PDA

Voir la version complète : Possibilites de faire medecine en Croatie si vous ratez P1. Faites comme moi.



Jean-Loup
16-02-2006, 18:16
Bon, pour ceux qui veulent devenir medecin, et pas medecin Francais, et qui ont un peu l'esprit d'aventure, parlent bien anglais, et ont 7000 euro de trop par an, sachez que de nombreuses fac de medecine en Europe de l'est sont pretes a vous acceuillir (Pologne, Hongrie, Croatie), sans faire des histoires comme c'est la cas au Canada, en Belgique, Suisse, etc...

J'ai fait deux P1 a Nice. Je suis arrive 202 sur 700. Bon, pas decourage, j'ai envoye les papiers necessaires a la fac de medecine de Zagreb, en Croatie, ou j'ai ete accepte, et ou je suis maintenant en deuxieme anne. Je suis tres content ici, et meme heureux d'avoir rate P1 car la fac, et la vie ici sont plus sympa qu'a Nice. Bon voici quelques infos sur la fac de Zagreb en Croatie.

-leur site pour les etudiants internationaux: http://www.mef.hr/mse/index.html
-les etudes durent 6 ans, et coutent 7000 euro par an. Il y a ensuite une annee de pratique, puis la possibilite de se specialiser.
-On etudies avec des livres americains en regle generale. Le niveau des etudiants est a mon avis tres bien. J'ai des amis Canadiens, Suedois et Norvegiens qui sont finances par leurs gouvernements, ce qui indique la qualite de l'ecole.
-Il y a eu, ou il y a des etudiants des nationalites suivantes: Canada, USA, Norvege, Suede, Allemagne, France (je suis le seul), Angleterre, Slovenie, Croatie, Bosnie, Koree du sud, Colombie et peut etre d'autres... En realite, la plupart des etudiants font partie de la "diaspora croate".
-Il est possible de vivre au centre ville et de tout payer (cinema, loyer, alcohol, nouriture, et autres besoins de base) avec environ 500 Euro par moi.
-Il n'y a aucun concours pour les etudiants etrangers, et quasiment n'importe qui est accepte en premiere annee. Apres, la selection naturelle joue, et environ 50% des etudiants ne passent pas la premiere annee. Pas d'inquietudes toutefois, si vous avez ete dans la premiere moitie a P1, vous reussirez a passer en deuxieme annee, en ayant bien plus de temps libre.
-Les matieres s'etudient une seul a la fois, avec examen a la fin de la matiere. Ceci signifie qu'on fait par exemple trois mois d'anat non stop. Puis un moi de biologie, et ainsi de suite. Je vous asure que c'est paradisiaque par rapport a se retrouver a bosser dix matieres en meme temps. Il y a trois sceances de repechage par examen, et pourtant, y en a pas mal qui trouvent myen de redoubler...
-ne pas parler Croate n'est pas un tres gros handicape, car tout les jeunes parlent bien anglais. Toutefois, on est sense aprendre le Croate en deux ans, pour pouvoir parler aux patients par la suite. Les cours de croate sont donnes a la fac, et font partie du cursus.
-Les cours internationaux a Zagreb ne se font que depuis 3 ans. Ils ne sont donc pas encore connus, et etre accepte est donc encore tres facile, a vous d'en profiter.
-Je ne sais pas comment se passera le retour en France. En theorie, la Croatie est sense rentrer dans l'UE en 2008, et apres ca devrait etre facile de bouger dans l'Union. Toutefois je ne garantie rien, et ne me posez dont pas de questions a ce sujet.
-L'ambiance a Zagreb est plutot bien. C'est une petite ville, ou on circule facilement en tramways. Il y a pas mal d'endroits ou faire la fete le week end, pour ceux que ca interresse, et les filles se trouvent bien plus facilement qu'en France. (ou du moins qu'a Nice).
-La guerre en Croatie s'est termine il y a plus de dix ans, et il n'y a pas eu de combats a Zagreb. Dont ne vous inquitez pas, pour aller a la fac le matin, pas besoin d'eviter les tireurs serbes, ni d'eviter les champs de mine.

Bref, d'apres moi, il s'agit d'une bonne fac, pas d'une fac poubelle, et peut etre certains d'entre vous seront t'ils aussi heureux que moi de pouvoir y venir apres avoir foire P1.
Je ne me suis inscrit sur ce forum que pour poster ce message d'espoir. Je ne comptes pas revenir au forum. Donc ceux qui auraient des questions serieuses, et qui n'ont pas leur reponse dans le site de la fac, envoyez les moi par mail a cette address: schyzowolf@yahoo.fr
Je ne posterais pas de reponses ici.

[edit]



SVP, ne m'ecrivez pas d'emails en etat de panique avant d'avoir lu attentivement tout ce message, et avant d'avoir lu attentivement ce qui est ecrit sur le site de la fac de Zagreb. Si vous ne comprenez pas ce qui est ecrit sur leur aite, alors c'est que deja vous ne parlez pas assez bien anglais.

Suite a la discution qui a eu lieu, je rajoutes les informations suivantes:

INFORMATIONS POSITIVES:
- il est tres probable que les anciens P1 ayant eu des bonnes notes au concours pourront faire les deux premieres annees a Zagreb en une seul annee car ils seront dispenses de plusieurs matieres. Bref, ce serait comme si vous n’aviez pas rate P1.
-Je n’ai pas de mesure objetive de la qualite de l’ecole, mais , par exemple, les etudiants Suedois peuvent recevoir plus de mille euro par mois de leur gouvernements, dont 25% sont donnes. Les Canadiens et Norvegiens peuvent aussi recevoir des prets ou dons de leur gouvernements, ce qui signifie que ces pays estiment que la faculte de Zagreb est une faculte de qualite. Mon avi personel est que nous n’avons rien a envier a la France, en ce qui concerne la qualite des enseignements, des etudiants et des examens, et que se serait peut etre parfois le contraire qui serait vrai.
Ne vous fiez pas aux sentiments negatifs que votre famille et vos amis auront sur la Croatie, fiez vous a la realite. Parlez a ceux qui ont visite le pays, regardez le guide du routard et des sites internets, et faites votre proper opinion. Aussi, si vous voyez des differences avec la France, cela n’est pas forcement mauvais. Ne cherchez pas a tout comparer exactement.


LISTE DE DESAVANTAGES:
-Si vous avez ete mal classe au concours en France (dans la deuxieme moitiee en gros) , ne croyez pas que ici ca marchera comme sur des roulettes. La medicine est la meme partout, meme si il n’y a pas de concours ici. Tout les ans, il y a quelques etudiants motives qui ne reussissent pas a passer en deuxieme annee.
-Il est important d’apprendre le Croate pour la partie pratique des etudes, c’est a dire a partir de la troisieme annee. Le Croate est une langue difficile et vous ne la maitriserez pas en temps voulu sauf si vous etes un geni, donc cela vous posera des petits problemes, et nuira a la qualite de votre apprentissage pratique.
-Il s’agit pour etudier en Croatie de quitter la France pendant un minimum de 6 ou 7 ans. Vous perdrez sans doute la plupart de vos amis en France, et vous devrais vous adapter a une culture differente. C’est un choix qui vous affectera le reste de votre vie, et ceux qui partirons ne seront plus les memes lorsqu’ils retourneront en France, avec tout ce que cela implique de negative et de positif.
-Si vous ne maitrisez pas bien l’anglais, vous aurez peut etre du mal a suivre les cours, lire les livres, et vous faire de bons amis. Mais a mon avis vous vous adapterez vite…
-Certains professeurs maitrisent mal l’anglais et auront du mal a comprendre vos questions. Les meilleurs professeurs sont souvent aussi les plus vieux, et ne maitrisent pas l’anglais. Donc on se retrouve souvent avec des jeunes don’t les connaissances laissent a desirer.
-Les etudiants qui veulent revenir en France risquent d’avoir des difficultes, bien que les choses vont evoluer avec l’Union Europeene, etc, donc il est impossible aujourd’hui de dire comment cela se passera exactement. Toutefois, pour savoir comment se ferait un retour aujourd’hui, regardez la letter ci dessous de l’Ordre des Medecins:

Monsieur,

Par courrier du 1er mai 2006 vous avez bien voulu m’interroger sur la possibilité pour un étudiant en médecine de nationalité française ayant commencé ses études médicales en Croatie de les poursuivre en France, ou bien pour un médecin français titulaire d’un diplôme de Docteur en médecine obtenu en Croatie d’exercer la médecine en France.

Conformément aux dispositions de l’article L. 4111-1 du Code de la santé publique, ci-joint, l’exercice de la médecine en France requiert trois conditions cumulatives :

1- de nationalité,

2- de diplôme (article L. 4131-1 du Code de la santé publique ci-joint),

3- l’inscription au tableau de l’Ordre des Médecins français, cette condition étant subordonnée à la réalisation des deux premières.

En l’état actuel des textes, le diplôme de médecin croate ne permet pas l’exercice de la médecine en France.
Toutefois, aux termes de l’article L. 4111-2 du Code de la santé publique :
« A compter du 1er janvier 2002, le ministre chargé de la santé peut, après avis d'une commission comprenant notamment des délégués des conseils nationaux des ordres et des organisations nationales des professions intéressées, choisis par ces organismes, autoriser individuellement à exercer les personnes françaises ou étrangères titulaires d'un diplôme, titre ou certificat de valeur scientifique attestée par le ministre chargé de l'enseignement supérieur. Ces personnes doivent avoir été classées en rang utile à des épreuves de vérification des connaissances qui, en ce qui concerne les médecins, sont organisées pour une ou plusieurs disciplines ou spécialités. La commission doit rendre un avis dans l'année suivant le dépôt de la candidature.
Les médecins doivent en outre avoir exercé pendant trois ans des fonctions hospitalières.
Des dispositions réglementaires fixent les conditions d'organisation des épreuves de sélection et les modalités d'exercice des fonctions hospitalières ».

Vous avez également la possibilité de reprendre vos études en France afin d’obtenir le diplôme d’Etat français de Docteur en médecine.

En effet, aux termes de l’article 2 du décret n° 84-177 du 2 mars 1984 : « Quelle que soit leur nationalité, les personnes titulaires d'un diplôme de médecin ou de chirurgien-dentiste sanctionnant des études accomplies dans un établissement d'enseignement supérieur d'un pays étranger et permettant l'exercice de la profession dans ce pays, ainsi que les personnes ayant accompli tout ou partie des études qui y conduisent, peuvent bénéficier de dispenses d'études et d'examens en vue des diplômes français d'Etat de docteur en médecine ou de docteur en chirurgie-dentaire. »

« Ces candidats s'inscrivent en première année dans les conditions prévues par la réglementation pour l'inscription dans cette année d'études… S'ils figurent en rang utile sur la liste de classement établie à l'issue de la première année, ils peuvent obtenir la dispense de la scolarité des années suivantes jusqu'à la cinquième comprise. Ils doivent alors subir un examen de vérification des connaissances correspondant aux années d'études sur lesquelles porte la dispense de scolarité. »
Ils doivent ensuite accomplir le troisième cycle des études médicales.

Lorsqu’ils seront titulaires du diplôme d’Etat de Docteur en médecine français, ces médecins pourront alors solliciter leur inscription au tableau de l’Ordre s’ils répondent par ailleurs à la condition de nationalité.

Si vous souhaitez poursuivre vos études médicales en France, je vous conseille de vous adresser au Centre national des concours d’internat (CNCI) - Bureau des concours médicaux M4 - Direction de l’hospitalisation et de l’offre des soins Ministère de la Santé et des Solidarités - 14 avenue Duquesne - 75350 PARIS 07 SP – T. 01 40 56 43 48, qui pourra vous renseigner.

Tels sont les renseignements que je peux vous donner.
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


Docteur Xavier D***

Jean-Loup
01-03-2006, 15:31
PS: pour ceux qui seraient interresse par les etudes a Zagreb, ne vous laissez pas impressione par les criteres de selection affiches sur le site.
J'ai eu le Bac S avec 10,00 et j'ai traduit tout les documents moi meme, pas chez un notaire, et j'ai ete pris. Aussi, vous etes responsables de vous meme et personne ne viendra verifier si ce que vous dites est vrai ou pas, pour votre niveau d'anglais pas exemple.
Si vous dites que votre mere est britanique est que l'anglais est votre langue maternelle, personne ne viendra verifier; mais apres si vous ne comprenez rien aux cours et aux QCM, c'est votre probleme.

Shaka
01-03-2006, 22:48
Sinon on peut être cardiologue en 3 ans en Ukraine... par contre c'est risqué en rentrant en France...

Jean-Loup
02-03-2006, 16:46
C'est le genre de commentaire de personnes sachant de quoi elles parlent qu'il faut s'habituer a tolerer... Quand aux etudes en Ukraine, voir le lien ci dessous.

http://www.crsmu.com/coursedetails.htm

MEDICINE: The CSMU offers medical course in English and Russian language. The duration of the medical course is 6 years. The degree awarded is Doctor of Medicine (MD or MBBS).

Shaka
02-03-2006, 17:51
6 ans pour être médecin, c'est un peu court non? Avec 1300H de pratique hospitalière en tout... soit 18H par mois en moyenne. Un interne qui finit en France aura fait minimum 20 000H à l'hopital.

En clair, ca équivaut à un externe francais en D3-D4 max ce qui est proposé ici. (avec 3 fois moins de temps hospitalier environ...)

Jean-Loup
02-03-2006, 18:11
Oui, tu a peut etre raison, mais le but principale de cette discution est de parler de la fac en Croatie, et pas de mettre des commentaires sans fondement (tu peux avouer que c'etait le cas de ton premier commentaire) , ni de parler de la fac Ukrainienne. Il serait donc sympathique si le moderateur pouvaient enlever les reponses n'ayant pas de rapport. La Croatie et l'Ukraine sont deux pays totalement differents.
Je sais que la Croatie n'a pas forcement bonne reputation en France, mais ce qui compte n'est pas la reputation ou les prejuges.
Tout les commentaires negatifs sur la Croatie, et qui sont bases sur la realite sont la bienvenue.

Juste une info de plus. La Croatie est alligne/s'alligne sur les facs de medecine de l'Union Europeene dans ce qui s'apelle le processus de Bologne, et les nombres d'heures de pratique etc, sont sans doutes similaires, ou le deviendrons theoriquement dans un proche avenir.

Shaka
02-03-2006, 19:12
Bah ma 1ère remarque vient d'une histoire vraie :)

J'ai lu le site de ta fac, c'est aussi 6 ans non? Donc vous êtes jamais internes avant d'être médecins?

Jean-Loup
03-03-2006, 09:18
Oui, c'est six ans aussi, plus une anne de pratique, plus plusieurs autres annees pour etre specialiste; donc pas comme en Ukraine. (Je ne sais pas si generaliste est considere comme une specialite ou pas)
"Donc vous êtes jamais internes avant d'être médecins?"
Je ne sais pas si l'annee de pratique est considere comme une sorte d'internat, ou quoi. Chanque pays a ses petites particularites. Comme j'ai dit, avec le processus de Bologne, tout est sense devenir equivalent dans les divers pays d'Europe. La Croatie est sense entrer dans l'UE en 2008, bon, ca va surement trainer plus que ca, mais c'est prevu...

Pour conclure, je ne sais pas si c'est exactement pareil qu'en France, mieux, ou pire, mais je suis bien content de pouvoir le faire, au lieu de faire sage femme comme ca aurait pu etre le cas apres ma P1.
JL

Jean-Loup
13-04-2006, 10:44
Encore quelques infos:
Pour ceux qui voudrait obtenir un financement de banques Francaise, et qui aurait des difficultes du genre "vous avez rate PCEM1 ici, donc vous raterez aussi en Croatie, donc on ne vous pretes rien du tout.", peut etre que je pourrait vous aider. En effet, je pourrais vous envoyer par la poste mes resultats de P1 (qui ont l'aire mediocres), et ceux d'ici (plutot tres bon) , avec une lettre ecrite par la fac ici, qui montreront que avoir rate P1 ne prouve absolument rien, et que vous pourrez tres bien reussir ici malgres cet echec precedent. Je sais pas si ca convaincra les banquiers, mais on peut toujours essayer.

J'ai recu plusieur mails de personnes qui comptent venir a Zagreb l'annee prochaine. Les gens interresses pourraient se manifester ici aussi, pour donner de la motivation a ceux qui seraient hesitants...

JL

Jean-Loup
20-04-2006, 15:40
Bonne nouvelle, j'ai pas mal discute avec l'adminisrtation ici, et j'ai obtenue, a priori, que les anciens P1 qui ont eu la moyenne en physique, biophysique, chimie, biochimie, biologie, embryologie, et histologie, pourront faire les deux premieres annees ici en une seul.
Bon, ce n'est pas encore certain a 100%, mais les responsables sont prets a faire preuve d'adaptabilite, surtout si il y a plusieurs candidats dans ce cas.

Si ces histoires d'etudier en Croatie ne vous interressent pas, pensez a en informer vos collegues que ca pourrait interresser.
JL

La belette
20-04-2006, 16:10
si c'est si bien que ça les demandes pour aller etudier a zaghreb ne devraient pas manquer, alors pourquoi il ressort une sensation de tentative de recrutement si intense de tes messages ? Que tu veuilles faire connaitre aux p1 futur non reçu cette opportunité, soit, mais un message est suffisant...

Jean-Loup
20-04-2006, 16:33
Je reposte des messages qui apporte une info suplementaire, ou qui repondent a des questions que je recois par email. Tu remarquera que ce forum n'a pas de fonction "editer message", donc pas d'autre moyen que d'ajouter une reponse.
De plus ca ne fait de mal a personne que je rajoutes un message.
Le programme en Anglais de Zagreb n'existe que depuis trois ans, donc les demandes, n'affluent pas particulierement, notament parce que la Croatie a une image de pays comuniste ravage par la guerre, ce qui est loin d'etre le cas en realite.
Je tiens donc a le fair savoir a ceux qui seront dans la merde apres avoir rate le concours.
Si ca ne t'interresse pas, tu n'est pas oblige de lire.

Aujoud'hui j'ai recu un message d'un gars qui a rate P1 a 10 places sur 1500 en 2001, et qui compte venir a Zagreb apres etre tombe sur ce message. C'est pour les gens comme lui que je fais des efforts pour faire connaitre la fac.
Ceux qui ont reussi P1 ne se rendent peut etre pas compte de l'impact que rater P1 peut avoir sur la vie de quelqu'un.

JL

Cotroni5
16-05-2006, 15:18
Jean-Loup, comme tu le sais sans doute les remarques ci-dessus sont une preuve remarquable de l'éternel ethnocentrisme du Français qui n'est jamais sorti de son bled et qui croit que la France est le centre de l'univers. ne fait pas attention aux remarques de certains égocentrique partisans de ce qu'on appelle en amérique du nord ''me,myself and I''. Il y aura toujours des gens pour critiquer gratuitement peu importe à quel point tu voudras aider. c'est d'autant plus décevant quand il s'agit de futur médecins qui pensent que dieu est assis à leur droite. Quand on pense que lorsqu'ils sont étudiants ils se font traiter comme de la merde, ils en ont marre de leur cours magistraux et de leur stage bidon jusqu'en D4.malheureusement ils n'ont trouvé comme compensation que de recopier la même attitude envers ce qu'ils déconsidère au gré de leur égocentrisme mégalomaniaque. Un jour ils comprendront que tous les médecins du monde ne sont pas Français, leur système de santé s'écroule avec un déficit de 10 milliard d'euros en 4 ans et des grèves incéssantes,sans compter le manque de médecinq ui se fait grandissant, sans compter la corruption qui règne dans les fac de médecine lors du P1.Ceux-là qui font du nombrilisme seront les premiers à fuir le pays comme le fond dejà les plus grand scientifique français, laissant soins au nombriliste de s'illusioner qu'ils sont les meilleurs.

maintenant pour passer à plus intéressant,parlons de cette fac de zagreb:

Suite à toutes mes recherche effectuées sur les études de médecine à zagreb, je pense que ce programme est en voie de devnir extrêmement sélectif d'ici 2 à 3 ans grand maximum. J'ai fait plein de recherche depuis le Canada et sur internet y compris. voici ce qu'il ressort :

-ce programme a été fondé par des personnes extrêmement compétente dont le Docteur Krainc Dimitri professeur à Harvard.
Professor Dimitri Krainc, MD, PhD
HARVARD MEDICAL SCHOOL
Massachusetts General Hospital, BOSTOn, MA 02114
USA; Phone: 617-724-1726;
E-mail: krainc@helix.mgh.harvard.edu

-je suis allé sur le site de l'hôpital general de Boston massachusetts ou il bosse, en effet ce mec est une référence dans le monde de la médecine.

-le nouveau programme a été organisé selon les dernières méthodes d'enseignement de la médecine nord américaine PBL, problem based learning ou apprentissage par problème en petit groupe d'étudiant.

-cette mesure a été mise en oeuvre lorsque les recherhes ont démontrées que beaucoup dM'étudiant délaissaient les amphithéâtes pour étudier par eux même.

-un très bon article sur pubmed fait état des résultats positifs de cet methodes. lorsqu'elle a été mise en oeuvre a zagreb les profs n'y croyait pas pour des raison très culturelles. ils pensaient comme toutes bonnes faculté européenne que rien ne vaut un cours magistral et un apprentissage par coeur des cours de médecine tel qu'on les connait en France par exemple. or une fois l'expérience terminée, es conclusion ont montré une amélioration significatives des connaissances des étudiants, et aussi que ces connaissances restaient en mémoire plus longtemps. d'autre aprt les prof ont réalisé à quel point les interactions profs élèves sous formes d'échanges des connaissance bien plus que sous formes derelation dominant dominé, étaient tout aussi enrichissantes pour leur propre savoir que elui des élèves.

-les cours sont extrêmement bien détaillé et très complet, je les ai comparé avec un ami à moi qui étudie à l'université Mc gill (le harvard canadien), il les a trouvé très complets et pour certains plus profond encore.

-ces cours préparent très bien pour l'USMLE américains ou le MCQEE canadien , évidemment pour le reste c'est à chacun de se défonser pour apprendre.

-l'emploi du temps est très bien fait.je dirais qu'il reste à voir ce que cela donne en clinique.

-tous les livres utilisés sont les même que mon pote à Mc gill et les m^mes que dans toutes les facs américaines.

je pense qu'à ^partir de là c'est à chacun de se responsabiliser et d'aimer sa médecine à sa juste valeur.

conclusion: faites comme moi, j'ai envoyé mon dossier d'inscription et j'Espère avoir une réponse dans le courant de la semaine.

le reste ne me fait pas peur, quand on a un but, on s'y tiens peut importe que ce soit au milieu du désert ou en plein centre ville, mieux vaut mourir en se battant pour ce que l'on aime, pour son but réel dans la vie, plutôt que de vivre sans avoir jamais su ce qui aurait pu se passer si j'avais tenu le coup un peu plus encore....

A ceux qui ont la médecine dans le coeur, foncez....

Cotroni5
16-05-2006, 15:19
Pour finir l'article suivant s'adresse aux P1 recalés qui souhaitent vraiment devenir médecins, et uniquement à ceux-là (ce qui veut dire que tout commentaires arrogant des reçus sera tout simplement ignoré par souci de respect de soi-même et des autres).il provient des l'American association of international medical graduate, (association des médecins diplômés de l'étranger exerçant aux states, il représente 25% des médecins américains):



Thursday, April 20, 2006Some of the best advice to those thinking of Hungarian or Central European medical schools
Comes from the now defunct AAIMG (American Association of International Medical Graduates) webpage (webarchive).

Background: The corporation, which was criticized by many in the USIMG community failed last year to renew its company registration with the State of Nevada. Since then, the the domain has been given to a consumer advocate, Dean Hughson, who plans to improve it.

Regardless of who actually ran the website in the past, whether it was the secretive Thomas Moore M.D. or not, they left invaluable advice for those considering about going to medical school in Central Europe. The information is a little dated, so I've made some slight edits added some notes of my own, while trying to perserve the best of the advice.

Here it is:

INTRODUCTION
The AAIMG report on Eastern European medical programs includes a small number of medical schools in various countries that offer an English language curriculum to foreign students. A majority of the programs leading to a Doctor of Medicine degree started after 1990 at reputable institutions accredited by their respective countries. There have been numerous social, economic and political changes in Eastern Europe and in the countries of the former USSR so that many schools have been renamed or listed under a new country by the World Health Organization. The World Directory of Medical Schools is is being revised and should be consulted when available. The ten schools visited by AAIMG for the initial Eastern European report in 2001 all met or exceeded evaluation standards of this organization. Since 2001, many new English language programs have opened, some in very remote locations.

This is slightly dated. One must first differentiate between Central Europe e.g. those countries that use Central European Time like the Czech Republic, Hungary, Poland versus Eastern Europe. Also, the AAIMG recommends that one check the WHO World Directory. Not bad advice, but for those seeking to come to the US, I'd recommend checking IMED which is far more up to date.


The association of an English language program with a historic university or a state approved medical school does not guarantee quality or adequate preparation to pass the difficult USMLE Steps I and II.
This is key. Although in Central Europe most programs will give you adequate preparation, the curriculum they teach is based on their national curriculum based on their own traditions. How else would it be? Professors, etc. that have passed the USMLEs are not teaching in their home countries anymore, they are in the U.S. There is nothing wrong with this, as long as one is aware of this and takes steps to prepare oneself for the USMLEs. I personally recommend taking review courses, but I'll post on that some other time.



Our site visitors in 2001 found numerous examples of disgruntled American students who felt they were mislead about the content of the medical curriculum, requirements for language fluency and local living conditions. AAIMG has received a substantial number of complaints about Eastern European schools. In nearly every case, the complaining student went sight unseen to a foreign medical school, rather than follow the time tested advice of AAIMG to make a personal visit to the campus before attending.
This is one of the sad facts, I've seen over and over again. One would not believe how many North American students come to Central Europe without doing the proper due diligence. More on due diligence in a later post.



HISTORICAL OVERVIEW

Until the Flexner report, aspiring American physicians with financial resources and proper social contacts completed all or part of their medical education at prestigious universities in Germany, Austria, Belgium, France or Italy. As the quality of American medical education improved during the first half of the 20th century, Europe eventually became a destination of study for those Americans unable to gain acceptance in their own country. As Western European medical schools gradually admitted fewer and fewer North Americans, medical schools in Southern Europe became the next best alternative.

A majority of the founding members of AAIMG received their medical education in Spain and Italy. Studying medicine abroad between 1950-1980 meant attaining fluency in a foreign language and adaptation to a different health care and educational system. We went with the expectation of a high level of integration into the local culture. A fifth pathway year was required to compensate for perceived deficits in clinical training and technology during the third and fourth years. Enrollment in Italian and Spanish medical schools began to dwindle with the establishment of English language programs in the Caribbean Basin. In the past 10 years, Eastern European medical schools have entered the market place as a highly viable alternative for medical studies. Many programs are located at famous, centuries old universities that have produced world-renowned scientists and Nobel Prize winners. The establishment of a separate language based tract brings badly needed hard currency to institutions that rely primarily on state funding. The presence the English speaking students likewise stimulates faculty to improve their English language skills and keep abreast of new technological developments.

The original English language programs began with small groups of students in Poland, the Czech Republic and Hungary. English language medical programs are attended by students from a variety of countries including the United States, Canada, the Scandinavian countries, The United Kingdom, Greece, India, and the Middle East. In the regular medical program foreign students are numerous and study in the official language of the host country. The largest percentage of Americans studying in Eastern Europe are currently concentrated in Poland. This is due to the fact that Poland has many major universities that have been approved by the Department of Education for FFEL loans. However, not all Universities in Poland have received D.O.E. approval to this date. English language programs are found in several established medical schools in The Czech Republic and Hungary. These countries are actively seeking approval by the U.S. Department of Education on the basis of having a medical education system that has standards equivalent to those in the United States.

The AAIMG report is way out of date here and slightly incorrect. The National Committee on Foreign Medical Education and Accreditation (NCFMEA) actually approved Hungary half a year before Poland. The Czech Republic was approved afterwards. Also, some English language programs go back as far as 1984 in Hungary, at least. As to whether a specific school has FFEL loans available, see the bottom of the NCFMEA page for the contact info for D.O.E.'s foreign schools team.


Despite age, history, and reputation, all Eastern European Universities have struggled to overcome decades of repression of free thought and expression by their former Communist Governments. In some cases, prominent researchers and scholars were imprisoned, executed or fled to other countries, leaving an intellectual and leadership gap in many university faculties. Nevertheless, these seats of higher learning have struggled to re-establish an atmosphere of free thought and scholarly research. An understanding of the political history and suffering of the residents these countries will help the aspiring medical student make a better adjustment to local conditions.


This is another pet peeve of mine. So few North Americans bother to educate themselves about the country before coming here.



The next section lists common themes identified by AAIMG interviewers during site visits by listing advantages and disadvantages of medical studies in Eastern Europe.

Cotroni5
16-05-2006, 15:20
ADVANTAGES OF EASTERN EUROPEAN PROGRAMS
The medical schools are older, well-established centers of learning that are part of larger university structures. The university infrastructure provides library, lab, research, computer facilities, dorms, cafeterias and recreational facilities.
There is a well-established network of hospitals and clinics serving as teaching facilities. The patient population base is sufficient to provide exposure to a broad spectrum of medical problems in both ambulatory and inpatient settings.
There is a long tradition of scientific inquiry, scholarly research and publication throughout most university structures. There are active research projects at all major University centers.
There is a large faculty with a broad base of basic science knowledge and clinical experience. Most will have a working grasp of the English language to be able to read scientific publications.
Students studying in Eastern Europe have access to significant cultural events, museums and recreational opportunities. Local public transportation is cheap and available in larger cities. Rail connections make excursions to other countries readily available.
Tuition rates are lower at Eastern European Universities than at the better proprietary model schools in the Caribbean. The cost of living and services are reasonable. The U.S. dollar currently has a favorable exchange rate in all Eastern Europe countries.
Americans have an opportunity to learn a new language, adapt to a new culture and work in a health care delivery system that developed from historical and political systems quite different from those found in the United States.
A six-year program with premedical studies and language instruction is available in most English language programs to accommodate students who need to complete these courses. Classes are normally small in size.
A few programs will allow completion third and fourth year rotations in the USA, Canada and Great Britain.
DISADVANTAGES OF EASTERN EUROPEAN PROGRAMS
Despite assurances by stateside recruiters, American students must learn to speak the local language if they are to become competent physicians.
Language instruction is mandatory in all programs. Students with minimal fluency in the local language will be at a severe disadvantage completing clerkships.
Although instruction is in English, many of the professors speak with strong accents or have minimal English language fluency.
American students cannot expect to learn the fundamentals of a proper history and physical by using the services of an interpreter.
Testing practices are significantly different in European Universities and are heavily skewed toward demonstration of comprehensive knowledge and a tradition of oral examinations.
Preparation for the USMLE is left up to the individual student in most cases, although some programs are attempting to use multiple choice type exams
Technology is often not comparable to that of U.S. hospitals and varies greatly in the hospitals and clinics.
Library and computer resources for the English language students are often not comparable to those available to local medical students. In other words, the English language program facilities, if separate, are not always equal.
Although patient numbers are sufficient for exposure, medical students in the English language program are in competition with local medical students and postgraduate trainees for cases. American students complained that they were often relegated to scut work and missed out on more interesting learning opportunities.
Human relations problems were reported between local students of those in the English language program. Students in the English language programs are usually more affluent and often demanding of special treatment, creating tension and feelings of resentment.
Low faculty wages and the University's need for hard currency does not always insure integrity in the admission process or examination administration. These practices vary significantly and do not characterize all Eastern European medical schools.
The typical work day of a third year European student is rarely as long or rigorous as that demanded of medical students in the U.S. The typical workday is normally 8 hours with call schedules either lacking (often due to lack of call room facilities) or a fraction of the 1:4 ratio typical of U.S. student training programs
Poor communication skills contribute to the isolation of foreign students from the teaching team. Lack of language fluency slows down medical team rounds, tries the patience of nursing staff and often confuses the patient.
American patients are notoriously intolerant of foreign trained physicians with poor communication skills. Europeans are culturally politer and more deferential to medical authority, but their patience is not infinite.
Lack of language fluency leads to demoralization and isolation. AAIMG evaluators observed that Americans with the poorest levels of adjustment and most complaints had achieved the least amount of language fluency.
No English language program publishes a comprehensive list of USMLE Step I, II and CSA passing rates or has a complete list of graduates with residencies.
Students in the English language program are disadvantaged in terms of representation in student government and have little recourse for appeal in cases of academic failure or disciplinary decisions.
Eastern European nations vary in requirements for "eligibility" to practice medicine in that country. Social service or internship requirements may add 1-2 additional years of study.
The list above is excellent, however there is one corrections I'd like to add. Recently, some universities have slowly moved towards better USMLE preparation for their English program students. For instance, a couple of the Polish schools, including Krakow and Poznan have recently started to administer NBME shelf examinations. This, however, does not mean currently that they are completely geared toward the USMLE.

SUMMARY
The study of Medicine in Eastern European countries has many advantages and disadvantages for American citizens. Many of the disadvantages have more to do with the nature and expectations of young American medical students and less to do with the actual quality of the education. Again, we visited established, highly respected medical schools with a long history of training physicians and scholarly activities. It is not the intent of this report to devalue the quality of medical education in any Eastern European countries, but to provide some realistic guidelines for prospective American medical Students.

The public education system and post secondary institutions in the United States do not prepare our young people to speak a foreign language. Therefore, the American students in the English language programs visited by AAIMG were at a severe disadvantage when compared to their Scandinavian, Western European and Canadian counterparts. If we were to subjectively rank the adjustment levels of various student groups encountered during the AAIMG site visits, they would read as follows (most to least adjusted)
(1) Students of any nationality with cultural roots in the host country and some language fluency;
(2) Students from Western European countries;
(3) Students from Scandinavian countries;
(4) Students from the U.K and Canada;
(5) Other nationalities (Greek, Middle Eastern, Asian);
(6) American citizens.

Our site visitors found many examples of satisfied Americans who had attained some language fluency and were progressing well with their medical studies. However, our evaluators encountered far to many vocal, complaining young Americans who regretted their choice of an Eastern European medical school and were looking for opportunities to transfer. This phenomenon occurred in every country. It was unclear, however, if many of these dissatisfied students would be satisfied or successful in the event they transferred to another program. Medicine is not for the faint hearted and is a grueling course of study in any country.


English language programs are growing rapidly in Eastern Europe, some without any particular attention to quality control. Many appear to be headed in the direction of a proprietary model where a few school officials receive beneficial interest from tuition paid by foreign students. While North American students are the dominant population in the Caribbean schools, the Eastern European schools attract students of many nationalities. Although the list of new programs grows annually, AAIMG chose to visit only established programs that have higher concentrations of American students.
While there were strengths and weaknesses at all of the English language programs, all programs met or exceeded AAIMG criteria. Again, these are programs that are part of established universities with qualified staff, research facilities, and a well-developed infrastructure. On the other hand, these universities would do well to internally re-evaluate the need for a separate foreign language medical program from a strictly pedagogic point of view. A separate program creates different standards for different groups and a degree of tension and divisiveness between the local and foreign students. Unfortunately, fiscal considerations may outweigh purely educational decisions in some Eastern European medical programs.


CONCLUSION

Eastern European medical programs provide a viable alternative for young Americans unable to gain acceptance into U.S. medical schools. A majority of the programs are cost effective and train competent physicians. The problems encountered by Americans studying in Eastern Europe have little to do with the quality of medical school or differences in curriculum. Personal traits involving motivation, adaptability and willingness to learn a foreign language is the key to successful completion of a medical education in any foreign country.

AAIMG'S WORDS OF WISDOM TO PROSPECTIVE
EASTERN EUROPEAN APPLICANTS

Be skeptical of information you receive from stateside recruiters, especially programs marketed by private placement organizations that charge high fees. Be wary of any program that minimizes the importance of learning the native language.
All serious applicants should travel to Eastern Europe to visit medical schools in the final selection pool. A personal visit allows the applicant to speak with faculty, other students in the program and evaluate the facilities. It is money well spent and will avoid later problems.
Apply directly to the medical school and avoid paying high fees to placement agencies. Eastern European medical schools using placement agencies have ample "seats" for qualified students. Applicants would be better off using the funds to take a vacation to Europe to evaluate the programs and apply directly.
Expect to attain fluency in the native language for maximum adjustment and to maximize learning in clerkships. Communication is the key to the physician-patient relationship. It is difficulty to treat patients properly if you totally rely on an interpreter.
Make sure that the curriculum and facilities available to students in the English language program are comparable to those allocated for local students.
Avoid living in dorms or housing with segregated housing for English language program students. Living with a local family or having a roommate who speaks the native language will accelerate your language skills significantly.
Absolutely avoid programs that promise advanced standing, especially for chiropractors, podiatrists or other allied health care professionals. AAIMG has received complaints from chiropractors who enrolled in a program in the former Soviet Union and lost a great deal of money. This program is no longer in existence.
Take advantage of the proximity of Eastern Europe to other countries and use vacation time to explore and enrich your cultural knowledge base. A friendly, considerate manner will overcome many obstacles along the way.
posted by Dr Miklos

EN CONCLUSION:allez a zagreb si vous souhaitez devenir médecin. et que ceux qui ont quelquechose à redire, qu'ils argumentent leur propos de manière constructive.personellement je ne répondrais pas aux commentaires qui seront du domaine de l'opinion gratuite.

Bonne journée...et non Jean-Loup n'est pas un arnaqueur, c'est vous qui êtes très intolérant et fermé d'esprit

L'oncle Cotroni:cool:

vodKnivo
16-05-2006, 15:43
Oui c'est bien beau tout ça, les programmes, les méthodes etc... mais 7000€/an faut les avoir hein ^^ Y'a pas vraiment de sélection à l'entrée d'après Jean-Loup mais la sélection par l'argent me semble d'un très haut niveau là...

Enfin jdis ça jdis rien...

Cotroni5
16-05-2006, 16:41
Oui c'est bien beau tout ça, les programmes, les méthodes etc... mais 7000€/an faut les avoir hein ^^ Y'a pas vraiment de sélection à l'entrée d'après Jean-Loup mais la sélection par l'argent me semble d'un très haut niveau là...

Enfin jdis ça jdis rien...

ta remarque est justifiée, ce quil faut comprendre c'est la différence des systèmes: en am.rique du nord les études de médecine sont très chers, jai été accepté et on me demande 150000 dollars US pour la durée, des études.une fois diplômé un médecin américain se fait un salaire explosif de lordre de 250 000-300 000 dollars minimum tu comprends.

en outre, la raison pour laquelle les nord américains vont dans ces pays là, cest parce que le départment d'éducation amricain reconnait équivalent aux standard américain le cursus medical, et par conséquent les étudiant américains peuvent bénéficier d'un emprunt financier pour pouvoir payer leur etudes ils appellent ça le stafford loan, mais il en existe d'autres.

Ce nest pas une sélectin par le fric, puisque tout nord américain qui est admis en médecine se voit financer ses études par la banque de son choix. voic un exemple au canada:

RBC Medical & Dental Student Specialists
Your Specialist will be your point of contact, bringing you banking, credit and investment advice, all in one place. They’ll be there when you need them, for advice, support and access to financial solutions created, just for you, through the ease and convenience of a single relationship.
Student Line of Credit – freedom to borrow what you need, when you need it
A $150,000 Student Line of Credit1 at prime, with no restrictions on how much you can borrow annually.
Option to defer principal payments until 12 months after completion of residency. Students who are not required to complete residency have the option to defer principal payments until 12 months after graduation.

et la sélection se fait sur dossier comme en amrique du nord, c'est à dire que contrairement à la france, ici il faut un bachelor degree (licence) pour entrer en médecine, c'est pour cela que le cursus dure 4 ans au lieu de 6 ans comme en france. en france les 2 premières années de pcem sont des sciences fondamentales de bases que le nord américains fait durant son bachelor degree.

jE'spère que cela répondra à la question de ceux qui critiquaient la durée des études.

enfin concernant la clinique, relis l'article il est clairement spécifié que le nord américain passe plus de temps à l'hoital que son homologue européen.

Espérant avoir éclaircit tes idées.....il faut juste comrpendre que le système est complètement différent de la France pour la simple raison quil ny a pas que la france dans le monde. cest aussi simple que ça...mais c'est là ou en france on nous mets un gros casque avec des oeillères, ce nest qu'une fosi que je suis sorti du pays que j'ai réalisé cela.

L'oncle cotroni te salue

Shaka
16-05-2006, 17:05
EN CONCLUSION:allez a zagreb si vous souhaitez devenir médecin. et que ceux qui ont quelquechose à redire, qu'ils argumentent leur propos de manière constructive.personellement je ne répondrais pas aux commentaires qui seront du domaine de l'opinion gratuite.


Bof... C'est plutôt toi qui répond pas aux arguments formulés (et non pas une opinion gratuite vu qu'a priori je trouvais ca interessant de faire un cursus ailleurs).

Tu ne réponds pas au fait que le cursus en Croatie semble donner une expérience clinique dérisoire par rapport au système francais, et que le peu de temps passé à l'hopital l'est sans responsabilisation telle que peut la vivre un interne en France pendant 5 ans, après 3 ans d'externat...

Etre médecin diplomé sans avoir pratiqué, c'est inquiétant non?

Jean-Loup
16-05-2006, 17:13
"Oui c'est bien beau tout ça, les programmes, les méthodes etc... mais 7000€/an faut les avoir hein ^^ Y'a pas vraiment de sélection à l'entrée d'après Jean-Loup mais la sélection par l'argent me semble d'un très haut niveau là...
Enfin jdis ça jdis rien..."

J'ai plusieurs camarades de classe (Canadiens, Scandinaves) qui n'ont pas "les parents derriere" comme c'est mon cas, et qui ont eu des prets de banques ou divers organisations, malgres qu'ils n'etaient pas des etudiants brillants quand ils etaient au Lycee, donc il y a des solutions au probleme de fric, et je ne dirais pas que c'est la selection par l'argent. Bon, c'est vrai que en France, avec la mentalite des gens, je ne sais pas si les banques font des prets comme ca, a vous de voir.
Pour le moment c'est vrai qu'il y a pas mal de mauvais etudiants ou d'etudiants sans motivation qui sont accepte en premiere annee car le programe est encore peu connu, donc on peut dire qu'il n'y a quasiment pas de selection a l'entree. Toutefois, n'allez surtout pas croire que c'est "facile" et que "parce qu'on paye on passe" et "l'administration serait bete de cracher sur 7000 euros par an en me virant de la fac".
C'est peu etre comme ca ailleur en Europe de l'est, mais pas ici, et de nombreux etudiants ne passent pas la premiere annee. Parmi ceux qui sont motives et travaillent vraiment, plus ou moins tout le monde passe, mais des fois avec beaucoup de mal, ou des redoublements.

Des fois je suis degoute de voir certains premiere annee qui sont la et ne foutent rien, ne se rendant pas compte de leur chance. D'ou mon idee d'attirer d'anciens P1, qui seront, je le sais de bons etudiants, motives, et sachant la chance qu'ils ont.
D'ici quelques annee, je crois que la selection a l'entree risque de devenir dificile, car il y aura de plus en plus de bon quandidats; donc la c'est le moment de profiter...

La raison pour laquel je suis si insistant sur ce forum est que je sais que la Croatie a une mauvaise image en France, et que je voudrais que d'eventuels candidats aient une info reele.

Apres, ce qui est ecrit dans l'artilce poste par Cotroni est vrai aussi.
C'est pas le paradis ici, tout n'est pas parfait ou comme en France. Les histoires de "evidence based learning" et tout ca c'est surtout du courant d'aire par exemple. Comme en P1, il faut s'assoir et apprendre les livres, les "nouvelles methodes" d'apprentissage ne changent rien a ca...

Toutefois, on devient medecin, et c'est ca qui compte!

JL

Jean-Loup
16-05-2006, 17:23
"Tu ne réponds pas au fait que le cursus en Croatie semble donner une expérience clinique dérisoire par rapport au système francais, et que le peu de temps passé à l'hopital l'est sans responsabilisation telle que peut la vivre un interne en France pendant 5 ans, après 3 ans d'externat... "

Je ne sais pas d'ou tu tiens que le temps passe en clinique est derisoir.
Je n'ai pas fait de calculs comparatifs, etc, mais a partir de la quatrieme annee en Croatie, les etudiants passent quasiment tout leur temps a l'hopital soit a faire des cours, soit a faire de la pratique. La troisieme annee a aussi pas mal de temps passe a l'hopitale.
De plus, avant d'etre diplome, il faut ensuite faire une annee entiere de pur pratique, donc le "Etre médecin diplomé sans avoir pratiqué, c'est inquiétant non?" je ne sais pas d'ou il sort...

Ca sert a rien de tout comparer et de voir que ce n'est pas identique.
Ce qu'il faut voir c'est le resultat. A ma connaissance les medecins croates ont tres bonne reputation, et il y en a enormement dans beaucoup de facs americaines, etc, qui sont professeurs.
Donc a partir de la, je ne vois pas ou il y a un probleme...

Une tante a moi c'est casse le bras a Dubrovnik a l'epoque ou j'etais encore en P1, et elle avait ete tres impressione par la qualite des soins qu'elle avait recu la bas.
Franchement, les reponses que j'ai recu sur ce forum sont tres decevantes. Ont dirais que vous etes jaloux que des gens qui aient rate P1 puissent quand meme devenir medecin, ou quelquechose du genre.
Je n'ai pas recu un seul commentaire positif, c'est quoi exactement votre probleme?
P1 est unsysteme archaique est stupide, qui selectionne sur des qualites qui ont tres peu avoir avec etre un bon medecin. Il faut un peu s'ouvrir l'esprit et voir qu'il y a autre chose dans le monde, et que de tres bon medecins etrangers auraient, si ils avait ete Francais, rate P1 pour divers raisons.

JL

Jean-Loup
16-05-2006, 17:27
J'avais en tete d'aller a mon ancienne fac a Nice cet ete au moment des resultats, pour parler a ceux qui ont rate a quelques places pret, et les informer de l'existance de la fac en Croatie
Mais quand je vois l'acceuil que j'ai sur ce forum, j'ai envie de completement laisser tomber cette idee, et d'oublier la France et les francais... :confused:

Cortex
16-05-2006, 17:52
Malheureux !! un article (super long en plus) en anglais à des étudiants en médecine francais !! :D

Bon, voilà, je veux juste dire que tous les étudiants ayant réussit P1 en France ne sont pas égocentriques et fermés d'esprit comme les messages précédents ont pu le montrer (bah oui, faut que je me défende quand même !!).
La P1 est une année très particulière, avec un rythme, un mode de travail qui ne correspond pas à tout le monde. Le fait de réussir (en 1 ou 2fois, major ou minor) ne laisse absolument pas présager si l'étudiant sera un bon ou un mauvais médecin. Donc franchement, j'encourage tous ceux qui auront loupé le concours et qui sont hyper motivés, qui n'envisagent pas leur vie sans faire médecine (c'était personnellement mon cas en P1, si j'avais loupé en France, je serais surement aller voir ailleurs...) à le faire ! Apparement, Zagreb à l'air pas mal, profitez-en ! Et que les p'tits français qui ont réussis parcequ'ils sont super forts en physique, le truc qui leur servira à rien plus tard, arrêtent de se croire au dessus de tout. D'ailleurs, si leurs cours sont en anglais, ils ont un énooorme avantage sur nous, ils maitrisent cette langue... ce qui doit être le cas d'environ 1% des médecins francais, et ca fait peur...

Je n'ai pas lu tout ton article parcequ'il m'a eut l'air un peu long quand même... quand j'aurai le temps après mes exams, j'y reviendrai si j'y repense ! Mais je voulais juste poster pour rétablir l'image des étudiants francais post-P1 et encourager ceux qui n'auront pas de chance cette année à se lancer dans l'aventure pour aller au bout de leur rêve (elle est trop belle ma phrase non?)
Et puis faut arrêter aussi de dire que c'est nul parceque c'est pas comme en France, parceque franchement des médecins nuls à ch*** y'en a plein nos hopitaux aussi !

dernière chose, ils ressemblent à Kovac les médecins croates? dsl, ca me démangeait... :D

La belette
16-05-2006, 18:12
Jean-Loup, comme tu le sais sans doute les remarques ci-dessus sont une preuve remarquable de l'éternel ethnocentrisme du Français qui n'est jamais sorti de son bled et qui croit que la France est le centre de l'univers. ne fait pas attention aux remarques de certains égocentrique partisans de ce qu'on appelle en amérique du nord ''me,myself and I''. Il y aura toujours des gens pour critiquer gratuitement peu importe à quel point tu voudras aider. c'est d'autant plus décevant quand il s'agit de futur médecins qui pensent que dieu est assis à leur droite. Quand on pense que lorsqu'ils sont étudiants ils se font traiter comme de la merde, ils en ont marre de leur cours magistraux et de leur stage bidon jusqu'en D4.malheureusement ils n'ont trouvé comme compensation que de recopier la même attitude envers ce qu'ils déconsidère au gré de leur égocentrisme mégalomaniaque. Un jour ils comprendront que tous les médecins du monde ne sont pas Français, leur système de santé s'écroule avec un déficit de 10 milliard d'euros en 4 ans et des grèves incéssantes,sans compter le manque de médecinq ui se fait grandissant, sans compter la corruption qui règne dans les fac de médecine lors du P1.Ceux-là qui font du nombrilisme seront les premiers à fuir le pays comme le fond dejà les plus grand scientifique français, laissant soins au nombriliste de s'illusioner qu'ils sont les meilleurs.


sans faire de commentaires sur ce qu'est ou n'est pas la medecine a l'etranger, je c'est toi que je trouve intolerant.
Nous sommes 2 a avoir fait des commentaires, je me sens donc visée par tes propos, alors que ma remarque ne remettait pas specifiquement en cause le systeme croate mais je le repete que : si le systeme est si performant il ne devrait pas avoir besoin d'en faire autant de promo, un mail suffit pour que les gens motivés (vraiment motivés) se bougent. Ce n'est que mon avis.
Mais tes jugements de valeur sur l'ensemble des etudiants et medecins de france : éternel ethnocentrisme, jamais sorti de son bled, me,myself and I, qui pensent que dieu est assis à leur droite, stage bidon, égocentrisme mégalomaniaque.. et j'en passe, tu te les gardes. T'es pas beaucoup mieux, moi ça me fait gerber d'entendre parler profit par entudiant en medecine. En effet il faut bien gagner sa vie, mais si c'est ta principale preocupation des le debut de tes etudes je touve ça dommage, surtout pour tes futurs patients.
Et porter ces fameux jugement a partir de 2 avis, c'est limite, la lecture critique tu connais ? Ca se base sur des nombres assez important pour etre representatifs.

Que la france ne soit pas le seul pays a faire de la bonne medecine est un fait certain, je pense que nombreux sont ceux qui le reconnaissent, mais la france fait aussi de la bonne medecine contrairement l'image que tu en renvoie.

Ppour tes histoires d'enseignement, sache que de plus en plus de facs françaises utilisent la methode que tu decris: APP apprentissage par probleme en groupe de 10 avec un medecin. Tu vois les "innovations" pedagogiques existent aussi en france.

Alors non je ne dis pas que la france est le seul pays valable pour apprendre la medecine, mais elle en est un, avec un avantage non negligeable: la quasi gratuité des etudes.
Et non tous les medecins et etudiants ne sont pas des pretientieux archi conservateurs egocentriques et megalos comme tu le decris si bien (t'es loin d'etre moins megalo que ce que tu reproches aux autres).

Jean-Loup
16-05-2006, 18:44
Bon, les gars (et filles), j'aimerais bien que ce message reste un lieu d'information pour d'eventuels P1 interresses, et ne devienne pas un ring de box, donc essayons d'eviter les commentaires sans rapport avec les etudes, et je repette une fois de plus, toute info positive ou negative dur Zagreb, et qui est fonde sur la realite, et non des prejuges, est la bienvenue.

Pour remettre tout ca en perspective, jevais partager avec vous deux emails que j'ai recu apres avoir poste ce sujet:

Bonjour,
Tu m’es envoyé par la providence !
Je tombe comme cela par hasard sur ton message. Je suis actuellement désespéré. Depuis mes deux années en PCEM1 à Lille, je n’arrive à faire d’autres études. Je ne pense qu’à une seule chose : refaire médecine.
Peux-tu me dire comment faire pour s’inscrire ? A cette heure, est-il encore temps de s’inscrire pour la rentrée prochaine ? J’attends ta réponse avec impatience !!!!! Réponds moi vite !!!!


Second email recu aujoud'hui meme lorsque cette personne a apris qu'il est accepte ici:

Salut Jean-Loup,
Je suis vraiment stupéfait Je n'ai pas les mots pour dire ma joie et mon soulagement Tu te rends compte, faire enfin médecine et dire que j'avais mis une criox dessus. Franchement, je revis. Et en plus ( la cerise sur le gateau) grâce à ton intervention, je serais dispensé de certaines matières. Je n'en reviens pas. Je ne sais comment te remercier; c sur j'te revaudrais sa. Pourrais-tu m'envoyer les références pour les bouquins? Mille fois, merci


Quand j'ai lu ca tout a l'heure, j'en avais presque les larmes aux yeux; et malheureusement je ne plaisentes meme pas, car depuis environ un mois avant mon deuxieme concours de P1, je suis devenu hypersensible.
C'est pour des gens comme ca que j'ai commence ce message.
Voila

Shaka
16-05-2006, 18:51
Je ne sais pas d'ou tu tiens que le temps passe en clinique est derisoir.


Ben écoute, on en a déja parlé au début du sujet... je tiens les infos des sites que tu as donnés et que je me suis donné la peine de lire avant de juger, parceque comme je l'ai dit, je trouvais ca interessant.

Voila ce que j'avais écrit:
6 ans pour être médecin, c'est un peu court non? Avec 1300H de pratique hospitalière en tout... soit 18H par mois en moyenne. Un interne qui finit en France aura fait minimum 20 000H à l'hopital.


Surtout que ca semble être plus de l'observation que de la pratique.

Enfin votre attitude est inquiétante dans le sens ou ca ressemble plus à du raccolage qu'à de l'information. Pourquoi ce besoin absolu de convaincre tout le monde?

Cotroni5
16-05-2006, 18:55
Bof... C'est plutôt toi qui répond pas aux arguments formulés (et non pas une opinion gratuite vu qu'a priori je trouvais ca interessant de faire un cursus ailleurs).

Tu ne réponds pas au fait que le cursus en Croatie semble donner une expérience clinique dérisoire par rapport au système francais, et que le peu de temps passé à l'hopital l'est sans responsabilisation telle que peut la vivre un interne en France pendant 5 ans, après 3 ans d'externat...

Etre médecin diplomé sans avoir pratiqué, c'est inquiétant non?

shaka, je ne suis pas intéressé pas ton commentaire, vas répondre à cette question toi même en allant voir sur le site le détail des cours en pdf et tu verras que dejà dès la troisième année la clinique dure tous les après-midi pendant presque 40 semaines....pour y être à temps plein en 4 eme et 5 eme et 6eme année. pour ta gouverne je reprécise que ces programmes répondent aux standards américains de loin plus srtictes que les standards français qui ne se composent que de cours magistraux sans attention particulière porté envers la pédagogie. quels pays souhaite avoir une faculté d'enseignement médical en français? a part la roumanie j'en connais pas d'autre...en revanche chaque année le départment américain et le comité d'accréditation américain se rendent dans le monde pour visiter les infrastructures des facultés de médecine souhaitant rencontrer les standards US....et crois moi il sont de loin supérieure à la france.

pour ta gouverne on sait ce qui se passe en stage quand on est externe en france, la galère et la galère rien dautre, tu tiens la jambe du patient pendant que les chirurgiens se racontent des blagues entre eux........a peine seras tu capable de faire une suture avec surjet à la fin de ton D4...

donc ton externat fout le au chiottes. on ne connait rien en clinique avant la résidence (sur le plan pratique) pour des raisons légale et d'éthique française les actes médicaux sont très limités pour l'externe.

pour la résidence je ne vois pas la différence avec le système nord américain, une fois en résidence aux states au canada ou en angleterre on passe plus de temps en clinique que l'homologue européen.....mais pour cela il faudrait avoir lu l'article en anglais que jai poster plus haut (serait un signe que tu as juste critiqué sans avoir lu?)...mais bon je comprends que tu aies préféré te contenter de ton..BOF!!!

bref tu ne t'es pas vraiment donné la peine de passer à travers ne serait ce que la moitié de ce que j'ai posté qui sont des articles officiels.

sur ce je presiste et je signe: ceux qui veulent devenir médecin, venez a zagreb. ne faites pas attention aux commentaires bidon de personnes qui pensent que ce sont toujours les autres qui doivent se justifier et jamais eux.

shaka, que tu finisses médecin en france, moi je m'en fous royalement, ce qui m'intéresse ce sont les gens qui veulent aller en médecine après avoir rater leur P1.

je men fous aussi des gens qui se font l' avocat du diable pour critiquer gratuitement et relancer indéfiniment le débat sans aucun but de d'échange constructive, sans aucun argument à l'appui qui fait référence à des articles de recherches valides et reconnu...juste du blablablablabla à la française.....

c'est impressionant de voir la différence de mentalité et de fermeture d'esprit de la france par rapport aux nord américains, quand on va sur les forums nord américains sur ces facultés étrangères, ils sont pleins d'échanges constructifs qui mettent en évidence les points positifs et négatifs, les risques et les avantages de vouloir réaliser son rêve de médecin dans un autre pays que celui d'origine.
quand on va sur un forum de france, zéro constructivité, rien que de la critique gratuite, du chialage, du snobisme, de l'arrogance et du nombrilisme.......vous prétendez être les meilleurs alors que ce sont les médecins étrangers qui se tapent toutes la merdes en france dans les urgences et les gardes avec un salaire inférieur à celui que vous aurez...

eux je veux bien croire quil sont vraiment en contact avec la médecine et qu'ils l'aiment.......car faut vraiment tripper médecine pour accepter des conditions déplorable de travail pendant que toi tu iras chialer dans les rues pour ton petiti nombril.

conclusion:pour les recalés de P1, allez y a zagreb, tenter votre chance, la pire des choses qui peut arriver dans la vie est de mourir.

je vais bientôt quitter le canada pour aller à zagreb car jai étais admis la bas, puis je reviendrais aux states pour ma spécialité , cest aussi simple que ça.

quand on veut , on fait des recherches intenses on se renseigne bien et on se lane. pour le reste personne ne vous donnera votre diplome de médecin. il sera à la hauteur du travail fournit, dure et intensif.

Bon courage dans vos démarches.

L'oncle cotroni vous salue

Jean-Loup
16-05-2006, 19:06
"Ben écoute, on en a déja parlé au début du sujet... je tiens les infos des sites que tu as donnés et que je me suis donné la peine de lire avant de juger, parceque comme je l'ai dit, je trouvais ca interessant."

Oui, en effet, on a parle de ca au debut, mais on dirait que tu n'a pas regarde les reponses, et ton commentaire de "Etre médecin diplomé sans avoir pratiqué, c'est inquiétant non?" est sans fondement.
Ceci dit, il est vrai que d'apres ce que j'ai compris, il y a moins de pratique qu'en France, et que en effet cette pratique ressemble trop souvent a de l"observation" comme tu a dit.
Mais ce qu'il faut voir est le resultat finale. Regarde ce que dit le Guide du Routard par exemple sur la qualite des hopitaux en Croatie, si tu veux un regard exterieur de gens plutot bien informes et habitues a juger. (au fait, je ne sais pas ce qu'ils disent, il faudrait regarder)


"Enfin votre attitude est inquiétante dans le sens ou ca ressemble plus à du raccolage qu'à de l'information. Pourquoi ce besoin absolu de convaincre tout le monde?"
Je n'essaye pas de convaincre tout le monde. Simplement je ne veux que l'on crache sur les etudes a Zagreb sans raison, comme tu l'avais fait dans ton tout premier message.

Cotroni5
16-05-2006, 19:19
sans faire de commentaires sur ce qu'est ou n'est pas la medecine a l'etranger, je c'est toi que je trouve intolerant.
Nous sommes 2 a avoir fait des commentaires, je me sens donc visée par tes propos, alors que ma remarque ne remettait pas specifiquement en cause le systeme croate mais je le repete que : si le systeme est si performant il ne devrait pas avoir besoin d'en faire autant de promo, un mail suffit pour que les gens motivés (vraiment motivés) se bougent. Ce n'est que mon avis.
Mais tes jugements de valeur sur l'ensemble des etudiants et medecins de france : éternel ethnocentrisme, jamais sorti de son bled, me,myself and I, qui pensent que dieu est assis à leur droite, stage bidon, égocentrisme mégalomaniaque.. et j'en passe, tu te les gardes. T'es pas beaucoup mieux, moi ça me fait gerber d'entendre parler profit par entudiant en medecine. En effet il faut bien gagner sa vie, mais si c'est ta principale preocupation des le debut de tes etudes je touve ça dommage, surtout pour tes futurs patients.
Et porter ces fameux jugement a partir de 2 avis, c'est limite, la lecture critique tu connais ? Ca se base sur des nombres assez important pour etre representatifs.

Que la france ne soit pas le seul pays a faire de la bonne medecine est un fait certain, je pense que nombreux sont ceux qui le reconnaissent, mais la france fait aussi de la bonne medecine contrairement l'image que tu en renvoie.

Ppour tes histoires d'enseignement, sache que de plus en plus de facs françaises utilisent la methode que tu decris: APP apprentissage par probleme en groupe de 10 avec un medecin. Tu vois les "innovations" pedagogiques existent aussi en france.

Alors non je ne dis pas que la france est le seul pays valable pour apprendre la medecine, mais elle en est un, avec un avantage non negligeable: la quasi gratuité des etudes.
Et non tous les medecins et etudiants ne sont pas des pretientieux archi conservateurs egocentriques et megalos comme tu le decris si bien (t'es loin d'etre moins megalo que ce que tu reproches aux autres).

belette, je comprends ta réaction, et je partage ton avis, mes propos ont été réactif parce que jai voulu montré quil est très facile de faire le réactionnaire.et ceci n'a pas commencé par Jean-Loup mais bien par vous...

alors recommençons à zéro, voici ce quil faut comprendre:
le système nord américains etant différent par le fait que tout se paye, en l'occurence les études de médecine, il faut faire de la publicité pour les programmes universitaires qui fonctionnent come des entreprises. mais comprends bien par là que les gens qui font cela sont de simles étudiant en médecine, ils ne sont ni payer et ne recoive aucune compensation de quelquesorte que ce soit.Ils font cela bénévolement et je ne vois pas en quoi ela pose un problème en autant que ce la ne porte préjudices à personne. et si cela peut faire réaliser le rêve de devenir médecin à quelqu'un alors tant mieux.

pour ce qui est d'envoyer des mesages, je pense que comme j'ai reconnu le coté réactifs de mes propos, comme tu devrais également reconnaitre que tes propos disant que c'est du business sont déplacés.

le but est juste d'aider les gens qui veulent retourner en médecine à le faire. combine de fosi on entend des phrases du style '' a quand les passerelles pour entrer directement en p2 ou d1 ou d2'' etc....

ça montre quil y a des gens dont l'échec du P1 est resté en travers de la gorge, mais ce quil y a de positif la dedans c'Est quil ont l'amour de la médecine,alors pourquoi ne pas les aider.

pour finir, le pays dans lequel il veulent la faire est leur choix personnel, ce pays a son propre système qui est différent de la france, et si ce système fait payer les études et est moins sociale que la france, ça dérange qui?.....chaque ^pays a sa propre légitimité , ainsi que ses institutions....

je pense que mon message passrqa mieux si je te prends l'exemple du nombre faramineux d'écoles de commerce qui poussent comme des champignons et qui te propose un MBA bidon pour 30 000 francs par années.

le principe est le même, sauf que comme il s'Agit de la médecine c'est bien mieux règlementé que pour des écoles de commerce bidon.

on n'ouvre pas une fac de médecine avec un programme en anglais comme on ouvre une pizzeria....il y a des accreditations à obtenir, sur le plan nationale et internationale.

par exemple il faut que la fac face parti de la WHO ou OMS en français, mais bien plus que cela elle doit être dans le répertoire IMED sinon elle ne reçoit pas d'Accréditation et aucun diplômé ne peut se voir exercer la médecine ailleurs que dans le pays d'origine.
par la suite pour pouvoir faire ta résidence ou spécialité, tu dois être reconnu par le pays ou tu souhaite exercer, et comment es tu reconnu?

il faut que le comité d'accréditation vérifie toutes les installations d'enseignemetn magistraux et cliniques et qu'il s'assure que tu reçoit une formation théorique et cliniques équivalent à son standards, la formation des professeurs est vérifiées, tout est passé au peigne fin.

certaines fac reçoivent des accréditations temporaires, d'autres permanente, certaines sont refusées et dans ce cas la liste de ces facs arnaques est affichés dans le site internet de tous les conseil de l'ordre des médecins des 50 états américain et aussi au canada et en europe.

donc tu vois, c'est un travail de titan que de mettre de tels programmes en place. maintenat quils soient payant ou non, c'est une autre affaire, tant que programme est solide, peu importe le reste...au même titre que tu décides d'aller au lycée dans le privé ou le public...

pour finir je prendrais l'exemple unique de l'université catholique de lille qui estla seule fac de médecine privé ou tu payes environ 8000 francs l'année si mes souvenir sont bons. c'est le m^me principe, le système est juste plus libérale.

espérant que ma réponse te conviendra mieux....

L,oncle cotroni qui aime tous le monde

Shaka
16-05-2006, 19:46
pour ta gouverne on sait ce qui se passe en stage quand on est externe en france, la galère et la galère rien dautre, tu tiens la jambe du patient pendant que les chirurgiens se racontent des blagues entre eux........a peine seras tu capable de faire une suture avec surjet à la fin de ton D4...

donc ton externat fout le au chiottes. on ne connait rien en clinique avant la résidence (sur le plan pratique) pour des raisons légale et d'éthique française les actes médicaux sont très limités pour l'externe.


Bon quand on lit ca.... :D Vive le respect et les raccourcis réducteurs :bien: "Do as I say, not as I do", c'est bien ça? :rolleyes:

Ca m'interesse d'aller à l'étranger, donc on peut pas dire que je sois spécialement chauviniste... enfin j'arrête là, si le système croate est performant, c'est très bien, pas besoin de partir en croisade, faites votre chemin et faites pas chier... d'ailleurs j'vais aux chiottes y foutre mes études françaises de merde ;)

Jean-Loup
16-05-2006, 20:24
Les choses sont simples: depuis le debut, c'est toi qui poste des racourcis reducteurs, et qui tente de critiquer sans arguments reels, et surtout sans raison:

"Sinon on peut être cardiologue en 3 ans en Ukraine... par contre c'est risqué en rentrant en France..."
"Etre médecin diplomé sans avoir pratiqué, c'est inquiétant non?"

Donc ton commentaire de "faites votre chemin et faites pas chier... " il s'appliquerais plutot a toi, vu que tu viens poster des critiques sans fondement dans mon sujet.

Quel est le probleme? Tu veux dissuader les P1 qui vont rater de venir? Tu crois peut etre qu'ils deviendron meilleurs medecin en allant en kine? Pourquoi tu ne cherche que le negatif? Tu n'est pas content qu'on puisse contourner P1?
Pourquoi tu ne dis pas quelquechose de positif pour changer?

Cotroni5
16-05-2006, 20:27
Bon quand on lit ca.... :D Vive le respect et les raccourcis réducteurs :bien: "Do as I say, not as I do", c'est bien ça? :rolleyes:

Ca m'interesse d'aller à l'étranger, donc on peut pas dire que je sois spécialement chauviniste... enfin j'arrête là, si le système croate est performant, c'est très bien, pas besoin de partir en croisade, faites votre chemin et faites pas chier... d'ailleurs j'vais aux chiottes y foutre mes études françaises de merde ;)

jai pas dit ça pour t'emmerder shaka, il ny a pas d'agressivité dans mes propos sinon ils seraient affichés en majuscules:D
regarde mon jolie sourire :D

tu as lu ma réponse à belette, je suis pas là pour faire chier comme tu dit mais pour rétablir les choses à leur juste valeur. je pense avoir assez d'expérience internationale pour pouvoir comparer les systèmes entre eux...mais j'avoue que j'aurais pu employer d'autres mots plus doux ...mais je ne suis aps sûr que vous auriez vraiment ouvert votre esprit vu comment vos premiers messages semblait proche de l'Attaque frontale:p

je pense que le positif de tout ça est que vos hardeurs sont calmées et que vous pouvez enfin réaliser que nous sommes de valeur égale:D

allez avec un peu plus d'intelligence pour vous si ça peut stabiliser votre affect hihihihihihi:p


nos relations diplomatiques sont officiellement ouvertes......roulement de tambour


nous allons pouvoir parler de ton voyage alors, avais tu une idée précise par hasard ou bien est ce juste à l'état de projet?

L'oncle cotroni :cool:

Spielberg
16-05-2006, 20:57
-Je ne sais pas comment se passera le retour en France. En theorie, la Croatie est sense rentrer dans l'UE en 2008, et apres ca devrait etre facile de bouger dans l'Union. Toutefois je ne garantie rien, et ne me posez dont pas de questions a ce sujet.


bah oui mais je trouve important de savoir ce qui se passe au niveau des équivalences quand tu as ton diplome, est ce que tu dois passer une équivalence, si oui es-tu docteur, dosi tu passer un internat, dois tu passer l'enc et choisir un poste, peut tu exercer librement dans l'union européenne?

Ensuite je trouve que dans les différents postes, on parle beaucoup des avantages mais assez peu des inconvénients sauf dans le pavé en anglais



DISADVANTAGES OF EASTERN EUROPEAN PROGRAMS
Despite assurances by stateside recruiters, American students must learn to speak the local language if they are to become competent physicians.
Language instruction is mandatory in all programs. Students with minimal fluency in the local language will be at a severe disadvantage completing clerkships.

Although instruction is in English, many of the professors speak with strong accents or have minimal English language fluency.
American students cannot expect to learn the fundamentals of a proper history and physical by using the services of an interpreter.

Testing practices are significantly different in European Universities and are heavily skewed toward demonstration of comprehensive knowledge and a tradition of oral examinations.

Preparation for the USMLE is left up to the individual student in most cases, although some programs are attempting to use multiple choice type exams

Technology is often not comparable to that of U.S. hospitals and varies greatly in the hospitals and clinics.

Library and computer resources for the English language students are often not comparable to those available to local medical students. In other words, the English language program facilities, if separate, are not always equal.

Although patient numbers are sufficient for exposure, medical students in the English language program are in competition with local medical students and postgraduate trainees for cases.

American students complained that they were often relegated to scut work and missed out on more interesting learning opportunities.

Human relations problems were reported between local students of those in the English language program. Students in the English language programs are usually more affluent and often demanding of special treatment, creating tension and feelings of resentment.

Low faculty wages and the University's need for hard currency does not always insure integrity in the admission process or examination administration. These practices vary significantly and do not characterize all Eastern European medical schools.

The typical work day of a third year European student is rarely as long or rigorous as that demanded of medical students in the U.S. The typical workday is normally 8 hours with call schedules either lacking (often due to lack of call room facilities) or a fraction of the 1:4 ratio typical of U.S. student training programs

Poor communication skills contribute to the isolation of foreign students from the teaching team. Lack of language fluency slows down medical team rounds, tries the patience of nursing staff and often confuses the patient.

American patients are notoriously intolerant of foreign trained physicians with poor communication skills. Europeans are culturally politer and more deferential to medical authority, but their patience is not infinite.

Lack of language fluency leads to demoralization and isolation. AAIMG evaluators observed that Americans with the poorest levels of adjustment and most complaints had achieved the least amount of language fluency.
No English language program publishes a comprehensive list of USMLE Step I, II and CSA passing rates or has a complete list of graduates with residencies.
Students in the English language program are disadvantaged in terms of representation in student government and have little recourse for appeal in cases of academic failure or disciplinary decisions.

Eastern European nations vary in requirements for "eligibility" to practice medicine in that country. Social service or internship requirements may add 1-2 additional years of study.

The list above is excellent, however there is one corrections I'd like to add. Recently, some universities have slowly moved towards better USMLE preparation for their English program students. For instance, a couple of the Polish schools, including Krakow and Poznan have recently started to administer NBME shelf examinations. This, however, does not mean currently that they are completely geared toward the USMLE.


Le majeur problème qui semble sortir de ces points est la barrière de la langue, et qu'il faudrait apparement connaitre le croate pour bien s'intégrer et avoir uen bonne formation pratique.

Sinon Jean loup tu en es où du cursus là bas, tu vas à l'hôpital, juste en cours pour l'instant, les rapports avec les équipes soignantes??

Cotroni5
16-05-2006, 21:07
bah oui mais je trouve important de savoir ce qui se passe au niveau des équivalences quand tu as ton diplome, est ce que tu dois passer une équivalence, si oui es-tu docteur, dosi tu passer un internat, dois tu passer l'enc et choisir un poste, peut tu exercer librement dans l'union européenne?

Ensuite je trouve que dans les différents postes, on parle beaucoup des avantages mais assez peu des inconvénients sauf dans le pavé en anglais



Le majeur problème qui semble sortir de ces points est la barrière de la langue, et qu'il faudrait apparement connaitre le croate pour bien s'intégrer et avoir uen bonne formation pratique.

Sinon Jean loup tu en es où du cursus là bas, tu vas à l'hôpital, juste en cours pour l'instant, les rapports avec les équipes soignantes??


si je peut me permettre de te donner un avis qui vaut ce quil vaut car je ne suis aps a zagreb, mais au Canada, cependant pour celui qui veut exercer en france jai personnellement contacter le conseil nationale de l'ordre des médecins (un bien long titre, on pouvait juste dire l'ordre des médecins ), et voici la réponse:

Monsieur le Dr xxxxxxxxx
Internet


Paris, le 4 mai 2006
XD/RF/VD/FCM
R06122385
Dossier suivi par : Mme F***** ( 01 53 ** ** 73


Objet : Etudes médicales



Monsieur,

Par courrier du 1er mai 2006 vous avez bien voulu m’interroger sur la possibilité pour un étudiant en médecine de nationalité française ayant commencé ses études médicales en Croatie de les poursuivre en France, ou bien pour un médecin français titulaire d’un diplôme de Docteur en médecine obtenu en Croatie d’exercer la médecine en France.

Conformément aux dispositions de l’article L. 4111-1 du Code de la santé publique, ci-joint, l’exercice de la médecine en France requiert trois conditions cumulatives :

1- de nationalité,

2- de diplôme (article L. 4131-1 du Code de la santé publique ci-joint),

3- l’inscription au tableau de l’Ordre des Médecins français, cette condition étant subordonnée à la réalisation des deux premières.

En l’état actuel des textes, le diplôme de médecin croate ne permet pas l’exercice de la médecine en France.
Toutefois, aux termes de l’article L. 4111-2 du Code de la santé publique :
« A compter du 1er janvier 2002, le ministre chargé de la santé peut, après avis d'une commission comprenant notamment des délégués des conseils nationaux des ordres et des organisations nationales des professions intéressées, choisis par ces organismes, autoriser individuellement à exercer les personnes françaises ou étrangères titulaires d'un diplôme, titre ou certificat de valeur scientifique attestée par le ministre chargé de l'enseignement supérieur. Ces personnes doivent avoir été classées en rang utile à des épreuves de vérification des connaissances qui, en ce qui concerne les médecins, sont organisées pour une ou plusieurs disciplines ou spécialités. La commission doit rendre un avis dans l'année suivant le dépôt de la candidature.
Les médecins doivent en outre avoir exercé pendant trois ans des fonctions hospitalières.
Des dispositions réglementaires fixent les conditions d'organisation des épreuves de sélection et les modalités d'exercice des fonctions hospitalières ».

Vous avez également la possibilité de reprendre vos études en France afin d’obtenir le diplôme d’Etat français de Docteur en médecine.

En effet, aux termes de l’article 2 du décret n° 84-177 du 2 mars 1984 : « Quelle que soit leur nationalité, les personnes titulaires d'un diplôme de médecin ou de chirurgien-dentiste sanctionnant des études accomplies dans un établissement d'enseignement supérieur d'un pays étranger et permettant l'exercice de la profession dans ce pays, ainsi que les personnes ayant accompli tout ou partie des études qui y conduisent, peuvent bénéficier de dispenses d'études et d'examens en vue des diplômes français d'Etat de docteur en médecine ou de docteur en chirurgie-dentaire. »

« Ces candidats s'inscrivent en première année dans les conditions prévues par la réglementation pour l'inscription dans cette année d'études… S'ils figurent en rang utile sur la liste de classement établie à l'issue de la première année, ils peuvent obtenir la dispense de la scolarité des années suivantes jusqu'à la cinquième comprise. Ils doivent alors subir un examen de vérification des connaissances correspondant aux années d'études sur lesquelles porte la dispense de scolarité. »
Ils doivent ensuite accomplir le troisième cycle des études médicales.

Lorsqu’ils seront titulaires du diplôme d’Etat de Docteur en médecine français, ces médecins pourront alors solliciter leur inscription au tableau de l’Ordre s’ils répondent par ailleurs à la condition de nationalité.

Si vous souhaitez poursuivre vos études médicales en France, je vous conseille de vous adresser au Centre national des concours d’internat (CNCI) - Bureau des concours médicaux M4 - Direction de l’hospitalisation et de l’offre des soins Ministère de la Santé et des Solidarités - 14 avenue Duquesne - 75350 PARIS 07 SP – T. 01 40 56 43 48, qui pourra vous renseigner.

Tels sont les renseignements que je peux vous donner.
Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.


Docteur Xavier D***


voyez, l'oncle cotroni ne parle jamais sans avoir d'arguments à l'appui. il y a donc vous l'aurez compris de options pour un retour en france.il précise bien dans l'état actuel des choses, parce que la croatie est sur le point d'entrer en europe entre 2007 et 2009.

Spielberg
16-05-2006, 21:25
Donc une fois le diplome croate en poche, il faut soit justifier 3 ans de fonction hospitalière en croatie (mais qu'est ce qu'on entend par fonction hospitalière internat ou "ph" "cca" "ffi" (leur équivalent en croatie)) et passer une épreuve portant sur plusieurs spécialité et être classé enr ang utile, soit repasser le p1 et devenir docteur directement mais quid de l'internat et quelle spé est possible?


(Je préfère clarifier pour que les p1 qui vont lire ça ne se mettent pas des rêves en tête et ne pas oublier qu'il va falloir quand même bosser même si il n'y a pas de concours en première année.)

Le p1 c'est dur, mais être médecin c'set encore plus dur.

Cotroni5
16-05-2006, 21:45
Donc une fois le diplome croate en poche, il faut soit justifier 3 ans de fonction hospitalière en croatie (mais qu'est ce qu'on entend par fonction hospitalière internat ou "ph" "cca" "ffi" (leur équivalent en croatie)) et passer une épreuve portant sur plusieurs spécialité et être classé enr ang utile, soit repasser le p1 et devenir docteur directement mais quid de l'internat et quelle spé est possible?


(Je préfère clarifier pour que les p1 qui vont lire ça ne se mettent pas des rêves en tête et ne pas oublier qu'il va falloir quand même bosser même si il n'y a pas de concours en première année.)

Le p1 c'est dur, mais être médecin c'set encore plus dur.

il faut chercher la réponse à tes questions dans ce qui suit:
Des dispositions réglementaires fixent les conditions d'organisation des épreuves de sélection et les modalités d'exercice des fonctions hospitalières

comme moi jai pas l'intention de rentrer en france avant la retraite pour ne pas dire jamais, je t'avoue que je m'en fous un peu de ça,.ceci étant dit je suis allé sur le site de lambassade de croatie, et la croatie est sur le point d'entrer en europe entre 2007 et 2009 . donc d'ici là un diplômé croate pourra exercer en france, et avant que tu me pose la question, oui il n'aura juste qu'a montrer son diplôme et après vérification il sera inscrit à lordre et pourra exercer.

sinon j'aimerais juste vous montrer à tous ce texte paru aujourdhui dans yahoo.fr rubriques actualités:

dimanche 14 mai 2006, 18h06
Des médecins polonais viennent assurer les gardes en Irlande du Nord


BELFAST (AFP) - Des médecins polonais viennent assurer les gardes pendant les week-ends et les vacances en Irlande du Nord, les praticiens locaux, débordés, n'étant plus en mesure de répondre aux demandes, selon la presse nord-irlandaise du week-end.

La semaine dernière, un médecin installé dans un cabinet de Varsovie s'est envolé pour Portadown (centre de l'Irlande du Nord) pour assurer une visite à domicile, avant de repartir aussitôt pour la Pologne, à ses propres frais.

Depuis juillet dernier, les généralistes polonais qui travaillent en Irlande du Nord subissent une formation préalable et sont encadrés pour leurs premières visites par des praticiens locaux.

Ils reçoivent pour leurs prestations en dehors des heures ouvrables le salaire de base du NHS (National Health Service) britannique, soit 66 livres de l'heure dans la semaine (92 euros) et 88 livres pendant le week-end (123 euros).

"Pour remédier aux difficultés que nous connaissons pendant les périodes de vacances, nous avons eu des entretiens avec 3 généralistes polonais qui conservent leur cabinet en Pologne", a déclaré une porte-parole de l'administration hospitalière à l'Irish News.

"Nous n'avons reçu que des compliments des patients qui ont été traités par des médecins polonais", a ajouté la porte-parole.

Le salaire moyen d'un médecin généraliste polonais est de l'ordre de 24.000 euros par an, tandis qu'un de ses collègues nord-irlandais reçoit environ 135.000 euros par an.

espérant que cela ouvre l'esprit à d'autre p1, des bonnes facs de médecine il y en a partout dans le monde, donc la médecine nest pas finit pour ceux qui raterotn le p1.

l'oncle cotroni vous salue :cool:

zeclarr
16-05-2006, 21:45
Le majeur problème qui semble sortir de ces points est la barrière de la langue, et qu'il faudrait apparement connaitre le croate pour bien s'intégrer et avoir uen bonne formation pratique.

Mais ca c'est une évidence. Comment veux tu t'intégrer correctement si tu ne parle pas la langue ??? Quand un étranger viens en France, c'est pire, car les francais parlent encore moins de langues étrangères que les autres pays.
Pour ce qui est de la médecine, la langue est pour moi primordiale, et c'est pour ca que j'aurais du mal à exercer dans un pays non francophone, même si je parle honnetement l'anglais.
Avoir des cours en anglais, c'est une chose, mais les cours ne sont pas la seule source d'enseignement en médecine.
Si tu fais tes études à l'étranger, à l'hopital, tout le personnel ne parle pas forcément l'anglais. A la rigueur quelques uns, mais la majorité parlent leur langue. Et pour les patients, c'est pareil. C'est à toi de faire l'effort pour apprendre la langue du pays ou tu vis, pas le contraire.
En médecine, il est bcp plus simple de parler correctement la langue de son patient, l'intérrogatoire est primordial !

Comme partout, l'intégration passe par la communication...

Spielberg
16-05-2006, 22:34
J'en suis bien conscient mais j'ai souligné ça car dasn le premier post il est sous entendu qu'on peut se débrouiller sans parler courament croate


ne pas parler Croate n'est pas un tres gros handicape, car tout les jeunes parlent bien anglais. Toutefois, on est sense aprendre le Croate en deux ans, pour pouvoir parler aux patients par la suite. Les cours de croate sont donnes a la fac, et font partie du cursus.


Perso je m'en contre balance que certains aillent faire leur étude en croatie, il pourrait aller les faire au boukistan que j'en aurai rien à foutre, ce que j'essai de souligner c'est que les études à l'étranger dans les pays non francophone sont pas aussi simples que pourrait laisser présager le premier post, qu'il ne suffit pas de payer 7000€ pour devenir médecin si on rate ses p1 en France.

Il ne faut pas partir là bas sur un coup de tête parce qu'on a raté, il faut longuement réfléchir et regarder si on est assez motivé pour partir dans un pays étranger, apprendre une nouvelle langue, il n'y a pas de place pour les branleurs qui se disent que ça va être plus facile que p1 en france.

vodKnivo
17-05-2006, 08:50
ta remarque est justifiée, ce quil faut comprendre c'est la différence des systèmes: en am.rique du nord les études de médecine sont très chers, jai été accepté et on me demande 150000 dollars US pour la durée, des études.une fois diplômé un médecin américain se fait un salaire explosif de lordre de 250 000-300 000 dollars minimum tu comprends.

en outre, la raison pour laquelle les nord américains vont dans ces pays là, cest parce que le départment d'éducation amricain reconnait équivalent aux standard américain le cursus medical, et par conséquent les étudiant américains peuvent bénéficier d'un emprunt financier pour pouvoir payer leur etudes ils appellent ça le stafford loan, mais il en existe d'autres.

Ce nest pas une sélectin par le fric, puisque tout nord américain qui est admis en médecine se voit financer ses études par la banque de son choix. voic un exemple au canada:

Oui mais là le sujet c'est la Croatie. En Croatie aussi ils te les filent les 7000€/an?


J'ai plusieurs camarades de classe (Canadiens, Scandinaves) qui n'ont pas "les parents derriere" comme c'est mon cas, et qui ont eu des prets de banques ou divers organisations, malgres qu'ils n'etaient pas des etudiants brillants quand ils etaient au Lycee, donc il y a des solutions au probleme de fric, et je ne dirais pas que c'est la selection par l'argent. Bon, c'est vrai que en France, avec la mentalite des gens, je ne sais pas si les banques font des prets comme ca, a vous de voir.

Bon tu réponds à ma question lol (et oui en France on a des prêts comme ça ;) j'en ai un en cours^^)


Toutefois, n'allez surtout pas croire que c'est "facile" et que "parce qu'on paye on passe" et "l'administration serait bete de cracher sur 7000 euros par an en me virant de la fac".

Je n'ai jamais fait ce style de raccourci réducteur comme tu aimes dire :D Je voulais juste dire que 7000€ c'est beaucoup et qu'en France on a des systèmes de bourse, de prêts étudiants à taux préférentiel voire nul etc... Les études sont quasiment gratuites, ce qui a été dit avant, ce qui fait que même les personnes les plus pauvres peuvent les suivre. Bien sûr ce ne sont pas les mêmes conditions de vie que quelqu'un qui a de l'argent mais on survit hein! Alors que pour le coup de "j'ai raté ma P1 je vais à Zagreb" je ne pense pas que les plus défavorisés puissent le faire, ne serait-ce que pour le prix du transport... Bref!


Franchement, les reponses que j'ai recu sur ce forum sont tres decevantes. Ont dirais que vous etes jaloux que des gens qui aient rate P1 puissent quand meme devenir medecin, ou quelquechose du genre.
Je n'ai pas recu un seul commentaire positif, c'est quoi exactement votre probleme?

Excuse nous de pas dire "oh super c'est génial" alors que la plupart ici te posent des questions qui me semblent constructives, que ce soit au sujet des programmes, méthodes de travail, durée de la phase clinique etc... T'es pas en train de nous "vendre" un voygae mais un diplome de médecin! Ca serait irresponsable d'accepter tout ce que tu dis, sous prétexte que t'es là-bas et donc super au courant, sans en savoir plus... On n'empêche pas les gens d'aller faire leurs études en Belgique ou ailleurs que je sache! C'est juste que le programme dont tu nous parles est neuf dnc nous est inconnu.


En revanche chaque année le départment américain et le comité d'accréditation américain se rendent dans le monde pour visiter les infrastructures des facultés de médecine souhaitant rencontrer les standards US....et crois moi il sont de loin supérieure à la france.

Aaaaah la suprématie américaine :rolleyes: Bin bien sûr ils vont dans les pays qu'il peuvent rallier à leur cause, pas fous les américains hein...


quand on va sur un forum de france, zéro constructivité, rien que de la critique gratuite, du chialage, du snobisme, de l'arrogance et du nombrilisme.......vous prétendez être les meilleurs alors que ce sont les médecins étrangers qui se tapent toutes la merdes en france dans les urgences et les gardes avec un salaire inférieur à celui que vous aurez...

Excuse nous d'avoir un esprit critique et de ne pas accepter tout ce qu'on nous dit comme vérité absolue. Tu sais en France la propagande ça marche pas!
Pour ce qui est de l'arrogance, je crois qu'il n'y pas les français de ce forum qui le sont :D Et je ne vois pas en quoi on a été snob, qui a chialé et où les critiques ont été gratuites.
Ensuite jamais on a dit qu'on était les meilleurs (si si je t'assure je viens de relire les 3 pages de ce forum!). Pour ce qui est des médecins étrangers en France je suis peut-être naïve mais il me semble que ça doit bien faire une génération que ça marche plus comme ça... (D'ailleurs chais pas si vous avez vu "l'hôpital des enfants" sur M6 mais le chir ORL -je crois- semblait d'origine étrangère et pas du tout traumatisé par les vilains français qui l'exploitaient^^)


je pense que mon message passrqa mieux si je te prends l'exemple du nombre faramineux d'écoles de commerce qui poussent comme des champignons et qui te propose un MBA bidon pour 30 000 francs par années... pour finir je prendrais l'exemple unique de l'université catholique de lille qui estla seule fac de médecine privé ou tu payes environ 8000 francs l'année si mes souvenir sont bons. c'est le même principe, le système est juste plus libérale.

Je vois pas le rapport... PArtout il existe des écoles payantes mais là on est dans le sujet fac de médecine, pas école de commerce. Et même en France je trouve ça abusé le tarif que pratiquent certaines écoles mais tu oublies de noter qu'il y en a de très bien qui sont publiques! En ce qui concerne Lilles, je ne sais pas exactement combien ça coute mais 8000 francs ça ne me semble pas comparable avec 7000€/an pour Zagreb ou 150000$!

Pour terminer, je pense que ces études à Zagreb n'ont pas l'air si mal, si on n'est pas pauvres et qu'on veut pas exercer en France! J'ai deux amis qui sont médecins dans leur pays (Roumanie et un payx d'Afrique, je ne sais plus lequel). Ils ont du repasser la P1 et être classés en rang utile puis, une fois la P1 obtenue, il me semble qu'ils sont passés direct en D4. En gros, tu rates P1 en France en 2 ans + 6 ans d'études à Zagreb + 1 ou 2 P1 en France (si tu peux! Vu que tu les as déjà faites... C'est possible d'y retourner?)+ D4 et l'ENC... Je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup... Après si tu ne veux pas revenir en France je dirais fonce!

Sinon je ne sais plsu qui (Jean-Loup je crois) a parlé des passerelles. Personnellement je trouve ça bien et absurde en même temps... Dans ma promo cette année on a une fille qui a débarqué, une diplomée de pharma. Mais elle est arrivée directement en D1. Le problème c'est qu'en dentaire en P2 tu as beaucoup de pratique et que ce sont les bases. Donc elle a refait sa P2 en même temps que la D1. C'est un peu absurde dans le sens ou par exemple le matin elle faisait un truc de TP de P2 et l'aprèm en D1 quelque chose qu'elle n'avait encore jamais fait en P2 version facile.. Bref je suis mitigée pour ces histoires de passerelle... Mais ce n'est pas le sujet!

Cotroni5
17-05-2006, 16:17
Oui mais là le sujet c'est la Croatie. En Croatie aussi ils te les filent les 7000€/an?

nycatlope ,je tai expliqué comment on obtient les 7000 euros grâce à l'aide financière par internédiaire des banques en amérique du nord, cependant la france étant plus rigide sur ce plan, elle ne paye pas les études à un français qui souhaite faire médecine hors france. on voit bien l'assistanat à la française dans ton commentaire:D avant de quitter la france je me suis réduit à un emploi jeune, j'ai économiser, je suis parti étudier au canada ou je vis encore, j'ai eu mon bahelor degree of biomedical sciences et je suis ensuite devenu résident permanent et dans quelques mois citoyen canadien, aujourdhui je peux étudier partout dans le monde, le canada me finance mes études, je tiens à t'ajouter qu'au canada on bénéficie aussi de bourses sur critères sociaux pour étudier...encore une fois..avant de parler faut se renseigner.conclusion: celui qui veut peut...un point c'est tout..un moment va falloir arrêter en france de toujours vouloiir que tout vous tombe dans la main...la culture de l'assistanat fait de gros dégat....pour preuve: les gens qui vivent sur les aides de l'état au lieu de se bouger le cul....on a vu la m^me réaction chez les anti CPE....ca perdra la france

Bon tu réponds à ma question lol (et oui en France on a des prêts comme ça ;) j'en ai un en cours^^)



Je n'ai jamais fait ce style de raccourci réducteur comme tu aimes dire :D Je voulais juste dire que 7000€ c'est beaucoup et qu'en France on a des systèmes de bourse, de prêts étudiants à taux préférentiel voire nul etc... Les études sont quasiment gratuites, ce qui a été dit avant, ce qui fait que même les personnes les plus pauvres peuvent les suivre. Bien sûr ce ne sont pas les mêmes conditions de vie que quelqu'un qui a de l'argent mais on survit hein!

va dire ça à ceux dont les parents sont juste 100 euros au dessus du plafond autorisé et dont les enfants ne peuvent pas bénéficier des bourses universitaites...va comparer la précarité des résidences universitaires en france à celles d'amérique du nord....va comparer toutes les infrastructure universitaire et tous les services fournit à l'étudiant français versus le nord américain ou même le britanique..après ça tu pourras parler..
au canada jai bénéficé non seulement des bourses universitaire mais de tous les services informatiques ultra développé, salle de sport digne des universités américaines, pleins d'activités, foot,arts martiaux,danse, 12 salle de squash, grosse piscine, basket, terrain de tennis, ....tout ce que tu peux t'imaginer existe.....sauna et toute la clique...que jamais tu ne verras en france....ici un problème administratif est réglé par téléphone en 2 minutes chrono,chacun connait son job et tu ne passeras pas ton temps à poireauter 3 semaines avant d'avoir une réponse, les profs te donnent leur numéro de téléphone et leur email, si tu veux tu peux les voir tous les jours, ils sont vraiment très disponible....et en matière de pédagogie la france a 100 ans de retard crois moi...dailleurs ils ne comprennent pas pourquoi en france on a toujours besoin de traumtiser les élèves pour leur transmettre la connaissance..etc....

Alors que pour le coup de "j'ai raté ma P1 je vais à Zagreb" je ne pense pas que les plus défavorisés puissent le faire, ne serait-ce que pour le prix du transport... Bref!

en parlant de défavorisé, mon père est analphabète, et chauffeur poids lourds, il ne gagnait que 5000 francs par mois,quand je suis arrivé au canada je vivais avec 2500 francs par mois le temps de réussir mes études et ma vie professionnelle.....dans mon premier appartement il y avait des insectes qui me révellait le matin....et j'étais obligé de faire le ménage à fond tous les jours car je vivais dans un ancien immeuble qui avait brûlé un an auparavant...le temps qu'ils mettent le traitement anti insecte j'avais dejà passé une année dans ces condition, la dernière semaine de chaque mois il ne me restait que des patates natures, des pates et du riz pour bouffer, l'avant dernière semaine je mettaismes 2 derniers litres de jus en réserve pour pouvoir embellir mes repasa de la dernière semaine....
aujourdhui je suis dans le mangement de l'essai clinique dans le pharmaceutique et je me fais 350 000 francs l'année ou 75000 dollars canadien..et je vais pouvoir réaliser mes rêves et j'en suis fier..croit moi on peut quand on veut....il faut juste être honnête avec soi même et réaliste avec ses objectifs......

Excuse nous de pas dire "oh super c'est génial" alors que la plupart ici te posent des questions qui me semblent constructives, que ce soit au sujet des programmes, méthodes de travail, durée de la phase clinique etc... T'es pas en train de nous "vendre" un voygae mais un diplome de médecin! Ca serait irresponsable d'accepter tout ce que tu dis, sous prétexte que t'es là-bas et donc super au courant, sans en savoir plus... On n'empêche pas les gens d'aller faire leurs études en Belgique ou ailleurs que je sache! C'est juste que le programme dont tu nous parles est neuf dnc nous est inconnu.

là je suis d'accord avec toi

Aaaaah la suprématie américaine :rolleyes: Bin bien sûr ils vont dans les pays qu'il peuvent rallier à leur cause, pas fous les américains hein...

je répondrais ahhhhhhh la vanité française, toujours à espérer que les américains se plantent croyant que cela redorera le blason de la france napoléonnienne......si les states s'écroulent..la france sera en première ligne aussi crois moi.....et toute l'europe tombera...les américains ont une bonne longueur d'avance..ils ont déjà compris que leur empire s'écroule c'est pourquoi ils investissent en masse en orient, et je ne parle pas ici de l'irak,mais belle et bien en chine , en inde et au paksitan...mon cher le monde est un éternel recommencement...le centre de gravité se déplace vers l'orient maintenant......en réfléchissant plus loin que le bout du nez tu comprendrais pourquoi on fait le nouvel an chinois sur les champs élysée.......pourquoi on a jamais fêté le nouvel an juif ou nusulmans..pourtant ce sont eux qui sont les plus anciennes communauté en france.....je sais pas si tu vois ce que j'veux dire

Excuse nous d'avoir un esprit critique et de ne pas accepter tout ce qu'on nous dit comme vérité absolue. Tu sais en France la propagande ça marche pas!

et la montée du nationalisme et de la discrimination plus forte que jamais tu en fait quoi....va falloir sortir de tes livres et t'ouvrir au monde.....la religion se radicalise partout...sarkozy joue les mussolini etccc......debout cocotte !!!! la propagande elle est partout dans le monde, la france n'en est pas épargnée

Pour ce qui est de l'arrogance, je crois qu'il n'y pas les français de ce forum qui le sont :D Et je ne vois pas en quoi on a été snob, qui a chialé et où les critiques ont été gratuites.

commentaires sans valeur aucune

Ensuite jamais on a dit qu'on était les meilleurs (si si je t'assure je viens de relire les 3 pages de ce forum!). Pour ce qui est des médecins étrangers en France je suis peut-être naïve mais il me semble que ça doit bien faire une génération que ça marche plus comme ça... (D'ailleurs chais pas si vous avez vu "l'hôpital des enfants" sur M6 mais le chir ORL -je crois- semblait d'origine étrangère et pas du tout traumatisé par les vilains français qui l'exploitaient^^)

j'aime ou tu vas puiser tes sources, un exemple dans une chaine de télé pour neuneu, va donc sur le site de la fédération des praticiens en santé et lis cet article sur la misère des médecins étrangers http://www.snpac.fr/Viva-octobre-2003.pdf après on en reparlera......tu sais je pense que tu devrais suivre un cours sur la méthodologie de la recherche ça t'aiderais beaucoup....

Je vois pas le rapport... Partout il existe des écoles payantes mais là on est dans le sujet fac de médecine, pas école de commerce. Et même en France je trouve ça abusé le tarif que pratiquent certaines écoles mais tu oublies de noter qu'il y en a de très bien qui sont publiques! En ce qui concerne Lilles, je ne sais pas exactement combien ça coute mais 8000 francs ça ne me semble pas comparable avec 7000€/an pour Zagreb ou 150000$!

tu ne fais que parler vaguement, juste donner une opinion du genre je ne vois pas le rapport...m^me pas une esquisse de raisonnement ou d'argumentation..j'ai expliqué le pourquoi des 7000 euros..on dirait que tu le fais exprès de na pas vouloir comprendre !!!! c'est incroyable cette tendance a toujours devoir critiquer gratuitement.....et relis mon paragraphe sur les écoles de commerce, je l'ai pris pour faire l'analogie avec le caractère payant facs de médecine....c incroyable a quel point tu es juste critique, comme je lai dit hier...tu joues sur les mots juste et ça n'a aucune constructivité..ça nous écarte du sujet et pousse l'autre à la justification sur de l'opinion gratuite.....

Pour terminer, je pense que ces études à Zagreb n'ont pas l'air si mal, si on n'est pas pauvres et qu'on veut pas exercer en France! J'ai deux amis qui sont médecins dans leur pays (Roumanie et un payx d'Afrique, je ne sais plus lequel). Ils ont du repasser la P1 et être classés en rang utile puis, une fois la P1 obtenue, il me semble qu'ils sont passés direct en D4. En gros, tu rates P1 en France en 2 ans + 6 ans d'études à Zagreb + 1 ou 2 P1 en France (si tu peux! Vu que tu les as déjà faites... C'est possible d'y retourner?)+ D4 et l'ENC... Je ne sais pas si ça vaut vraiment le coup... Après si tu ne veux pas revenir en France je dirais fonce!

il me semble avoir clairement exposer le message que jai reçu du conseil de l,ordre......il y a 2 possibilité...hier tu mas poser la question sur les 3 ans de formation hospitalières...as tu fait des recherches depuis????? jen doute....et pour courvrir ça tu es partie chercher l'option la plus nulle des deux et tu développe dessus......tu dois vraiment avoir une tendance au narcissisme ...tu sembles juste maintenir le niveau de discussion à un seuil qui satisfait ton ego sans réelle envie de progrès......probablement un profond besoin d'attention à mon avis..rien d'autre qui soit en lien avec un désir de faire médecine à l'étranger...tu me fais perdre mon temps...par conséquent je ne répondrais plus à tews commentaires....

pour ta gouverne voici un email que jai reçu de la secrétaire répondant à certaine de mes questions, pour ce qui est de faire sa résidence en france,lis la question 7:

Dear Mr xxxxx,

I apologize for delay, I was not in my office for a while so I was not able to reply sooner. Regarding your questions:
I am sure that you will be exempted from the entrance exam, but our standard admission procedure goes as following: you should send us your transcripts from your previous education and the Admission Board decides (after carefully examining them) wheather you are exempted from the entrance exam and (or) certain courses you have already taken.
The Admission board also decides wheather you make an eligible candidate for a 6 or 4-year program after examining your transcripts.
You have residency the same as after the 4-year program, since in our 4-year program you join the 3rd year students for your 1st year.
Our program is based on the USMLE and the students usually take step 1 after their third year, step 2 after their 6th year-here in Zagreb, and then, the last step in the USA.
No, doctoral thesis is needed for the postgraduate studies.
Yes, since you completed our last year of study because you joined our 3rd year students in your 1st year.
You can do your residency in any country.
You may find an appropriate apartment somwhere between the universities and it will take you both about 20 minutes by tram.

If you have more questions, please don't hesitate to contact me.

Sincerely,

Mihaela Jakovac, BA
International Admissions Officer
University of Zagreb Medical School
Salata 3
tel., fax: +385-1-4590-268
e-mail: mihaela.jakovac@mef.hr

tu as ses coordonnées appelles là et tu auras des réponses à tes critiques...sinon laisse tombé c'est pas pour toi.....

Sinon je ne sais plsu qui (Jean-Loup je crois) a parlé des passerelles. Personnellement je trouve ça bien et absurde en même temps... Dans ma promo cette année on a une fille qui a débarqué, une diplomée de pharma. Mais elle est arrivée directement en D1. Le problème c'est qu'en dentaire en P2 tu as beaucoup de pratique et que ce sont les bases. Donc elle a refait sa P2 en même temps que la D1. C'est un peu absurde dans le sens ou par exemple le matin elle faisait un truc de TP de P2 et l'aprèm en D1 quelque chose qu'elle n'avait encore jamais fait en P2 version facile.. Bref je suis mitigée pour ces histoires de passerelle... Mais ce n'est pas le sujet!

comme je lai dit ci-dessus tu es totalement partial et ne chasse que les point négatifs.....il y que du négatif dans tes propos..rien de constructif...c'est un moyen en psychiatrie que la patiente utilise pour centrer l'attention sur elle. elle se fout du sujet de la discussion et veux juste ressentir qu'on centre notre attention sur elle........oublie moi...je ne répondrais plus......tes propos sont inintéressants ........reste en france ça vaut mieux

quand les résultats du p1 seront sorti et que certains auront la tristesse de réaliser leurs échec,alors seulement à ce moment leur esprit s'ouvrira car il réaliseront qu'ils ne peuvent concevoir leur vie sans la médecine, c'est malheureux mais c'est cette expérience qui permettra une remise en question plus profonde mais aussi d'envisager médecine ailleurs.

notre but est informatif, et gratuit, on ne demande rien, on est juste motivé à aider comme on aurait aimé que cela nous arrive...hélas de nos jours le monde part tellement en couille que lorsque quelqu'un veint avec de la bonne volonté on trouve que c'est louche.

vous avez les coordonnées, vous êtes probablement allés sur le site, alors si après tous les argument énoncés vous avez besoin de plus d'info, au lieu de critiquer gratuitement aies les couilles de prendre le téléphoine et de les appeler directement ou denvoyer des emails , moi je me suis dermerdé à 7000 kms de distance avec 7 heures de décalage horaires plus le fait que quand tu es debout je dors et quand les administrations européennes ferment je suis au boulot dans la compagnie pharmaceutique....

A chacun de réaliser ses rêves.....a bon entendeur et sans rancune aucune.

L'oncle cotroni vous salue bien chaleureusement

Cotroni5
17-05-2006, 16:26
Mais ca c'est une évidence. Comment veux tu t'intégrer correctement si tu ne parle pas la langue ??? Quand un étranger viens en France, c'est pire, car les francais parlent encore moins de langues étrangères que les autres pays.
Pour ce qui est de la médecine, la langue est pour moi primordiale, et c'est pour ca que j'aurais du mal à exercer dans un pays non francophone, même si je parle honnetement l'anglais.
Avoir des cours en anglais, c'est une chose, mais les cours ne sont pas la seule source d'enseignement en médecine.
Si tu fais tes études à l'étranger, à l'hopital, tout le personnel ne parle pas forcément l'anglais. A la rigueur quelques uns, mais la majorité parlent leur langue. Et pour les patients, c'est pareil. C'est à toi de faire l'effort pour apprendre la langue du pays ou tu vis, pas le contraire.
En médecine, il est bcp plus simple de parler correctement la langue de son patient, l'intérrogatoire est primordial !

Comme partout, l'intégration passe par la communication...

Enfin une personne ouverte d'esprit..merci Zeclarr...
tu as entièrement raison....souvent au Canada on me dit:'' comment se fait il qu'en france on trouve pas beaucoup de gens qui parlent anglais ou même d'autres langues alors que vous êtes entourés de plusieurs pays étrangers''

je pense que la réponse on la connait tous...
concernant la clinique tu as tout a fait raison, on ne peut pas faire de progrès en clinique si la communication médecin patient n'est pas optimale...c'est la raison pour laquelle zagreb n'ont pas pu m'accepter en 3 ème année malgré mon dossier en béton, la raison était la langue croate...
il mont proposé de suivre une anée de langue en même temps que deux cours en médecine pour me préparer à la troisème année dans laquelle on a presque 40 semaines de cliniques.

Merci pour ton commentaires..je penses que si en france, français de souche(il ny en jamais eu hihihihi) et étrangers souvrait plus au contact de l'autre ne serait que par curiosité, on serait tous plus ouvert d'esprit...et ça les anglosaxons l'ont compris et l'ont appris de leur propres erreurs...

L'oncle cotroni te salue:D :cool:

Jean-Loup
17-05-2006, 16:34
Pour repondre au questions poses par Nyctalope:

Je suis ici en fin de deuxieme annee, et n'ai passe quasiment aucun temps a l'hopitale, car ici l'hopitale commence surtout en troisieme annee.
Parler le Croate n'est pas un gros handicape dans la vie de tout les jours, mais pour les etudes, a partir de la troisieme annee, c'est important, et evidemment c'est un des gros points negatif des etudes a Zagreb.
Je ne parlais pas un mot de croate avant de venir ici, et j'ai pris les cours donnes par la fac. Le resultat est que je commence a vagument pouvoir comuniquer, mais en effet, l'annee prochaine a l'hopitale, je vais avoir beaucoup de mal des fois. Mais en meme temps cette pratique me fera bien mieux apprendre le croate.

Pour le retour en France, une fois de plus je ne peux rien garantir, car les choses vont change, et je me suis peu renseigne (je ne compte pas revenir en France). Toutefois, a ma connaissance une fois que la Croatie integrera l'UE, il y aura libre circulation des medecins dans l'UE. Je ne sais pas... Comment cela se passe t'il avec les medecins polonais en ce moment? Pour les Croates ca devrait etre pareil.

"Perso je m'en contre balance que certains aillent faire leur étude en croatie, il pourrait aller les faire au boukistan que j'en aurai rien à foutre, ce que j'essai de souligner c'est que les études à l'étranger dans les pays non francophone sont pas aussi simples que pourrait laisser présager le premier post, qu'il ne suffit pas de payer 7000€ pour devenir médecin si on rate ses p1 en France.

Il ne faut pas partir là bas sur un coup de tête parce qu'on a raté, il faut longuement réfléchir et regarder si on est assez motivé pour partir dans un pays étranger, apprendre une nouvelle langue, il n'y a pas de place pour les branleurs qui se disent que ça va être plus facile que p1 en france."

En effet, ceci est totalement vrai. Dites vous bien qu'il faudra dire au revoir a tout les amis et aux parents et venir dans un pays ou vous ne connaissez personne. Il faut beaucoup travailler, meme si c'est quand meme plus leger qu'en P1, et surtout plus interressant, et ce ne sera pas forcement evidant de lire des livres de 1300 pages en quelques semaines comme je dois le faire en ce moment.

Pour conclure, une fois de plus, non, ce n'est pas parfait ici, oui, ca coute cher et vous n'avez pas de garantie de retour en France pour l'instant, oui il faut bosser, oui, c'est peut etre moins bien que la fac en France.
Mais, vous serais en train de devenir medecin, et tot ou tard, vous pourrez vous debrouiller pour retourner en France si c'est ce que vous voulez.
Le gros avantage pour l'instant est qu'il est tres facile de se faire accepter en premiere annee, ce qui risque de changer a l'avenir.

JL

Jean-Loup
17-05-2006, 16:41
"Excuse nous de pas dire "oh super c'est génial" alors que la plupart ici te posent des questions qui me semblent constructives, que ce soit au sujet des programmes, méthodes de travail, durée de la phase clinique etc... T'es pas en train de nous "vendre" un voygae mais un diplome de médecin! Ca serait irresponsable d'accepter tout ce que tu dis, sous prétexte que t'es là-bas et donc super au courant, sans en savoir plus... "

Ecoutes, ce sujet existe depuis plusieur mois deja, et les seuls reponse que j'avais eu etaient:

"Sinon on peut être cardiologue en 3 ans en Ukraine... par contre c'est risqué en rentrant en France...

si c'est si bien que ça les demandes pour aller etudier a zaghreb ne devraient pas manquer, alors pourquoi il ressort une sensation de tentative de recrutement si intense de tes messages ? Que tu veuilles faire connaitre aux p1 futur non reçu cette opportunité, soit, mais un message est suffisant..."

Avoue que ce n'etait pas tres motivant, positif, ou constructif.

Croyez le ou non, je fais cette "pub" totalement benevolement, personne ne me demande de le faire, et c'est pour informer les P1. Quand j'ai rate P1, personne n'est venu me parler de la Cropatie, et ce n'est que grace a un tres heureux concours de circonstances que j'ai pu venir. Mon but est que tout P1 qui rate sache que cette posibilite existe, et ai plus dinformation que : "La Croatie? mais c'est pas la guerre la bas" comme on m'avais dit a l'epoque en France.

C'est bien maintenant il y a dans le sujet de vrais questions, une liste d'avantages et d'inconveniants, donc je pense que toute peronne interresse pourra faire le tri.

JL

dots
17-05-2006, 16:41
j'ai l'impression d'avoir mal compris le débat sur la pratique hospitalière là:

Donc, en Croatie, c'est un cursus de 6 ans (comme en France donc, non ?), puis une année de pratique (donc pas encore tout à fait diplomé) et ensuite la spé (en considérant la méd G comme une spé je suppose).
Bref, moi il me semble pas voir la dedans un médecin diplomé sans avoir exercé ni sans internat ...

Je me trompe peut-etre...

Quant à dire que Jean Loup fait un recrutement intensif, c'est un peu fort non ?

J'ai plutot l'impression d'une personne très heureuse dans sa situation actuelle et qui veut le partager, c'est super altruiste de sa part au contraire.

Bref, ou que vous fassiez votre médecine ... je vous salue chers futurs confrères.

Jean-Loup
17-05-2006, 16:45
"Donc, en Croatie, c'est un cursus de 6 ans (comme en France donc, non ?), puis une année de pratique (donc pas encore tout à fait diplomé) et ensuite la spé (en considérant la méd G comme une spé je suppose).
Bref, moi il me semble pas voir la dedans un médecin diplomé sans avoir exercé ni sans internat ..."

Oui, c'est bien cela, tu a comprise, et tu a comprise pour le reste aussi. Merci bien.
C'est d'avoir des messages comme ceux au post numero 24 qui me donne la motivation de continuer a mettre de l'energie dans ce domaine.
JL

Jean-Loup
17-05-2006, 20:35
Au faite, ca a franchement rien a voir avec la discution ou la medecine, mais pour ceux qui douteraient de ma sincerite a vouloir aider et informer autrui sans contrepartie autre que le plaisir d'aider, vous pouvez aller jeter un coup d'oeuil ici (c'est en Anglais):
http://517prct.org/bios/moles_m.htm

vodKnivo
17-05-2006, 21:17
Je voulais juste dire que les questions auxquelles tu réponds Jean-Loup n'ont pas été posées par moi et je n'ai jamais parlé de boukistan lol.

Sinon ça va t'arrives à gérer la distance? Tu t'es vite adapté à la vie là-bas? et la langue?

Jean-Loup
17-05-2006, 21:36
La distance me fait plus plaisir qu'autre chose. C'etait pas mon premiere demenagement.
La vie ici me plait bien plus qu'en France pour divers raisons, mais je suis plutot atypique, donc ce ne sera pas forcement le cas des autres qui viendrons.

Quand a la langue, c'est plus ou moins la misere. En effet, je suis plutot du genre bon en langue. Je parlais Anglais depuis mon enfance, et ait appris Allemand et Espagnol au lycee. Apprendre le Croate m'interressait autant que d'apprendre medecine.
Mais la Croate est une toute autre paire de manches que l'Espagnol et l'Allemand. En gros, il n'y a quasiment pas de mots dans la langue courante qui soient d'origine latine ou anglo saxone. Tout doit etre appris a zero.
Exemple: ami, friend, Freund, Amigo, Prijatelji

En plus il y a un masculin feminin et neutre, comme en Allemand, mais les declinaisons sont bien plus nombreuses, et impossible a apprendre.
Bon, ceci dit, maintenant j'arrive un peu a me debrouiller, meme si je met les declinaisons au hazard.

Gros point positif du Croate: il est impossible de faire des fautes d'orthograph, sauf pour confondre le "i" et le "j". Ca change du francais ou j'avais toujours 0/20 en dictee (encore un truc qui gaspille le temps et l'intellingence des eleves francais...)

JL

vodKnivo
17-05-2006, 21:38
Ca me fait penser au tchèque lol, c'est la misère aussi ^^

Oups désolée pour le HS :D

Choukryl
01-06-2006, 20:24
Et hop je fais péter le up parce qu'en ce moment c'est les résultats en P1 et ça va peut etre interesser des gens.

Je ne doute en aucun cas du sérieux de ce cursus en Croatie (en plus j'ai cru entendre dire que c'est joli comme pays).

Par contre je confirme ce qui a été dit auparavant concernant le retour en France : pour avoir le droit d'exercer et de s'installer en France quand on n'a pas suivi les études en France il faut repasser par la P1 pour accéder à la D4 et passer également l'ENC.

Donc bien peser le pour et le contre et savoir ce que l'on veut faire plus tard.

Jean-Loup
02-06-2006, 14:48
Une fois de plus, voici la lettre de l'Ordre des medecins, qui indique que le passage par P1 pour revenir en France n'est pas obligatoire. Mais l'autre possibilite est peut etre encore plus dure, je ne sais pas comment ca se passe en pratique.
Aussi, ca va changer si/quand la Croatie entre dans l'UE.

La lettre:

En l’état actuel des textes, le diplôme de médecin croate ne permet pas l’exercice de la médecine en France.
Toutefois, aux termes de l’article L. 4111-2 du Code de la santé publique :
« A compter du 1er janvier 2002, le ministre chargé de la santé peut, après avis d'une commission comprenant notamment des délégués des conseils nationaux des ordres et des organisations nationales des professions intéressées, choisis par ces organismes, autoriser individuellement à exercer les personnes françaises ou étrangères titulaires d'un diplôme, titre ou certificat de valeur scientifique attestée par le ministre chargé de l'enseignement supérieur. Ces personnes doivent avoir été classées en rang utile à des épreuves de vérification des connaissances qui, en ce qui concerne les médecins, sont organisées pour une ou plusieurs disciplines ou spécialités. La commission doit rendre un avis dans l'année suivant le dépôt de la candidature.
Les médecins doivent en outre avoir exercé pendant trois ans des fonctions hospitalières.
Des dispositions réglementaires fixent les conditions d'organisation des épreuves de sélection et les modalités d'exercice des fonctions hospitalières ».

Vous avez également la possibilité de reprendre vos études en France afin d’obtenir le diplôme d’Etat français de Docteur en médecine.

En effet, aux termes de l’article 2 du décret n° 84-177 du 2 mars 1984 : « Quelle que soit leur nationalité, les personnes titulaires d'un diplôme de médecin ou de chirurgien-dentiste sanctionnant des études accomplies dans un établissement d'enseignement supérieur d'un pays étranger et permettant l'exercice de la profession dans ce pays, ainsi que les personnes ayant accompli tout ou partie des études qui y conduisent, peuvent bénéficier de dispenses d'études et d'examens en vue des diplômes français d'Etat de docteur en médecine ou de docteur en chirurgie-dentaire. »

« Ces candidats s'inscrivent en première année dans les conditions prévues par la réglementation pour l'inscription dans cette année d'études… S'ils figurent en rang utile sur la liste de classement établie à l'issue de la première année, ils peuvent obtenir la dispense de la scolarité des années suivantes jusqu'à la cinquième comprise. Ils doivent alors subir un examen de vérification des connaissances correspondant aux années d'études sur lesquelles porte la dispense de scolarité. »
Ils doivent ensuite accomplir le troisième cycle des études médicales.

Lorsqu’ils seront titulaires du diplôme d’Etat de Docteur en médecine français, ces médecins pourront alors solliciter leur inscription au tableau de l’Ordre s’ils répondent par ailleurs à la condition de nationalité.

Si vous souhaitez poursuivre vos études médicales en France, je vous conseille de vous adresser au Centre national des concours d’internat (CNCI) - Bureau des concours médicaux M4 - Direction de l’hospitalisation et de l’offre des soins Ministère de la Santé et des Solidarités - 14 avenue Duquesne - 75350 PARIS 07 SP – T. 01 40 56 43 48, qui pourra vous renseigner.

zhao
08-06-2006, 21:47
Je me demande ce qui passera par la tête des patients croates examinés par un médecin français quand le bruit aura couru là-bas que les étudiants français viennent à Zagreb (au moins dans la plupart des cas) après avoir échoué en France...

J'ajoute que je suis personnellement convaincu qu'il est impossible de dire de quelqu'un qui rate le concours de P1 qu'il aurait fait un mauvais médecin et inversement de dire d'un néo-P2 qu'il fera un médecin compétent et ce pour les diverses raisons que tous connaissent :

_ Absence de lien entre la capacité à recracher des connaissances en physique, biophysique, chimie, etc., sous forme de QCM débilisants... et la capacité d'être un bon médecin. Je dis ça tout en devant admettre qu'il me semble nécessaire d'être capable d'apprendre les quantités énormes d'informations techniques qui constituent le support du raisonnement médical (il me semble parfois nécessaire de rappeler qu'on n'est pas bon médecin que parce qu'on est plein d'empathie et de bonnes intentions envers son patient)

_ Que dire de la pompeuse "introduction des sciences humaines dans le concours de PCEM1", qui se limite à des cours souvent mieux appris par coeur que compris, et dont l'évaluation se restreint au comptage des mots-clés récités dans la copie, mots clés que l'on apprend à apprendre par coeur dans les "écoles privées" et autres boîtes à bachotage...

_ Le facteur "Aléas", pour ne pas appeler facteur "Chance" les paramètres qui font qu'un mec ultra-motivé, mais malheureusement doté d'un système neuro-végétatif sensible, paniquera devant sa copie à en oublier ce qu'il récitait de tête la veille, et sera recalé - doublant- à 10 places du dernier reçu, qui lui aura la chance de s'épanouir dans la profession qui le fait rêver depuis qu'il est en âge de comprendre ce qu'est le métier de médecin.

Ajoutons à cela qu'un étudiant suffisamment motivé pour changer de vie, quitter sa famille et ses amis, et apprendre le croate en 6 ans est sans doute un être capable de fournir les efforts qui feront de lui un bon médecin (d'ailleurs p-ê meilleur qu'un P2 "qui a eu de la chance" et va sans conviction jusqu'au bout de ses études, pour se rendre compte une fois diplomé que ce n'est pas pour lui [ça paraît improbable, pourtant j'en connais]).

Mais il n'empêche que c'est bien parce qu'ils n'auraient pas pu faire leurs études en France que les Français pourraient tenter leur chance à Zagreb (après tout Oncle Cotroni si vous l'aviez pu n'auriez vous pas souhaité les faire en France, vos études de médecine ?).

Et c'est ce que pourrait se contenter de retenir la population locale, non ?

Jean-Loup
09-06-2006, 15:18
Ne t'inquietes pas pour la population locale, ils ne sont pas au courant du tout que les Francais viennent apres avoir rate en France. Meme les professeurs nous demandent souvent pourquoi nous sommes venus. Personne ici ne pense "vous etes venus parce que vous n'etiez pas assez bon pour reussir chez vous", bien que ce soit le cas, cela depend de comment on definit le mot "bon". Car comme tu l'a dit, entre P1 et un bon medecin, il y a peu de raport, et la plupart des gens comprenent ca. Chaque pays a des methode de selection differentes, et chancun est mieux adapte a certaines methodes de selection. Et avant que les mauvaises langues disent que la selection pour venir en Croatie est par l'argent, rappellez vous aussi qu'il s'agit de demenager, apprendre une nouvelle, langue, ne pas avoir de garanties pour l'avenir, etc, donc la selection se fait bien plus que sur 7000 euros...
Avoir rate P1 veut dire qu'on a rate P1. Ca ne veut rien dire d'autre. Si vous regardez les methodes de selection au Canada, beaucoup de ceux qui reussissent P1 seraient consideres comme inadmissibles, et vice versa.
J'ai des collegues qui ont reuissi P1 et qui avaient eu des mauvaises notes au bac. Dans certains pays, ils auraient ete automatiquement discalifies a cause de ca.
Bref, allez la ou le systeme est adapte a votre cas si vous ratez P1...

Choukryl
09-06-2006, 15:49
Hum désolé je m'étais mal fait comprendre : pour avoir le titre de Docteur en Médecine Français case P1 obligatoire, ce "qui permet" d'accéder à la cinquième année et donc à l'ENC, et donc d'avoir ton joli diplome qui te permet de faire ce que tu veux.

La première possibilité qui est évoquée dans la lettre c'est le droit d'exercer en France, ce qui est subtilement différent, surtout au niveau de ton statut dans un établissement de santé : en gros autant de responsabilités que les autres médecins "français" mais pas le même salaire et impossibilité de progresser dans la hiérarchie... En gros pas la reconnaissance ni le statut d'un médecin "français".

Mais en aucun cas tu ne peux avoir le titre "français" et donc faire ce que tu veux sans passer par la P1, du moins en l'état actuel des choses. Donc c'est pour cela que le retour en France n'est pas chose évidente à mon avis.

Jean-Loup
09-06-2006, 17:22
D'accord, merci pour la clarification. Et faut il etre classe en rang utile a P1, ou simplement avoir la moyenne. Moi par exemple j'ai eu la moyenne, et j'etais accepte en Sage femme....
Ce qu'il faut garder a l'esprit c'est l'Union Europenne. Comment cela se passe t'il en ce moment pour les medecins venant d'autres pays de l'UE?

En ce qui me concerne je ne compte pas particulierement revenir en France. D'ailleur on peut se poser des questions sur les raisons d'accepter des medecins etrangers, alors qu'on recale tant de monde en P1...
Sans doute le gouvernement a t'il la meme motivation que quand il encourage les gens a devenir pompiers volontaires, et fait un concours tres difficile pour les pompiers pro, sachant que ceux ci sont mieux payes, etc...

JL

Choukryl
09-06-2006, 18:27
Je te comprends, quand on fait ses études à un endroit, qu'on noue ses contacts en commençant à exercer c'est difficile de tout quitter pour repartir pas à zero mais presque. :)
La voie que tu proposes est interessante pour les personnes très motivées et sûres que la médecine est leur vocation... et puis, pour faire dans le cliché les voyages forment la jeunesse ;)


Pour les diplomes de l'UE je ne sais pas mais je pense qu'il doit y avoir des inégalités vis à vis de la reconnaissance/équivalence des diplômes :(

Jean-Loup
25-06-2006, 19:07
J'ai soudainement recu une vague d'emails depuis quelques jours a cause des resultats des P1, donc je ramennes ceci en haut pour augmenter les probabilites que des gens dans le besoin puissent le voir.

JL

melian
02-07-2006, 13:08
Les choses sont simples: depuis le debut, c'est toi qui poste des racourcis reducteurs, et qui tente de critiquer sans arguments reels, et surtout sans raison:

"Sinon on peut être cardiologue en 3 ans en Ukraine... par contre c'est risqué en rentrant en France..."
"Etre médecin diplomé sans avoir pratiqué, c'est inquiétant non?"

Franchement, je trouve que poser des questions quant a la reconnaissance que l'on pourrait avoir en France si on tente d'y revenir apres avoir etudie a l'etranger est legitime...Parce que quoi qu'on en dise il est possible que beaucoup de gens en France soient reticents quant a laisser exercer des medecins "etrangers".(D'ou l'equivalence en P1 qui ne sanctionne pas sur de bonnes bases les capacites d'un etudiant ayant le merite d'avoir deja fini medecine...)On peut toujours dire merde aux cons, mais si on desire vraiment retourner dans son pays ou on peut avoir de la famille ou des amis, il est legitime de s'interroger sur l'accueil que l'on va recevoir non?



Donc ton commentaire de "faites votre chemin et faites pas chier... " il s'appliquerais plutot a toi, vu que tu viens poster des critiques sans fondement dans mon sujet.

Tout le monde a le droit d'etre libre de ses opinions, et ce n'est pas parce qu'on emet des critiques qui ne vous conviennent pas qu'elles sont forcement sans fondement...Le faites votre chemin et faites pas chier s'applique a tout le monde ici: si chacun fait ce qu'il lui plait, pourquoi vous critiquer l'un l'autre?


Quel est le probleme? Tu veux dissuader les P1 qui vont rater de venir? Tu crois peut etre qu'ils deviendron meilleurs medecin en allant en kine? Pourquoi tu ne cherche que le negatif? Tu n'est pas content qu'on puisse contourner P1?
Pourquoi tu ne dis pas quelquechose de positif pour changer?


Perso, ayant reussi P1 assez recemment j'ai forcement beaucoup de mes amis que j'ai vu bosser avec moi pendant 2 ans qui n'ont pas medecine et je comprends tres bien le desespoir que l'on ressent dans ce cas...Je pense que c'est aussi le cas de chaque etudiant qui a reussi alors je ne pense pas que les etudiants etant passes soient particulierement arrogants ou souhaitent du mal a leurs amis ayant rate...
C'est pourquoi je leur ferai connaitre cette possibilite de se reorienter parce que si medecine est leur reve, ils partiront surement, meme si leur chemin sera difficile (langue, retour en France eventuel...).
Je te remercie donc d'avoir fait preuve de generosite en souhaitant informer tous ceux dont le reve est de devenir medecin et qui ne peuvent pas le realiser en france...Merci Jean-Loup!

Jean-Loup
02-07-2006, 16:46
Melian, tout ce que tu a écrit est parfaitement vrai, mais par contre, tu n'a pas remarqué que celui a qui mes réponses était dirigés ne posait pas des questions légitimes, mais postait simplement des messages provocateurs sans fondement.
Mais bref, assez de temps perdu la dessus.
Un point sur lequel on m'a posé des questions par email:la sécurité en Croatie.
Il n'y a pas de problemes de sécurité dans la rue, en tout cas, pas plus qu'en France, et personellement je me sens bien mieux dans la rue a Zagreb qu'a Paris. Il y a très peu d'incidents par armes a feu, contrairement a ce que l'on pourrait croire pour un pays qui est sorti de la guerre il y a seulement dix ans. Donc a mon avis, pas de problemes au niveau de la sécurité.

J'ai emmené des brochures de la fac de Zagreb a mon ancienne fac de Nice, et je les ai donné a la secraitaire pour qu'elle puisse les montrer a ceux que c interesse. La secretaire des P1 avait l'air tres au courant pour toutes les questions de retour en France apres avoir étudié a l'étranger, et d'après elle, un ou deux ans après que la Croatie entrera dans l'Union, le retour se fera très facilement. Et aux dernieres nouvelles que j'ai entendu, la Croatie va entrer en 2008. Une fois qu'ils seront dans lUE, il parait qu'il sera théoriquement interdit qu'ils acceptent des gens ayant raté deux P1. Bref, c'est le mment de profiter de ce filon, et d'aller étudier en Croatie pour ceux qui ont raté leur P1.

Un dernieer, pour ceux qui veulent me contacter, faites le par email, pas par message personelle, car je ne les vois que rarement.

JL

Jean-Loup
18-07-2006, 05:32
Juste pour l'info; il y a 5 anciens P1 qui sont inscrits pour la prochaine rentrée, ou qui sont en train de s'inscrire avec l'intention sérieuse d'y aller.
Pour le moment, tout ceux qui ont eu une réponse vont pouvoir faire les deux premières année en un an.

JL

Jean-Loup
24-09-2006, 03:15
Si moi je suis désespéré avec mes 27 messages (28 avec celui ci), alors toi avec tes 114 messages, tu a déjà du te suicider? C'est bien ça si je suit ton raisonnement?
Pour le moment, je n'ai pas reçu un centime d'euro pour mon travail, et si par chance je devais en recevoir un jour, ça ne m'empêcherait pas d'être honnête avec les gens.
Ce qui est marrant c'est qu'on ne peut pas faire preuve d'un petit peu de d'altruisme sans avoir l'air suspect, même sur un forum d'étudiants de médecine.
De toute façon, dans quelques temps, les nombreux anciens P1 qui vont être à Zagreb pour cette rentrée pourront eux même venir donner leurs impressions sur ce forum (mais surtout a remede.org, où l'ambience est moins lourde. Ici on se sent comme dans l'amphi de P1), donc ceux qui me prennent pour un mythoman à la solde de Zagreb seront fixés.

JL

Jean-Loup
24-09-2006, 23:19
Je ne savais pas que le sujet aurait autant de succès, ni qu'on me poserait tant de questions ici, alors que j'avais dit de me les envoyer par mail. Voilà tout.

Matthew13
05-05-2007, 03:11
parlent bien anglais, et ont 7000 euro de trop par an

euh oui mais non là! oh 7000 euros :eek: :eek: :eek: meme si tu bosse ben putin...
Ensuite "Parle bien l'anglais": autre hic, perso j'adore l'anglais, je me "debrouille" mais après S où les cours d'anglais occupent peu de temps (prof bidon aussi, tt le monde fait ses exos de maths) et 2 ans de P1 où tu vis en ermite (et bien sur où l'anglais ne fais pas parti du programme, ben non lol, ué pk pas il pourrait le mettre pour trier encore un peu plus, y en a en kiné!!)

BREF! Comment tu maitrise l'Anglais là??

Ikea
05-05-2007, 09:33
Franchement, je trouve que poser des questions quant a la reconnaissance que l'on pourrait avoir en France si on tente d'y revenir apres avoir etudie a l'etranger est legitime...Parce que quoi qu'on en dise il est possible que beaucoup de gens en France soient reticents quant a laisser exercer des medecins "etrangers".(D'ou l'equivalence en P1 qui ne sanctionne pas sur de bonnes bases les capacites d'un etudiant ayant le merite d'avoir deja fini medecine...)On peut toujours dire merde aux cons, mais si on desire vraiment retourner dans son pays ou on peut avoir de la famille ou des amis, il est legitime de s'interroger sur l'accueil que l'on va recevoir non?


il me semble qu'il y ai pas eu de réponse a cette question qui a mon avis en interessent plus d'un, est ce qu'on peut pratiquer en france apres etre diplomé??(comme medecin et pas comme stagiaire sous payer qui fait le boulot d'un medecin)

Jean-Loup
09-05-2007, 16:32
@Matthew13

Perso j'etais bilingue avant de partir. Ce n'est pas le cas de tout le monde. Les exmanes sont sous forme de QCM, ou les mots scientifiques sont les memes qu'en Francais. Je pense que avec un niveau de "debrouillard" en anglais il est possible de suivre, surtout que tu t'ameliorera tres vite.


"il me semble qu'il y ai pas eu de réponse a cette question qui a mon avis en interessent plus d'un, est ce qu'on peut pratiquer en france apres etre diplomé??(comme medecin et pas comme stagiaire sous payer qui fait le boulot d'un medecin)"

Je ne sia spas quel sont les procedures exactes pour retourner en France, mais des aujourd'hui il est possible d'exercer en France avec un diplome Croate en tant que "stagiaire sous paye".
Avec l'entree de la Croatie dans l'UE, toutes les personnes un peu renseigne dans le domaine m'ont garantie qu'il y aurait une reconnaissance des dipomes. L'entree de la Croatie dans l'UE est prevu pour... 2009, 2010... Ca depend a qui tu parles, et ca changera sans doute.
Je repetes que je ne connais pas les procedures exactes pour le retour en France, et rien n'est garantie d'avance evidement. Si en Croatie vous etiez le plus mauvais de votre promo, je ne sais pas si vous pourrez revenir par exemple...

JL

Jean-Loup
09-05-2007, 16:43
Une conseillere d'orientation de Lyon m'a ecrit des emails concernant la fac de Zagreb, et voici ce qu'elle m'a dit concernant l'equivalance des diplomes:


"Effectivement, le diplôme de Docteur en médecine permet l'exercice de la médecine dans n'importe quel pays de l'UE. Cela me fait penser que je n'ai pas vérifié si cette disposition s'est appliquée imédiatement aux deux pays entrés recemment.
Je vous remercie des informations que vous m'avez données.
Cordialement"

"Bonjour,

Ce que j'ai appris à propos des autorisations d'exercices pour les professions règlementées reconnues dans l'Union Européenne (dont Mèdecine) :

les diplômés de mèdecine des nouveaux pays entrants (les 10 puis les 2) n'ont pas automatiquement l'autorisation d'exercice en France. Leur demande est étudiée par le Ministère de la Santé. La raison invoquée est que le diplôme peut avoir été obtenu dans des conditions qui ne sont pas les mêmes qu'aujourd'hui.

Bien cordialement"

Ce deuxieme email est un peu inquietant, mais elle m'a specifie dans un troisieme email (que j'ai efface depuis) qu'a priori ceci concernerait les personnes ayant eu des diplomes dans les "nouveaux pays entrant" il y a de nombreuses annees (du style un vieux professeur croate qui a ete diplome en 1975). Les personnes ayant eu leur diplome tres recement n'auraient pas a s'inquieter...

JL