipéto
15-11-2005, 22:25
et voilà je fais la paix avec jeffthedude:angel: et tati danielle me :boxe::rcain: (:)) j ai juste dit que les pharma n étaient pas des imbéciles et que bio c'est très utile pour que les autres puissent pratiquer leur "art", après c'est sans doute très chiant +++ (pour un étudiant en méd) je vous l'accorde!
voilà merde à tout les biomed heureux (€€€€€) et courage aux malheureux ! je suis pour la paix du monde moi !

Jesuscrit
27-11-2005, 12:34
il y a un truc fondamental dont vous avez oublié de parler :

toutes les disciplines sont à un moment ou à un autre chiantes , repetitives , lassantes , etc ...
de la chirurgie à la psychiatrie , en passant par la med gé , tout le monde en a plus ou moins ras le bol à un moment ou à un autre dans sa carrière.

Il faut egalement penser à la vie post internat:
en effet l'internat de bio peut paraitre plus "pauvre" intellectuellement que les autres spécialités ...
mais apres l'internat c'est en bio que l'on a le plus d'alternatives pour orienter notre carrière à notre guise ( labo privé, recherche, hopital etc ... ) et de changer d'orientation assez facilement si on le desire.

le palpitant chez un dermato , un radio , un psy , un pediatre .... en ville ?
non , çà n'existe pas.

nous sommes tous voués au "quotidien" , pas plus en bio qu'ailleurs.

thediscostar
27-11-2005, 13:33
Ouais enfin entre le gars qui est en train de te virer une tumeur cérébrale par stéréotaxie ou en train de poser une PTG - même si pour lui c'est la routine - et celui qui est en train de croupir dans son labo à valider des NFS ou à lire un article de 100 pages en anglais sur la superoxyde dysmutase de type II et sa physiopathologie dans la maladie de charcot (qu'il ne verra jamais car il ne voit plus de malades) il y a tout un monde quand même ! :D ;) :D

Jesuscrit
30-11-2005, 15:59
en ortho la routine c'est la prothèse de hanche et j'ai été aide op en ortho pour me faire du blé : eh ben franchement c'est pas vraiement excitant ...

tout le monde a de la routine c'est ineluctable.

je dis pas qu'en bio y a pas de routine, faut pas deconner non plus !

mais c'est pas pire qu'ailleurs !
c'est juste different ...

tartopom
14-02-2006, 12:14
salut!
je passais par là et j'ai pas pu m'empêcher de poster......:mad:
Je me présente, je suis pharmacien biologiste directeur d'un labo privé depuis 3 ans (juste aprés mon internat). J'étais sur le site car je recherchais des infos pour le forum étudiant de ma ville auquel je participe.
Alors je voudrais dire à certains qui se croient vachement intelligents parcequ'ils ont déjà participé à une intubation qu'avec une telle mentalité il ne vaut mieux pas qu'ils fassent de biologie, c'est sûr qu'ils n'y prendront aucun plaisir car ce n'est pas une spécialité que l'on trouve souvent dans les séries télé. Elle requière par contre de grandes capacités intellectuelles et une énorme polyvalence (on touche à toutes les spécialités médicales + haute technologie + gestion d'entreprise et management) ce en quoi (excusez moi) les médecins sont beaucoup moins préparés que les pharmaciens, ce qui explique sûrement que les biologistes frustrés qui pourrissent à l'hôpital et donnent une mauvaise image de la bio sont pour la plupart des médecins. Franchement je pense pas que la voie médecine ou Pharma soit plus ou moins difficile, le tout est de faire ce que l'on aime et s'en donner les moyens. Pour ma part je suis en bio privée où je m'éclate, (c'est vrai que l'internat était trés chiant mais j'ai déjà oublié), j'ai en revanche fait une formation dans une école de commerce qui m'a beaucoup aidé (plus que d'apprendre à intuber), je gagne trés bien ma vie et je ne regrette rien!

jean_buzz
11-03-2006, 16:18
salut! pour ma part, j ai fait un an de spé gynéco-obs, et j en ai eu ras_le-bol très vite la routine est cste, un accouchement reste un accouchement, une hystérectomie pareil... et le pb avec cette spé c est que lq cela sort de la routine, c est qu il y a un pb et qu un procès va se pointer!:o
j ai donc changé pour la bio, et je suis très heureux!!
je lis bien des commentaires de jeunes externes et j étais comme eux à ne jurer que par l action, la prise de risques et les poussées d 'adré, mais ça c est pas une vie...
se faire chier en bio, oui c est possible, mais dans mon entourage exclusivement médical, je suis envié, autant par mes amis généralistes , internes ophtalmo, internes traumato, internes plasticiens, du confort que ma profession me portera.
très heureux donc de "quitter" la médecine car j envisage mon futur métier comme un chef d entreprise en constante evolution.et puis lq j ai lu ds une revue médicale en juillet que le revenu moyen d un bio est de 15000€ net par mois, on se dit qu'on est vrmt, on a fait le tres tres tres bon choix !!
je dois vous laisser, j ai le concessionnaire Aston Martin qui me harcèle...:)

Bubar
14-04-2006, 12:03
Salut à tous,
je suis 1er semestre en bio en biochimie, et je m'éclate à bosser sur des maladies rares et orphelines, comme quoi la bioch ca peut être bien!
J'au lu ces 3 pages, et franchement l'attitude hautaine et puante envers les pharmaciens c'est nul, faut vraiment arreter.
Autre chose, l'ambiance en chirurgie, ca peut etre un véritable cauchemar, et j'en ai vu pas mal pendant mes stages d'externe des chirurgiens caracteriels. Beaucoup plus qu'en bio.
Et puis je trouve qu'intellectuellement y'a beaucoup a faire en bio, surtout si tu aimes la chimie, la microbio, la recherche etc...
Alors pour ceux qui disent que c'est routinier, comme cela a été souligné, une spé med y'a rien de pire! Tu tournes autour d'une dizaine de pathologies et tu fais que ca la plupart du temps.
Il faut voir aussi que la bio c'est très vaste, rien qu'en bioch, t'as de l'endocrino, de la génétique, de la culture cellulaire, de l'usine à prélevement avec une équipe à gerer, des maladies métaboliques, de la biochimie des lipides, des protéines...Avec des secteurs de recherches à la pointe, parfois c'est grisant! Voir un protocole d'imjection intraganglionnaire de cellules présentatrices d'antigenes maturées avec des antigènes tumoraux pour soigner un mélanome, c'est pas intellectuel? Peut être que c'est le chirurgien avec la chaine en or (hallucinant...) qui injecte les cellules qui reflechi le plus?
Pas sur...
Alors c'est sur que que les manip c'est chiant, mais personnellement j'en fais peu, et je ne compte pas faire ca toute ma vie!
C'est sur par contre que si vous ne pouvez pas vous passer de vos patients, n'allez pas en bio, et ne faites pas ca par dépit, sinon vous serez decus.
Moi je ne regrette pas du tout mon choix ni les patients, et y'a une super ambiance dans mon stage.

lebaur
15-04-2006, 22:45
voila ce que je retiens de mon premier semestre de bio : je suis en hemato et je suis super content de mon choix de bio :

c est une spécialité des plus variée , des moins repetitives quoi qu on en dise , avec une perspective d avenir des plus interessante egalement.

pour ce qui est de l hemato : c est vrai que c est assez deroutant de se retrouver devant des automates et techniciennes les premieres semaines et je comprends tout a fait ceux qui prefere la clinique a ce genre de relation medecin ( ou pharmacine :! )- automate - technicienne ; mais moi ce n etait pas mon truc....

c est une matiere super interessante ou l on a quand meme le temps de faire des consultations d hemostase ( essentiellement basée sur l interrogatoire ) avec des hemophiles, des maladies de Willebrand, des thrombophilies... et on ne peut pas dire que ce n est pas interessant ! ceux qui prefere la cytologie peuvent faire des consult d hemato generale.

le boulot de bio c est aussi la lecture des lames ( myelo et sang ) , les prelevements ( sand, capillaire , myelo, BOM...) la validation, le babyfoot :) ... ( bon il fallait le faire sinon je me serais fait taper sur les doigts ! )

des horaires relativement cool , c est vrai , en moyenne 2 gardes par mois ( tranquilles la plupart du temps mais comme partout, quand ca veut pas rire...)

et un grand plus je trouve : une equipe super sympa, des gens super agreables, une super bonne ambiance et sans stress....
ca change de CERTAINS services cliniques.....

pour les autres branches de la bio , je n y suis pas passé mais c est vrai que lorsque l on parle avec les autres internes y compris les plus vieux , chacun y trouve son compte et le cote recherche est quand meme vraiment interessant. mais je le redis , je comprends que la bio ne plaise pas a tout le monde , mais ce n est pas une raison pour la denigrer...

le meilleur conseil , c est de passer avant de choisir je pense, quitte a faire plusieurs labo ( hemato, bacterio... ) .

Petit mot concernant les pharmaciens : nous on s entend vraiment super bien, on est complementaire dans notre travail je trouve , on ne se marche pas dessus...

je tiens a dire que je suis "envié" egalement de la part de certains collegues: j ai du temps pour moi , je profite de mes soirees ... seul probleme, on met pas de sou de cote a la fin du mois ( ca sera pur plus tard..)

je continuerais , je ne ferais pas de droit au remord.

si vous avez des questions , vous pouvez envoyer des mp.

( je tiens a saluer bubar que j ai du croiser a une soiree a annecy puis recemment a grenoble !! Salut Bubar et a bientot ! ;) )

-slac-
24-09-2008, 19:31
Salut à tous,
Ex D4, je vais prochainement être interne en biomed à Paris après avoir axé mes études de médecine sur la recherche fondamentale (réalisation d'un M2 entre ma D1 et ma D2).

J'ai choisi bio car je pense que c'est la meilleure filière pour:

-réaliser une thèse de sciences pendant l'internat et pouvoir dans mon futur métier être à l'interface entre la recherche clinique et la recherche fondamentale. Quoi de plus passionnant quand on veut guérir les gens?

-pouvoir approfondir ma connaissance des maladies apprise tout au long de mon externat sans pour autant perdre de vue la clinique pendant mon internat (possibilité de consultations en hémato, en infectieux, de prélèvements, de semestre clinique). Et oui certains bio aiment le contact avec les malades, certains deviennent même chef de service clinique d'infectieux, venez voir à Marseille...

J'ai choisi bio après avoir longtemps hésité avec la chirurgie, notamment de la main (multiples choix de chir passionnants pendant mon externat). J'ai hâte de travailler avec eux plus tard, par exemple pour la prise en charge des infections sur site, ou pourquoi pas dans un domaine de recherche tel que la repousse neuronale.

Je sais ce qu'est la paillasse pour l'avoir pratiqué à mort pendant mon DEA et oui ça a des côtés chiants, mais comme toutes les autres spécialités médicales (aller faire sa 50ème trachéo en réa ou son enième démèchage quand on est ORL, c'est bien casse-couille dixit les internes de la spécialité concernée...). Quand on veut s'éclater en hémato ou en microbio, 6 mois de bioch c'est pas cher payé...

Je n'ai pas choisi bio pour la même raison que ceux qui marquent pêle-mêle sur leur liste de voeux aux simulations anapath, médecine nucléaire, cardio, radio, ophtalmo, plastie, sans avoir jamais mis les pieds dans les services en question. Comment ne pas s'attendre à de grosses désillusions dans ce cas!!!

Alors avant de choisir une spécialité, allez dans les services, rencontrez les internes, les seniors et suivez les, histoire de ne pas vous prendre un gros choc le premier jour de votre internat ou de piquer la place de quelqu'un de motivé mais un peu moins bien classé. Ou pire, de venir sur le forum véhiculer de fausses idées sur une spécialité passionnante pour d'autres personnes que vous...

A tout ceux-là, désolé pour le côté donneur de leçon mais vous m'avez bien énervé.
J'espère en tout cas que vous avez pu faire un remord dans la spé qui vous intéressait et que vous vous éclatez parce qu'il n'y a que ça de vrai!

A tout les autres qui veulent faire bio pour de bonnes raisons, FONCEZ!!
Mais allez vérifier que ça vous plait quand même, après il sera trop tard. Et si votre fac ne propose pas de stage, faites vous votre propre stage. Les gens motivés sont rarement refusés dans les services...

Moi je m'en vais "soulever de la fonte" avec de futurs chirurgiens et cardiologues qui adorent me vanner sur le fait que je ne serais soi-disant plus un "vrai médecin".
C'est comme les gens qui n'ont jamais fait l'amour dans une piscine, ils ne savent pas ce qu'ils loupent

emi_38
08-07-2010, 21:02
Salut, je fais remonter ce post pour avoir l'avis des internes sur la bio actuellement, encore plus de témoignages... :p

- déroulement d'une journée en labo
- avantages et inconvénients de la spé
- profil du bon interne de bio, satisfait d'avoir fait ce choix :D

En fait, moi ce qui m'attire dans la bio, c'est le moindre contact avec les patients, les horaires cools, l'ambiance apparemment bonne dans les labos MAIS j'ai peur que la satisfaction de la discussion diagnostique me manque, que se soit trop routinier (vraiment beaucoup de validations ?) et que se soit beaucoup de "théorie fondamentale"... En plus, je n'ai fait aucun master, j'ai preferé faire du tutorat pour les plus petits...

Voilà, merci d'avance pour les réponses...

Kezaar
10-07-2010, 09:41
Je suis en stage dans un labo d'hémato actuellement, et bien que je partais avec un a priori négatif vu que je n'ai jamais été très fort en hémato (seule matière que j'ai repassé en septembre, sujet un peu raté à l'ENC...) je trouve ça très intéressant et je comprends vraiment mieux cette matière maintenant.

Niveau horaires obligatoires c'est extrêmement cool : 9h-17h + 1 jour où tu commences à 8h et 1 jour où tu finis à 18h dans la semaine. Ceci dit je pars souvent + tard si jamais il reste des choses à faire dans le service (myélogrammes en attente par exemple). Il faut également assurer les samedi dimanche et les jours fériés.

Le stage est divisé en 3 secteurs :

- 1 mois d'immuno-hémato : consiste à réaliser en pratique les déterminations de groupe sanguin, de phénotype, les RAI, les tests de Coombs et à connaître les bases de la délivrance de produits sanguins. Pas de rôle de validation, le seul but du stage c'est se former en immuno-hémato. Excellente partie du stage où tu enchaines cours et pratique (techniques de base + toutes les difficultés que tu peux rencontrer et conduite à tenir). A la fin tu as droit à une journée d'examen pratique + un oral (ils aiment beaucoup les examens en biologie à Lille les 2 premières années pour juger le niveau des internes)

- 3 mois de cytologie : ici il y a une activité de validation de tous les bilans et formules sanguines du CHR. Ca consiste à regarder la cohérence du bilan qui va être rendu (CCMH <37.5, VGM stable...), rajouter des examens ou aller voir l'aspect des cellules par exemple à la recherche d'une LLC devant une hyperlymphocytose chronique chez quelqu'un d'âgé.
La principale partie du stage se passe derrière un microscope à regarder systématiquement les myélogrammes qui viennent d'arriver avant les biologistes pour faire un premier décompte et en discuter avec eux après, ainsi que les formules sanguines qui ont posé problème aux techniciens (présence de blastes par exemple). C'est assez compliqué et intellectuellement intéressant l'hémato au microscope.
Tu peux aussi être appelé par certains services pour réaliser toi même des myélogrammes.
Le stage est validé par un examen de lames au microscope.

-2 mois d'hémostase : je n'y suis pas encore passé mais il parait que c'est intéressant aussi, ton rôle c'est de valider les bilans d'hemostase et surtout de rajouter ou d'enlever des analyses après s'être renseigné sur la pathologie du patient (les différents facteurs sont demandés souvent un peu n'importe comment par les services). Possibilité d'assister à des consults spécialisées d'hémostase. Tu apprends aussi à faire examens de coagulation manuellement.

On a également eu des cours une après-midi par semaine avec un examen pour valider le DES d'hémato en septembre (ça a l'air de faire beaucoup d'examens mais pour la plupart si tu as été sérieux en stage tu l'as sans problème). En plus du stage on a envron 3 gardes par mois soit en hémato soit en biochimie où tu dors 3 heures.

Globalement je suis très content de mon stage jusqu'à présent, c'est assez reposant de ne plus trop voir de patients, d'avoir pas mal de temps libre et de continuer à apprendre des choses. J'attends avec impatience la bactério vu que c'est ce que je voudrais faire plus tard.

Pour le Master aucune importance, tu as largement le temps d'en faire un pendant ton internat (je ferais le mien en 3è année d'internat je pense).

emi_38
11-07-2010, 15:49
salut, merci beaucoup kezaar d'avoir répondu... C'est vrai que ça à l'air de faire beaucoup d'examens ! c'est pas trop frustrant d'être encore beaucoup jugé sur la théorie, encore comme des "étudiants débutants", d'avoir l'impression de repartir de zéro ? Par contre, c'est trop bien de continuer à faire des gestes comme les myélos, ça ça me plait ! ;-)

sterne
11-07-2010, 22:34
On fait des tas d'autres prélèvements. Des prises de sang bien sûr mais surtout les prélèvements un peu spécialisés qui sont mal faits par les infs ou les cliniciens car pas formés à ça: prélèvements de viro, de parasito, de myco, temps de saignement, génitaux (uréthrites :D, ulcérations, vaginaux). On est responsable de la phase de prélèvement pour tout type d'échantillon. Si l'infirmière fait mal son prélèvement, c'est le biologiste qui est responsable, donc on préfère faire nous même quand c'est délicat ou qu'on a besoin d'ensemencer au lit du malade ou d'utiliser un milieu de transport. Sinon pas besoin de Master si tu t'orientes vers le privé.

Kezaar
14-07-2010, 19:11
salut, merci beaucoup kezaar d'avoir répondu... C'est vrai que ça à l'air de faire beaucoup d'examens ! c'est pas trop frustrant d'être encore beaucoup jugé sur la théorie, encore comme des "étudiants débutants", d'avoir l'impression de repartir de zéro ? Par contre, c'est trop bien de continuer à faire des gestes comme les myélos, ça ça me plait ! ;-)

C'est vrai que c'est embêtant au début d'apprendre qu'on a encore des examens alors qu'après l'ENC je pensais être tranquille, mais c'est un peu obligatoire quand on fait l'effort de nous donner pas mal de cours.

Moostik
14-07-2010, 19:19
Et quelqu'un pourrai il me renseigner sur la génétique: est ce compris dans la filière bio ? quelle en est la maquette ? Jusqu'à environ quel classement peut on espérer l'avoir ?

Merci d'avance

Kezaar
14-07-2010, 19:27
Tu peux faire de la génétique en passant par spé méd (et a priori c'est très peu demandé parmi les spé méd) ou de la cytogénétique en passant par bio (et en bio tu choisis ce que tu veux faire comme spécialité à partir du 5ème semestre sans contrainte).

Moostik
14-07-2010, 19:51
merci pour ces premières réponses!

pourrais tu me préciser quels sont, à peu près, les rangs limites de bio des bonnes villes ?

Kezaar
15-07-2010, 09:02
http://www.anemf.org/Consultation-des-Rangs-limites,1229.html

Comme tu peux le voir ça partait assez tard en 2009 (2500è pour Paris, 3000è pour Lille-Lyon-Marseille). En plus ils vont peut être augmenter les postes de biologie médicale en médecine cette année (assez probable vu qu'ils ont baissé ceux des pharma).

Par contre si tu veux faire quelque chose de très précis comme de la cytogénétique ou de la biologie de la reproduction il vaut mieux bien se renseigner au préalable sur la ville à choisir.

bennysings
15-07-2010, 11:04
Tu peux faire de la génétique en passant par spé méd (et a priori c'est très peu demandé parmi les spé méd) ou de la cytogénétique en passant par bio (et en bio tu choisis ce que tu veux faire comme spécialité à partir du 5ème semestre sans contrainte).


Attention, pour éviter la confusion, ce n'est pas spé med=>génétique et bio med=>cytogénétique


- en bio med: tu peux choisir de faire un niveau 2 spécialité génétique, qui se divise en 2 branches : cytogénétique (orienté ou non vers l'onco-hématologie) et génétique moléculaire. A noter que tous les services de bio ont une unité de biologie moléculaire (hémato, bactério, viro, biochimie, parasito...).

- en spé med : tu peux faire un DES de génétique médicale. à la base c'est clinique (avec consultation, avis dans les services..), mais bien évidemment tu peux te tourner vers la biologie (génétique moléculaire ou cytogénétique), soit en routine soit recherche. Déjà évoqué ici : http://www.e-carabin.net/showthread.php?t=45650

La cytogénétique, c'est surement une spé peu porteuse d'avenir, comparé aux progrès dingues de la génétique moléculaire (projet dans qq années : le génome entier du patient en qq jours, dixit un jeune PU-PH prometteur qui nous a fait cours il y a 3 semaines).

Boz
17-07-2010, 16:22
La cyto-génétique est une spécialité qui sera amenée à évoluer dans les années à venir, les progrès ne sont pas aussi explosifs qu'en bio mol mais y a des choses nouvelles et elle n'en reste pas moins intéressante (mon point de vue doit être biaisé vu que c'est la spécialité vers laquelle je me tourne).

Du reste, une majorité de médecin avec DES de Génétique médical se tourne vers une activité mixte clinique/biologie moléculaire et il est possible d'avoir des consultations en tant que médecin-biologiste spécialisé ; de ce que je connais, les cytogénéticiens consultent (conseil génétique) mais pas les biologistes moléculaires, mais là encore, je pense que tout est question de formation et de motivation.

Pour ce qui est de la maquette, elle comprend un niveau 1 "polyvalent" avec des stages dans 4 spécialités obligatoires (biochimie, hématologie, microbiologie, immunologie/parasitologie) et un niveau deux libre. Pour obtenir un DES de Biologie médicale spécialisée, il est nécessaire d'accomplir 3 semestres sur les 4 derniers en rapport avec la spécialité. A côté de cela, il y a encore les DESC dont les maquettes se trouvent très facilement sur le net.

Moostik
17-07-2010, 17:29
En fait pour ma part je n'ai pas vraiment de préférence !! Je suis dans l'attente de mes résultats d'ECN et ce qui m'intéresse avant tout c'est la chirurgie !! Mais j'ai toujours été très attirée par la génétique que j'ai un peu découverte en réalisant un M1 tourné vers la génétique !!

Vu que les rangs limites de la biologie sont plus larges que la chir, il se pourrait que j'opte pour cette voie au cas où les résultats seraient mauvais si le redoublement ne m'attire pas!!

Après je ne connais pas spécifiquement le quotidien des différents branches donc pourrais je avoir des renseignements surtout sur ce qu'il est possible de faire en génétique en passant par la voir biologie, étant donné qu'il s'agit d'un deuxième voeux et que je ne souhaite donc pas prendre spé med !!

Boz
18-07-2010, 14:52
Dans un premier temps je te conseille de bien réfléchir et de bien poser les choses quand les résultats tomberont, la biologie étant une spécialité très différente de ce qu'on fait ou voit pendant l'externat ; sur trois internes médecins dans ma ville, je suis le seul qui n'a pas fait de droit au remord ou repasser l'internat, et j'avoue qu'il m'arrive encore régulièrement de penser à un remord moi aussi.

A la base, je voulais faire une spé med pour faire de la neurologie ou de l'oncologie, mais les choses étant ce qu'elles sont, certains évènements ont fait que j'ai préféré me consacrer à mes proches plutôt qu'à mon internat pendant mon année de D4. J'ai choisi biologie en tentant la chance, mais l'écart spé med-bio étant tout de même moins important que chir/bio, je te conseille vraiment de réfléchir.

Pour la génétique, je ne saurai précisement te répondre vu que je n'y suis pas encore passé. De ce que j'ai vu, en cytogénétique, le médecin a une activité de recherche, une à deux matinée de consultation par semaine (les cytogénéticiens en général), une activité de "routine" (caryotype, FISH, CGH pour le diagnostic pré-natal), validation de résultats, participation hebdomadaire au CPDP.

D'une manière plus générale, dans un laboratoire, l'activité du biologiste se partage entre recherche pour ceux qui en font, validation des résultats biologiques, réalisation de certaines techniques spécialisées, consultations dans certaines spécialité, intendance. La génétique en biologie médicale n'échappe probablement pas à la "règle".

julyjumper
20-07-2010, 09:42
Et puis j'imagine que dans les labos de bio l'ambiance n'est peut être pas très funky ca doit être dur de déconner non ?

Détrompe-toi! :eek::D
C'est autour d'une paillasse, à la fin des années 70's, en jouant à la pipette et aux éponges mouillées :D, que C. et P., futurs directeurs de LABM en milieu semi-rural, ont échangés leurs premiers regards de futurs parents d'une petite J., qui a maintenant 23 ans et reçoit aujourd'hui les résultats de son ENC^^

Alala... il s'en passe, des choses, au labo :D:D


:rolleyes:

marabouteur
21-07-2010, 20:28
La biologie médicale. Un vaste sujet. Pour un médecin c'est assez déroutant de de retrouver dans la partie "automatisée" et technique de la médecine, avec un aspect clinique très pauvre. Les gestes existent mais ils se limitent a un myélogramme ou une bom en hémato et des prélèvements multiples en microbiologie et parasito. Sur le coté intellectuel, il y a toujours moyen de faire quelque chose, mais tu as toujours l'idée en tête du droit au remord ou de repasser linternat, et pour dire tout haut ce que tout me monde pense tout bas, j'aurais tendance a penser que l'on espère combler ce manque intellectuel par une compensation financière et une qualité de vie meilleure. Avec laccreditation le regroupement de labos, je ne sais vraiment pas si ça restera attractif encore longtemps. Je reste très mitigé malgré une motivation de fer. Pour en revenir à l'histoire de médecin pharmacien, la guerre n'existe pas officiellement, mais souvent, on est très agacé lorsqu'un pharmacien veut tapprendre la médecine, ils se considèrent égaux en connaissances avec une formation plus courte et différente. En gros, peser le pour et le contre, avec un gros bémol pour la biologie actuellement.

BaBaR
27-07-2010, 14:35
Faut qu'on m'explique ce mythe du "manque intellectuel" en biomed :mad:? Sur le plan intellectuel la biomed est autant satisfaisante que n'importe quelle autre spé, question de goût ensuite. Tu peux très bien t'éclater en biomed. Il faut savoir dans quoi on s'engage avant de choisir : être intéressé par le travail en labo, les sujets plus "fondamentaux", ne plus voir de patients... De plus si t'as peur de t'ennuyer tu peux faire de la recherche, ce qui est très compatible avec la biomed qui est à l'interface clinico/biologique et qui est moins chronophage qu'une spé clinique.

Choisir biomed pour son attrait financier en compensation du manque intellectuel (sic) est évidemment une très mauvaise idée et source d'utilisation du droit au remord.

sterne
27-07-2010, 15:42
Faut qu'on m'explique ce mythe du "manque intellectuel" en biomed :mad:?

Pareil, j'aimerais bien qu'on m'explique... Parce que très franchement, si c'est le désert intellectuel la biologie, qu'est ce que c'est alors la chirurgie...? :rolleyes:

La plupart des cliniciens maîtrisent mal l'interprétation d'un antibiogramme, de sérologies, d'un bilan d'hormono ou d'un bilan d'hémostase un peu poussé alors la biologie spécialisée, n'en parlons pas... Faut arrêter de dire qu'il n'y a pas d'interprétation en biologie, ou alors c'est pas la peine d'appeler au labo pour avoir des tuyaux... :D

balder
30-07-2010, 19:15
. Pour en revenir à l'histoire de médecin pharmacien, la guerre n'existe pas officiellement, mais souvent, on est très agacé lorsqu'un pharmacien veut tapprendre la médecine, ils se considèrent égaux en connaissances avec une formation plus courte et différente. En gros, peser le pour et le contre, avec un gros bémol pour la biologie actuellement.

Et encore des aneries débitées par quelqu'un qui parle sans savoir...
Etudes plus courtes??? C'est quand même très récent ça non? Mon père à 50 ans, est généraliste et à fait 6 ans d'études, puis sa thèse! On ne veut pas vous apprendre la médecine mais contrairement à ce que tu crois on n'apprend pas que des formules de poudre de perlimpimpin!!!
Je ne suis peut-être qu'un pauvre con de pharma mais je peux te dire que la ou je bosse, il n'y a pas un seul toubib qui ne fait des prescriptions à la motd-moi-le-noeud invraisemblables, et y a pas besoin de connaitre toute la clinique pour voir que des prescriptions sont inadaptées!!!

Ca me fait marer ces médecins qui se considèrent supérieurs, qui nous envoient chier quand on les appelle pour une contre indication absolue qu'ils n'ont pas vu, mais qui soupirs de soulagement après pour avoir évité un procès...

Kezaar
30-07-2010, 20:09
On a des formations très différentes, il y a forcément des domaines qu'on maîtrise mieux que les pharmaciens (et inversement d'ailleurs), ça peut agacer quand on l'oublie.

emi_38
30-07-2010, 21:34
balder, tu essaies de condamner la gueguerre médecine pharma alors que tu te gènes pas pour "assassiner" les médecins, en plus avec des stéréotypes... Tu sais, les médecins, ils ne font pas que des prescriptions : ça représente 2 sec la plupart du temps, il n'y a pas que le médicament dans la prise en charge... Il y a surtout pour nous le diagnostic, la prévention/dépistage, la surveillance, et tout le contact humain... Et tu sais, moi quand je vais à la pharmacie, il ne me demande jamais rien et se contente de me délivrer les médocs... Et ils ne manquent pas de mettre leur cure minceur où je ne sais quoi dans la vitrine en premier plan... Donc ne joue pas à ce petit jeu là si tu ne veux pas attirer les foudres contre toi... Je pense savoir pourquoi les internes med sont agacés par des réflexions antipathiques et égocentriques comme ça :-/
PS : ne le prend pas mal, je n'ai pas d'animosité : on n'a pas le même job, point.

balder
31-07-2010, 01:53
C'est gentil d'aller aussi dans les clichés...;-)
je suis tout a fais d'accord sur le fait qu'on a des formations différentes et que chacun est bon dans sa spécialité. Je suis d'accord aussi pour dire que j'assassine les médecins ( parce que j'en connais qui sont très mauvais au niveau prescription tout du moins... Et excuse moi de dire que si c'est mineure pour toi, tu as beau faire un bon diagnostique, si tu traite mal ça sert a rien, et certains feraient mieux de passer plus de 2 secondes a réfléchir sur leur thérapeutiques...) mais nous on ne le fait qu'entre nous et vous alors que beaucoup de médecins se lâchent sur nous auprès des patients.
Mais qu'on me dise qu'on ne va pas vous apprendre la médecine parce que vous êtes meilleurs... OUI vous êtes médecins donc en clinique vous êtes meilleurs, mais cas pas tout le temps. En hemato, pour ce qui est de la théorie et surtout de la pratique en biologie ( pas en clinique bien sur, je ne saurais pas du tout situer exactement une rate et encore moins te la palper...) on est aussi bon rien qu'a en juger par le programme. Donc ça serait bien d'arrêter cette gueguerre a la noix car même si on répond en étant violent, c'est toujours les médecins qui entament le sujet.

Ataxie
09-08-2010, 14:37
Et sinon en revenant au sujet principal : vos impressions suites à la loi que le gouvernement cherche à faire (ou -a fait-, je ne suis pas calé sur le sujet) passer concernant les laboratoires d'analyse en ville essentiellement d'après ce que j'en ai compris...
Intéressé par la spécialité, je suis allé dans un laboratoire d'hémato en CHU où un PH m'a clairement et explicitement dit de ne pas faire bio med...:confused::confused: du fait de l'automatisation maximale des laboratoires pour réduire les coûts(... et je n'étais pas encore passé en bioch...), le futur n'a pas l'air magnifique pour les biologistes (selon lui) d'autant plus que cette sus-dite loi ferait que les biologistes en ville gagneraient beaucoup moins d'argent (certes ce n'est pas le principal mais c'est tout de même important!).


Que savez vous de tout cela? J'imagine que ma compréhension de cette loi n'est pas exacte... qu'en est-il réellement et dans quelle mesure faut-il le prendre en compte avant un choix en biologie médicale?

Merci d'avance.

Lentas
10-08-2010, 00:30
Salut ataxie !

Je ne suis pas juriste mais je peux partiellement répondre.

Il faut d'abord comprendre l'objectif de la loi : une diminution des coûts de santé liés à l'activité d'analyse médicale.
Ensuite, il faut voir le moyen qui a été choisi : un regroupement forcé des sociétés de ce secteur d'activité pour réduire les "coûts de production". Le regroupement des labos permet de diminuer les coûts salariaux, l'investissement immobilier, en machines... L'idée étant qu'au final la baisse des coûts de production se répercute sur une diminution du prix des actes.

Afin de réaliser cette vision, le gouvernement a voté la loi Ballereau. Elle prévoit notamment qu'un labo doit être constitué d'au moins 5 biologistes. Elle ouvre également la voie à une entrée beaucoup plus importante de capitaux extérieur dans la société du labo d'analyse. Plus simplement : avant tu pouvais être seul et le labo appartenait, obligatoirement à + de 75%, à toi ou à une association de biologiste travaillant dans le labo. Maintenant vous êtes minimum 5 et le labo peut appartenir à n'importe quel type de société. L'objectif de l'ancienne loi était d'éviter que le personnel médical soit subordonné à une société privé avec les dérives qu'on imagine. A présent, les biologiste qui veulent exercer en ville seront amenés soit à devenir salarié d'un groupe privé X et donc à négocier son salaire, soit si papa est très fortuné à établir son propre labo et à salarier ses collègues de promo.

Le biologiste gagnera-t-il moins d'argent ? Assurément : le salaire versé au biologiste sera moindre que ce qu'il toucherait en tant que chef d'entreprise. La sécurité sociale économisera-t-elle de l'argent ? Peut être que oui peut être que non. L'expérience montre que les regroupements et les privatisations mènent toujours à une baisse initiale des prix. Cependant on constate dans la plupart des secteurs d'activités qu'une fois les sociétés établies, l'effet de concurrence qui encourage des prix proche du coût de production est moins fort que le besoin de croissance économique de la société vis à vis de son conseil d'administration... C'est comme ça qu'on paye 30 euros en europe un forfait téléphonique qui en vaut 5 à Taïwan pour des coûts de production très proche mais avec une concurrence qui ne fait plus son oeuvre chez nous.

En bref : Le biologiste de ville gagnera moins d'argent et perdra beaucoup de sa liberté actuelle. Si tu veux faire de la recherche ou une carrière hospitalière ça ne change rien.

magnesium
10-08-2010, 07:22
info ou intox? ce qui est sur c' est que les biologistes auront toujours du travail.

piline
12-08-2010, 11:05
Bonjour,
depuis pas mal de temps j'ai compris que je ne serai jamais bien en médecine, je suis depuis longtemps intéressée par la biologie médicale, mais à l'heure actuelle j'hésite avec la santé publique.
Une des causes principales de mes hésitations est le fait que je n'ai pas fait de M1 (je suis tombée l'année de la réforme, et j'ai commencé un msbm cette année là que le chef de la formation a refusé de me valider parce que j'étais en P2 et qu'il n'avait rien compris à la réforme et pensait que les MSBM n'existeraient plus, du coup j'ai bêtement lâché l'affaire) et j'ai peur que cela joue en ma défaveur pour me spécialiser car je ne souhaite pas travailler en laboratoire de ville.
Seulement j'imagine que les labo de recherche sont plus intéressés par des médecins ayant eu une formation plus complète.
Cependant, les MSBM a Lyon, c'est tellement n'importe quoi pour la plupart que les M1 ne correspondent pas forcement à quelque chose (pas de directive d'ensemble)

Alors mes questions sont :
- est-il indispensable d'avoir fait un M1 pour pouvoir se surspécialiser en bio méd si on est très motivé
- est-il possible de faire son M1 au cours de l'internat de bio méd
- est-ce que les pharmaciens biologistes font eux aussi des M1
- en fait est-ce qu'on peut faire une année recherche sans avoir fait de M1 (si on considère qu'on en est déjà à bac+6 en D4 on est au niveau master)

Bref, j'espère n'avoir pas été trop brouillon
merci de vos réponses

bennysings
12-08-2010, 11:37
- est-il indispensable d'avoir fait un M1 pour pouvoir se surspécialiser en bio méd si on est très motivé
- est-il possible de faire son M1 au cours de l'internat de bio méd
- est-ce que les pharmaciens biologistes font eux aussi des M1
- en fait est-ce qu'on peut faire une année recherche sans avoir fait de M1 (si on considère qu'on en est déjà à bac+6 en D4 on est au niveau master)

Salut piline,

alors tout d'abord : pas d'inquiétude ! Parce que :
- c'est vrai que si tu veux faire de la bio hospitalière c'est bien mieux d'avoir fait un master
, mais :
- valider son M1 au cours de l'internat c'est largement jouable, surtout si tu t'y prend dès le début de ton internat. En admettant que tu ne possèdes aucune UE de M1 et que tu fasses ton M2 entre ta 3e et 4e année d'internat (ou pendant ta 3e ou 4e année ;) ), il te reste deux ou trois ans pour valider toutes ces UE, à un rythme de 3 UE par an c'est pas trop chargé... Par contre renseigne-toi bien dans ta nouvelle fac sur les équivalences d'UE/options (par exemple chez moi, l'épreuve d'anglais de DCEM1 compte pour une UE si on a eu plus de 12/20, tu vois...). Et en plus, même si tu n'as pas eu le temps de valider entièrement ton M1 avant d'entrer en M2, tu as le droit selion les facs, d'avoir une "dette" et de finir tes UE de M1 pendant ton année de M2 (ce qui pourrais bien m'arriver... :o ).
- nos amis pharmaciens font tout comme nous des M1 et M2.
- on est par contre bien obligé de valider le M1 avant d'aller en M2.

Bon courage, n'hésite pas si t'as d'autres questions !

piline
16-08-2010, 18:48
je devrais donc pouvoir gratter quelques UE par-ci par-là
ça pourrait bien faciliter les choses
merci bien !

Mizele
19-08-2010, 17:27
J'avais quelques questions "pratiques" :

- Comment assumer le fait de vouloir faire biologie médicale en médecine ?? je veux dire que dès que je dis à qq'un que je veux faire ça, on me regarde d'un air, et ce qui vient en premier c'est "tu n'aimes pas les patients ???" je trouve ça fatigant de devoir tjr se justifier :( d'autant plus que je n'ai pas encore définitivement trancher et au fur et à mesure j'en viens à changer d'avis...

- Y a t il bcp de manipulations en biologie ? microscopes, tubes etc... est ce qu'on est bcp debout ? j'ai un soucis de santé en rapport et un chef de chirurgie m'a déconseillé de faire biologie... alors que la plupart des gens m'ont quand même plutot dit que c'était peut-être mieux dans ma situation...

Merci pour votre aide

sterne
19-08-2010, 19:02
J'avais quelques questions "pratiques" :

- Comment assumer le fait de vouloir faire biologie médicale en médecine ?? je veux dire que dès que je dis à qq'un que je veux faire ça, on me regarde d'un air, et ce qui vient en premier c'est "tu n'aimes pas les patients ???" je trouve ça fatigant de devoir tjr se justifier :( d'autant plus que je n'ai pas encore définitivement trancher et au fur et à mesure j'en viens à changer d'avis...

- Y a t il bcp de manipulations en biologie ? microscopes, tubes etc... est ce qu'on est bcp debout ? j'ai un soucis de santé en rapport et un chef de chirurgie m'a déconseillé de faire biologie... alors que la plupart des gens m'ont quand même plutot dit que c'était peut-être mieux dans ma situation...

Merci pour votre aide

- Tu choisis une spé pour toi, pas pour ce qu'en pensent les autres. Choisis ce qui te conviens et c'est comme ça que tu seras la plus heureuse. Moi, les "ça te manque pas les patients?" ou les "mais tu fais quoi?" je m'y suis fait :D.

- En bio tu alternes un peu toute la journée entre la position assise et la position debout, sauf si tu es de validation (assis ++ ;)). Il y a des manips qui se font debout, d'autres assis. Globalement on est quand même bien plus souvent assis qu'un spé med ou qu'un spé chir :D.

Hanckybrainy
19-08-2010, 20:23
- Comment assumer le fait de vouloir faire biologie médicale en médecine ?? je veux dire que dès que je dis à qq'un que je veux faire ça, on me regarde d'un air, et ce qui vient en premier c'est "tu n'aimes pas les patients ???" je trouve ça fatigant de devoir tjr se justifier d'autant plus que je n'ai pas encore définitivement trancher et au fur et à mesure j'en viens à changer d'avis...

Je fais pas biomed, mais faisant santé pub, je suppose que je peux répondre. La meilleure solution est juste de s'en foutre. Pour moi c'est clair dans ma tête, je fais ce qui me plait, je ne changerai pour rien au monde, je suis à ma place, mon travail est intéressant et intellectuellement stimulant. Je pense que de toute façon, quand tu te sens bien dans ce que tu fais, l'image que ca a, ca passe au dessus.

Et puis il ne faut pas exagérer, des clichés et des a priori, il y en a pour toutes les spé, y'a bien des spé med qui comprennent pas qu'on peut faire chir (si, si ca existe). Et à l'inverse tous les cliniciens ne sont pas imprégnés de ces a priori. Certains comprennent l'intérêt de la spé, et arrivent comprendre que des gens ont pu choisir autre chose que la clinique.

De même pour les sénior que tu croiseras au CHU, certains ont quand même en tête que chacun s'hyperspécialise et qu'on a tous besoin les uns des autres, y compris de la paraclinique ou encore plus éloigné. Un PU-PH de chir vient de me demander faire ces analyses stats pour son dernier protocole de recherche, car il comprend bien que je suis plus à même de savoir le faire, et j'ai pas l'impression qu'il me prenait pour un blaireau.

avalon
20-08-2010, 00:09
- Comment assumer le fait de vouloir faire biologie médicale en médecine ?? je veux dire que dès que je dis à qq'un que je veux faire ça, on me regarde d'un air, et ce qui vient en premier c'est "tu n'aimes pas les patients ???"

Ça vient du fait que la spé souffre d'énormes clichés venant de gens qui ne la connaissent pas mais la dénigrent quand même...
C'est ridicule.
Microbiologiste, généticien, hématologue bio, PMA, etc...
Je ne vois pas envers quelle spé on devrait avoir honte...

Et coté patient:
1 - Tu as le droit d'aimer le coté intellectuel de la médecine sans rechercher à pousser un chariot de chambre en chambre toute la journée (tiens je tombe dans les clichés moi aussi... ;) en tout cas sans forcément rechercher le contact avec le patient toute la journée.
La médecine, c'est soigner les gens. Et ce d'un bout à l'autre de la chaine de soins.
2 - Et c'est d'autant plus vrai, que dans certaines sous spé tu as la possibilité de faire des consults (PMA, infection parasito, hémostase, génétique, etc...)
le plus souvent en alternance avec le coté labo. Pour parler de PMA que je connais particulièrement bien, c'est un peu un exercice mixte, sans le coté rébarbatifs des 2...
Je sais, c'est pas très objectif comme réponse... ;)
Mais c'est quand même mon opinion.

A toi de choisir le mode d'exercice qui te convient le mieux.

Au prochain qui te demande pourquoi tu choisis bio, demandes lui en quoi consiste cette spé.
Je suis persuadé qu'il ne saura pas te répondre...

Après le labo, ca plait ou ca ne plait pas.
Mais si c'est vraiment ta voie et que tu t'investis dedans (dans une surspé en tout cas), tu pourras trouver un exercice intéressant et stimulant

foul.mike
20-08-2010, 00:55
je vais surement faire biomed avec de moins en moins de doutes.mon père ce matin:mais pourquoi tu veux faire ça?t'aimes pas les patients?c'est à cause de ton classement?et moi pas de réponse précise parce que je l'avais bassiné avec AR pendant toute l'année même si plus on se rapprochait de l'ECN et plus je me disais que la BIOmed était fait pour moi(un mec bosseur mais pas trop et interessé par l'Hémato )ainsi que pour le coté pas de prise de tête excessive pendant l'internat et vie surement un peu plus cool qu'AR.
faut respecter le choix de chacun...

foul.mike
28-08-2010, 12:33
j'ai 2 petites questions concernant la Biomed:
est ce qu'on peut faire des stages cliniques(genre Hémato)pendant le cursus?si oui à partir de quand?
concernant la biomed dans l'est quelle ville vous conseilleriez coté formation mais aussi ambiance, ville,...l?(Dijon;Besac;Reims;Strasbourg;Nancy)
danke schöne

Cobalt
29-08-2010, 09:22
Pour les stages cliniques, c'est possible à partir du 5ème semestre, dans des services avec un agréement spécifique pour la biologie. Il s'agit souvent de l'hémato clinique ou des maladies inf. Mais dans ce cas , même pour les médecins il ne s'agit pas de gérer des malades comme un interne de clinique. L'autre possibilité pour faire un vrai stage clinique est de demander un stage hors-filière(dans l'optique d'un droit au remord) et c'est possible dès le 2ème semestre.
Sinon je crois que Besac est perdu pour la biomed.

emi_38
29-08-2010, 09:34
[QUOTE=
Sinon je crois que Besac est perdu pour la biomed.[/QUOTE]

Qu'estce que ça veut dire ? :confused:

BaBaR
29-08-2010, 17:04
Et qu'es que cela apporte pour un interne médecin en biologie médicale de faire un stage dans un service clinique (hémato ou maladies inf par exemple) ?

Enyae
30-08-2010, 18:13
Salut,

Ca fait quelques temps que je me posais la question d'un choix entre médecine générale et biologie médicale.

Ayant plus que la chance d'avoir beaucoup de médecins autour de moi et donc contact avec beaucoup de spés, je me suis rendu directement dans un laboratoire de ville, attaché à une petite clinique (avec urgences, cabinet MG de groupe et quelques services de spé) pour parler à un biologiste médical (nom identique pour médecine ou pharmacien biologiste).
En plus d'1h30, ce biologiste (adorable et passionné) m'a expliqué beaucoup de choses que je peux vous transmettre :
- travail consistant à valider les examens fait par les machines, décider et trancher lorsqu'il y a doute ou problème, vérifier des examens sur lames...
- internat de 4 ans en 2 parties : 2 ans sur la maquette classique, 2 ans où soit on s'oriente assistanat-PH-CHU-recherche...ou soit on fait de la bio générale en ville. Donc on peut s'installer directement après son internat
- faire de la recherche est possible mais en hôpital. Donc cirer des pompes et attendre que les gens meurent, donc faut s'accrocher
- réforme récente de la bio ayant pour but de regrouper les biologistes pour diminuer les coups. En gros, l'Etat limite le quota à 40 % et bientot à 15 % les exportations de prélèvements d'un même labo...ce qui conduit à faire des labos plus gros avec plus de machines...ou bien plusieurs labo spécialisés qui se font tourner les exams et travaillent ensemble. Donc plus de personnels donc moins voire pas de manip' "laborantin", que de l'interprétation, mais moins d'indépendance, moins d'associés et plus de salariés...donc on perd la liberté du libéral.
- pas de postes ouverts dans les labos en tout cas le temps que la restructuration due à la réforme soit finie. Il me disait la galère de ses amis qui sortaient juste de l'internat en ce moment.
- le labo est une entreprise donc en cas de "congés" (arrêt de travail), il faut remplacer les préleveurs ou les techniciens...sur son temps de travail
- pas le droit de prescription (apparemment en négociation pour ajouter le droit de prescription d'examens bio complémentaires mais pas de médocs)
- 4000 euros par mois pour les salariés, 6000-7000 pour le patron. Donc en gros pour être associé : avoir l'opportunité et les sous !
- 40h / semaine avec soit horaires du soir ou du matin : 7h30-14h30 ou 11h18h avec 1 samedi matin sur 2.
- pas de gardes mais astreintes où on te réveille la nuit pour avis téléphonique. Relativement rare.
- a noter, dans ce labo : 2 salariés, 1 patron : tous formation pharma
Bref, chacun fait son choix et honnetement je peux comprendre largement que ce mode de vie puisse plaire surtout si on adore la biologie d'autant que l'on peut faire de la recherche.
Perso je fantasmais sur cette spé surtout par rapport au revenu + qualité de vie pour être vraiment honnête. Mais ce qui m'a bloqué c'est d'une part le salaire (je sais pas d'où les gens sortent les 10-15 000 euros par mois), le fait de commencer le matin à 7h-7h30 et d'autre part le travail ; j'avais l'impression d'avoir mon cerveau excité en cage.

Donc, je conseille à tous ceux qui ont envie de savoir d'appeler leur labo du coin au moins pour voir. Pour certains ça va être génial, pour d'autres la déception.

Bon courage et dites vous que le meilleur avis est le votre face à quelque chose de concret :p

lordkamyar
30-08-2010, 19:21
salut les gens!
ce sujet m'interesse aussi...
quelqu'un pourrait-il expliquer le rôle exacte de l'interne en bio(med ou pharma) dans un service clinique???
merci pour vos lumières:)

Boz
02-09-2010, 22:54
Les pharmacien-biologistes n'ont pas le droit de prescription, les médecin-biologistes l'ont (on passe le CSCT). En pratique, il y a des pharmacien-biologistes, voire des scientifiques, qui prescrivent et consultent dans certains centres, même si c'est officiellement illégal.

Pour ce qui est du rôle de l'interne en bio dans les services cliniques, de ce que j'en ai vu pour le moment c'est assez limité ; quand on y monte, globalement, c'est pour : regarder un dossier en vue de présentation, faire un prélèvement particulier (myélogramme, écouvillonnage, tubage, ...), attirer l'attention sur un résultat particulier type BMR.

Après, ça dépend de l'implication personnelle ; certains chefs m'ont déjà encouragé à monter si j'en avais envie, pour fouiller des dossiers ou examiner un malade ; j'avoue ne jamais l'avoir fait depuis le début de mon internat...
Un peu d'appréhension face aux cliniciens, certains se sentant déjà offensés qu'on puisse oser leur suggérer un diagnostic ou une exploration... D'un autre côté, je suis aussi tombé sur une gériatre très cool qui était super contente qu'un biologiste passe la voir (pour demander une ordonnance à un pote à la base ^^) et qui a même insisté pour me présenter la petite dame de 100 ans dont j'avais commenté le frottis sanguin :)

Pour résumer, en clinique on a un rôle assez limité, mais je pense qu'on peut tout à fait se faire "connaître" en travaillant, en s'intéressant aux dossiers, de manière à pouvoir conseiller nos petits copains dans les services cliniques sur les indications et interprétations de certains examens biologiques. Ça semble limité, mais on ne se rend pas bien compte je trouve, quand on est externe, que quand on s'engage dans une voie de spécialisation, même avec la meilleure volonté du monde, on perd des connaissances. Ça se remarque particulièrement en hémato/hémostase, et sûrement dans d'autres disciplines, où on peut s'étonner de certaines prescriptions aberrantes (facteurs de coagulation+++) ou questions ("euh, mes D-dimères à 150, j'en fait quoi pour mon diagnostic d'embolie pulmonaire ?" vécu, bon là j'avoue que j'étais quand même sur le cul ...).

ponny
03-09-2010, 12:30
juste je comprends pas trop la partie consultation qu'il peut y avoir en bio
si qqun peut m'expliquer... parce que c'etait ce qui me rebutait de me dire que je ne verrais plus js de patient si je prends bio, mtnt si il est possible de faire des consult de tps en tps alors personnellement ca m'interesse!
merci

Boz
03-09-2010, 20:44
Conseil au voyageur, conseil génétique, maladie de l'hémostase primaire, trouble de la fertilité, ...

Mizele
13-09-2010, 19:13
Ca y est, j'ai choisi Bio Med !!! :)

Je vous dirais comment ça va se passer !!