PDA

Voir la version complète : qq renseignements sur bio med



atchoum
19-07-2006, 17:28
hello
j'ai passé l'enc cette année, j'envisage peut-être de faire bio med.
quelles sont les villes où il y a une bonne renommée du point de vu de la formation ( stages, cours ...)? Paris IDF est-il vraiment meilleur pour la formation que les villes de province??

marie87
19-07-2006, 19:38
reflechis bien avant de faire bio med

Aragule
20-07-2006, 09:17
reflechis bien avant de faire bio med

euh tu peux préciser ta pensée....

Aston
20-07-2006, 19:03
euh tu peux préciser ta pensée....


Le passage à l'univers de la bio est rude (moins de clinique, relation avec le personnel différent de l'hosto, etc...)

Mais Tati danielle et Pr. Dobutrex en parleront mieux que moi par expérience. ;)

lebaur
21-07-2006, 22:57
bah , c est vrai que c est un peu rude mais ca se fait tellement bien...!!!!!

( relation avec le personnel different de l hosto..., ca veut dire moins de prise de tete je suppose ??? :D :D :D )

Aston
21-07-2006, 23:07
relation avec le personnel different de l hosto..., ca veut dire moins de prise de tete je suppose ??? :D :D :D

Terme volontairement vague car chaque situation est unique... ;)

Selon ta ville, le type de labo, le type de personne qui t'entoure (épiciers, technicien de labo...), l'ambiance générale, ta propre personnalité etc

Dobutrex
22-07-2006, 11:49
La bio med est une spécialité très variée, avec de nb avantages, mais reste bcp moins intéressante que la médecine ou la chirurgie.

En 2 mots :

Les avantages :
- des horaires très cool pdt l'internat et si on reste plus tard à l'hosto.
- pas de stress
- pas de gardes
- pas d'urgences
- des revenus très élevés si on part dans le privé
- on découvre de nouvelles personnes (les pharma qui sont dans l'ensemble super sympas)
- l'internat ne dure que 4 ans

Les inconvénients :
- avoir fait médecine pour passer son temps à valider des iono et des bilans lipidiques : euuuuh ?
- intérêt intellectuel très limité à moins de se surspécialiser dans un domaine particulier
- devoir supporter les sourires en coin des autres internes quand tu dis que tu es en bio
- les revenus des bio vont probablement fondre dans les années à venir (dans le privé)


Voilà qq éléments de réflexions, pour ma part je vais faire un semestre hors filière en chir au prochain semestre, la bio c'est pas ma tasse de thé, mais c'est une spé qui peut très bien convenir à d'autres personnes que moi.

Ceci dit il faut quand même savoir que sur les 58 internes de bio med que nous sommes en France chaque année, environ 15 à 20 font un droit au remord !!!

couillu
22-07-2006, 14:01
pour quelle(s) raison(s) les revenus vont ils baisser dans le privé ds quelques années?

lebaur
22-07-2006, 14:29
La bio med est une spécialité très variée, avec de nb avantages, mais reste bcp moins intéressante que la médecine ou la chirurgie.

En 2 mots :

Les avantages :
- des horaires très cool pdt l'internat et si on reste plus tard à l'hosto.
- pas de stress
- pas de gardes
- pas d'urgences
- des revenus très élevés si on part dans le privé
- on découvre de nouvelles personnes (les pharma qui sont dans l'ensemble super sympas)
- l'internat ne dure que 4 ans

Les inconvénients :
- avoir fait médecine pour passer son temps à valider des iono et des bilans lipidiques : euuuuh ?
- intérêt intellectuel très limité à moins de se surspécialiser dans un domaine particulier
- devoir supporter les sourires en coin des autres internes quand tu dis que tu es en bio
- les revenus des bio vont probablement fondre dans les années à venir (dans le privé)


Voilà qq éléments de réflexions, pour ma part je vais faire un semestre hors filière en chir au prochain semestre, la bio c'est pas ma tasse de thé, mais c'est une spé qui peut très bien convenir à d'autres personnes que moi.

Ceci dit il faut quand même savoir que sur les 58 internes de bio med que nous sommes en France chaque année, environ 15 à 20 font un droit au remord !!!


c est vrai qu il y a pas mal d avantages (moi je trouve pas bcp d inconvenients , mais bon , simple avis perso...) mais je tiens a preciser certains points:

- on a des horaires tres cool , le seul stress que l on a c est pendant les gardes ou on se retrouve seul a traiter de la bacterio ce qui n est pas toujours tres simple qd tu n y est pas passé... mais cela est variable selon les CHU apparement ( organisation des gardes différentes) ;

a Clermont , nous avons uniquement des gardes en bio, les PH et PUPH ont des astreintes.


c est vrai que l on decouvre de nouvelles personnes , une nouvelle ambiance egalement , generalement beaucoup plus cool et beaucoup moins tendue que dans les services hospitaliers mais ca encore , ca depend du service... j ai de bons souvenirs mais beaucoup de mauvais egalement....

pour ce qui est de tes inconvenients : tu ne passes pas ton temps a valider que des ionos, ne resume pas la bio a cela ca serait dommage ... ( on est d accord pour dire que la validation de bioch n est pas la plus excitante mais dans la bioch, il y a egalement la biologie moleculaire avec tout ce qu il s en suit ( empreinte genetique...) c est quand meme sympa ( a l hopital on est d accord...) !!

l interet intellectuel , quand tu es installé en ville dans une specialite , c est un peu le meme probleme , non ? je crois que ca touche toutes les spé...
beaucoup de gens se sont fait piéger a mon avis en miroitant un avenir de reve dans une specialite considérée comme super pointue puis se retrouvent une fois l assistanat passé en ville a tourner sur une 5 - 10 pathologies en tout donc l interet intellectuel comme tu dis.... tres limité egalement.

( d ou a mon avis l interet +++ de faire medecine gé si on veut vraiment une activité diversifiée...soit dit en passant )


pour ce qui est des sourires en coin, je n ai jamais eu une seule reflexion et au contraire , plusieurs personnes de différents horizons ( chir, spe med, ) m ont avoué qu ils auraient du prendre bio, c est a reflechir egalement... ca doit dependre des mentalités du CHU... pas de segregation chez nous !!! au contraire....

pour info, un droit au remord l an dernier mais il y en a eu un autre dans l autre sens ( vers la bio ) il y a 2 ans , un interne qui avait fait 2 semestres de chir...

pour ce qui est des salaires du privé , pas sur que cela fonde vraiment comme tu le penses, vu le nombre de departs a la retraite prevus , il manquera tres certainement des biologistes en privé mais c est vrai que recemment le B a baissé pour certaines analyses mais il y en aura toujours des nouvelles... puis on n est pas la seule spé ds le collimateur : il me semble qu il y a la medecine nucleaire et la radio qui sont un peu visé maintenant... affaire a suivre en tout cas....

encore une fois , c est vrai que cela peut faire "drole" les premiers jours en bio, mais globalement j en suis satisfait, un temps d adaptation est necessaire , d ou mon conseil d aller voir ds un labo comment cela se passe ( en hemato par exemple...)

le premier semestre est d une importance "capitale", je ne suis pas sur que si j etais passé en bioch en premier semestre ou ds un service de bio super specialisé genre immuno, je n aurais pas eu envie de faire un droit au remord...

mais certains c est vrai ne sont pas faits pour la bio , comme certains ne sont pas faits pour la clinique.... ca reste un choix personnel.

jmi
22-07-2006, 14:41
Pour avoir 2 biologistes dans ma famille, je voulais préciser que les revenus des biologistes vont fortement baisser dans le privé dans les tous prochains mois, car ils sont dans le colimateur des CPAM, qui ont dores et déjà signalé la forte inflation des revenus depuis quelques années, et jugent "inadmissible" (je cite) que les biologistes soient parmi les médecins dont le chiffre d'affaires est le + élevé. Mais les administratifs ne tiennent pas compte des charges et salaires des techniciens et de l'entretien des automates qui est très important. Ainsi, par ex, une NF remboursée auj env 13 euros va passer à 8 euros dans quelques sem...
Ceux qui sont tentés par la biomed (ce qui n'est pas mon cas lol) doivent être au courant de ces données à mon avis.
D'autre part, comme il a été cité plus haut, la biomed est une des spécialités où le taux de remords est le plus haut (chaque année une 15aine sur 58 postes...). A méditer...

atchoum
22-07-2006, 14:50
et les villes ?? y a t'il des villes ou la formation est meilleure?
c'est facile ou pas de rester au CHU après l'internat, pour obtenir un poste...

lebaur
22-07-2006, 15:01
Pour avoir 2 biologistes dans ma famille, je voulais préciser que les revenus des biologistes vont fortement baisser dans le privé dans les tous prochains mois, car ils sont dans le colimateur des CPAM, qui ont dores et déjà signalé la forte inflation des revenus depuis quelques années, et jugent "inadmissible" (je cite) que les biologistes soient parmi les médecins dont le chiffre d'affaires est le + élevé. Mais les administratifs ne tiennent pas compte des charges et salaires des techniciens et de l'entretien des automates qui est très important. Ainsi, par ex, une NF remboursée auj env 13 euros va passer à 8 euros dans quelques sem...
Ceux qui sont tentés par la biomed (ce qui n'est pas mon cas lol) doivent être au courant de ces données à mon avis.
D'autre part, comme il a été cité plus haut, la biomed est une des spécialités où le taux de remords est le plus haut (chaque année une 15aine sur 58 postes...). A méditer...

oui mais :

1 : l activité est en hausse , compensant la baisse de la tarification ....

et 2 : meme s il y avait 2,3 % de baisse comme c est envisagé, le salaire reste quand meme largement suffisant !!

concernant les droits au remord, je serais curieux de savoir combien auraient voulu le faire en bio si leur classement leur permettait...

bestiole
22-07-2006, 20:04
salut à tous, je suis interne en bio à tours en 2°sem et je me permets de donner mon opinion...sur ma spé que je ne regrette pas une seconde!
C'est vrai que certains cotés et certains stages sont lourds comme la bioch...mais ca dure que 6 mois( l'été ca passe mieux)
Meme si la clinique me manque, le peu que j'ai fais en hémato( on réalise myelo et bom et on examine les patients pour avoir des renseignements cliniques pour interpreter) ca me suffit.
En tant que médecin on découvre plein de cotés( manip , ambiance des labos...) qui sont je trouve interressants.
Mine de rien nos décisions sont parfois très importantes et on a qd meme des responsabilités ( Dgtc d'une LA...)

De plus on est plus a l'aise que les pharmas sur certaines interpretations puisqu'on connait mieux la clinique.
Coté salaire, meme si on gagnera moins je pense qu' on devrait vivre à l'aise qd meme...
Perso je suis très interressé par l'hémato qui reste très clinico-biologique( la bactério un peu aussi), et souvent préféré par les bios médecins.

A mon avis il ne faut pas hésiter à appeller dans les services et meme y passer pour parler avec les internes de bio ; à la fois med et pharma.
En général on à le temps de discuter( l'aprem notament!)

NB: le "papy boom" devrait etre à l'origine de nombreux départs à la retraite parmi les chefs de service et les PH, donc de nombreux postes seront dispo en CH et CHU, interressant si on envisage une bio spé...:)

voilà, voilà...

dakodok
22-07-2006, 23:40
Comment se passent vos relations professionnelles avec vos collègues pharmaciens ? Y a-t-il une compétition entre vous ou est-ce que tout se passe bien ?

Dobutrex
23-07-2006, 12:43
1 : l activité est en hausse , compensant la baisse de la tarification ....
et 2 : meme s il y avait 2,3 % de baisse comme c est envisagé, le salaire reste quand meme largement suffisant !!


Pourquoi une baisse des revenus des biologistes privés dans les années à venir ? Parce que le gouvernement a décidé de "réformer" en profondeur la biologie privée, et que des investisseurs extérieurs peuvent depuis 2001 acheter des LABM.

La situation actuelle (rapport Lalande) :

"Le revenu annuel moyen des biologistes (qui se situe entre 140 000 et 210 000 euros selon les sources) a connu une progression de 57 % entre 1997 et 2004et selon d'autres sources de 67 % entre 199 et 2004. Il s'est accru plus vite que les recettes des LABM. La rentabilité du secteur est excellente. Les biologistes constituent la profession de santé la mieux rémunérée et celle qui a connu la progression récente la plus importante." :) Cool, non ? mais :

Maintenant les mauvaises nouvelles : :mad:
- une décision du 4 mai du ministère de la santé revoie à la baisse la cotation d'une 20taine d'actes de biologie médicale

- la loi MURCEF de 2001 permet la détention de plus de la moitié du capital d'une SEL par des investisseurs extérieurs, et donc le contrôle des LABM par des sociétés de holding, nous privant de notre outil de travail.

- enfin le rapport Lalande sur la biologie médicale libérale en France préconise une réforme en profondeur de la biologie libérale, ce qui ne va pas se faire sans douleur.


Pour les rapports avec les pharmaciens, il n'y a aucun pb, on n'est pas du tout dans un rapports de compétition, on aura à la fin le même diplôme, d'ailleurs très rapidement on ne fais plus de différence entre nous entre qui est médecin et qui est pharmacien.

lebaur
23-07-2006, 14:52
Maintenant les mauvaises nouvelles : :mad:
- une décision du 4 mai du ministère de la santé revoie à la baisse la cotation d'une 20taine d'actes de biologie médicale

- la loi MURCEF de 2001 permet la détention de plus de la moitié du capital d'une SEL par des investisseurs extérieurs, et donc le contrôle des LABM par des sociétés de holding, nous privant de notre outil de travail.

- enfin le rapport Lalande sur la biologie médicale libérale en France préconise une réforme en profondeur de la biologie libérale, ce qui ne va pas se faire sans douleur.


Pour les rapports avec les pharmaciens, il n'y a aucun pb, on n'est pas du tout dans un rapports de compétition, on aura à la fin le même diplôme, d'ailleurs très rapidement on ne fais plus de différence entre nous entre qui est médecin et qui est pharmacien.


oui mais:

- "Au total, ce plan d'économies représenterait 2,3 % des dépenses, soit une diminution de 70 millions d'euros des honoraires. Les revenus des biologistes continueront cependant de progresser, puisqu'il était prévu une progression de 4,5 % de leur activité cette année."

- pour ce qui est des SEL, il me semble que les différents syndicats ne sont pas super open a ce que des non medicaux viennent "mettre leur nez dans leurs affaires"... de plus, il faut qu ils trouvent des biologistes pour faire tourner leurs labo... et ca , c est pas gagné !! ( au passage, un biologiste peut etre directeur de SEL....)

- pour la reforme en profondeur de la biologie, on n en est pas encore la je pense, il parle aussi de reformer la medecine nucleaire, la radio....

ha oui, juste une derniere chose, pour ce qui est du "choc" de l absence de clinique ainsi que l interet intellectuel limité soit disant de la biologie , il me semble qu une des specialite medicale les plus demandée se rapproche pas mal de la biologie et qu avec le meme raisonnement on pourrait conclure la meme chose... ;)

avec les pharmaciens, aucune competition, super bonne entente , c est bien sympa.

Dobutrex
24-07-2006, 02:49
- "Au total, ce plan d'économies représenterait 2,3 % des dépenses,

C'est déjà 6 % de réduction des chiffres d'affaires des LABM. Et ça c'est concret, c'est pas des prévisions.


pour ce qui est des SEL, il me semble que les différents syndicats ne sont pas super open a ce que des non medicaux viennent "mettre leur nez dans leurs affaires"...

Où là il faut que tu te renseignes car ça fait déjà un bon bout de temps que les sociétés de holding rachètent des labos, faisant monter les prix des labos alors qu'avec la pénurie de biologistes leurs prix devrait diminuer. Ils nomment un directeur de labo qui porte la responsabilité médicale de l'entreprise, lui filent 51 % des droits de vote de gestion (prévu par la loi) et 0.5 ou 1 % des droits sur les dividendes (autrement dit le bénéfice). C'est pas de la science-fiction, ça se passe aujourd'hui et en France, notemment dans le Nord.


pour la reforme en profondeur de la biologie, on n en est pas encore la je pense, il parle aussi de reformer la medecine nucleaire, la radio....

Le ministre s'appuie sur le rapport Lalande, et quand tu lis entre les lignes ce qu'il annonce, c'est la fin de la fête pour les LABM.


l interet intellectuel limité soit disant de la biologie

Il faut arrêter la démagogie et être honnête : la biologie, c'est vraiment pas passionnant ! Pas besoin d'avoir fait 10 ans d'études pour valider un iono ! Et me parler pas de bio mol ou d'autres domaines spécialisé : y'a qu'à l'hosto que ça se fait ! Et encore pas dans les petits hôpitaux périph mais dans les CHU.

lebaur
24-07-2006, 07:08
Où là il faut que tu te renseignes car ça fait déjà un bon bout de temps que les sociétés de holding rachètent des labos, faisant monter les prix des labos alors qu'avec la pénurie de biologistes leurs prix devrait diminuer. Ils nomment un directeur de labo qui porte la responsabilité médicale de l'entreprise, lui filent 51 % des droits de vote de gestion (prévu par la loi) et 0.5 ou 1 % des droits sur les dividendes (autrement dit le bénéfice). C'est pas de la science-fiction, ça se passe aujourd'hui et en France, notemment dans le Nord.

je te dit ce qu il se passe chez nous, peut etre que l on resiste encore et toujours a l envahisseur alors..... ou non


Il faut arrêter la démagogie et être honnête : la biologie, c'est vraiment pas passionnant ! Pas besoin d'avoir fait 10 ans d'études pour valider un iono ! Et me parler pas de bio mol ou d'autres domaines spécialisé : y'a qu'à l'hosto que ça se fait ! Et encore pas dans les petits hôpitaux périph mais dans les CHU.

heu.... c est pareil dans toute les spé ds ce cas la : vive les ECG, holter, echo du cardiologue de ville , ( quoi j ai deja fait le tour, comment ca on peut pas faire de coro dans un cabinet ????? ) , la thyroide et le diabete de l endocrino, la RP et le scanner lombaire du radiologue, les troubles de la refringence de l ophtalmo.... pas vraiment besoin d avoir fait 10 ans d etude non plus !!

je trouve cela dommage encore une fois de resumer la bio a valider un iono, mais bon... y a tellement d autres choses.

(je peux comprendre cependant que tu n aimes pas ca)

marie87
24-07-2006, 19:18
excuse moi mais interpréter un ECG c'est deja 10 fois plus compliqué que le truc le plus "dur" en bio(si seulement ca existe en bio)
la bio c de l'epicerie comme la pharmacie

Dobutrex
24-07-2006, 21:31
la bio c de l'epicerie comme la pharmacie

Surtout ne va jamais dire ça à un pharmacien-biologiste, qui a tout fait pour échapper à la "vraie" épicerie qu'est la pharmacie d'officine !!!:)

Je n'irais pas jusque là, la biologie est dix mille fois plus intéressante que la pharmacie (et quelle crème solaire je dois mettre ? en crème ou en pommade ? Arrrgh ! :h: ).

Je pense qu'elle est moins intéressante que la médecine, pour ce qui est de la curiosité intellectuelle et du raisonnement diagnostique. Mais ce n'est que mon avis personnel. Après si on veut privilégier la qualité de vie, il est évident que c'est la spécialité royale... :)

bestiole
24-07-2006, 21:53
certes la biologie médicale "de base" c'est pas le plus compliqué mais il y a des choses très pointu comme dans toutes spé, il faut juste aller voire un peu plus loin.
Enfin bon, je ne cherche pas à convaincre les gens mais à leurs expliquer qu'on ne fait pas que mettre une signature au bas d'un compte rendu!

voilà,voilà!
;)

lebaur
24-07-2006, 22:48
certes la biologie médicale "de base" c'est pas le plus compliqué mais il y a des choses très pointu comme dans toutes spé, il faut juste aller voire un peu plus loin.
Enfin bon, je ne cherche pas à convaincre les gens mais à leurs expliquer qu'on ne fait pas que mettre une signature au bas d'un compte rendu!

voilà,voilà!
;)


idem !!! encore une fois, c est vrai que c est " special " et je comprends que cela ne puisse pas plaire...

les demandes de renseignements sont les bienvenues....

couillu
24-07-2006, 23:09
bah moi j espere bien faire bio je trouve que c est un bon compromis;) et pis au moins y a pas de risque de proces :p et juste une question:le prix des assurances est il élevé si tu es médecin biologiste(comparé aux autres spécilités)??

Caro64
25-07-2006, 13:22
je suis actuellement en stage avec une interne de bio qui fait un stage hors filière en rhumato et bien, elle regrette amèrement ce hors-filière qu'elle a fait par pression de son entourage (t'es pas un vrai médecin, la tête dans les tubes toute la journée !!) et elle rêve dejà de retourner en labo au prochain stage. Alors un conseil, si tu as envie de faire ça, ne te laisse pas influencer par les gens qui, eux, n'aiment pas la bio.
Un peu de tolérance quand même !! On a le droit d'aimer la santé pub, la bio ou la médecine du travail ; on est pas tous faits pareils et on ne veut pas tous faire la même chose .....et heureusement !!

kitri
28-07-2006, 15:25
A ceux qui veulent faire de la bio, foncez, ne vous laissez surtout pas influencer par les avis des uns et des autres. Les aspirations de chacun sont différentes. La bio, c'est passionant si on s'en donne les moyens, et nos 6 ans d'études médicales sont vraiment loin d'être inutiles pour aborder cette spécialité complexe, en plein essort, et légèrement indispensable à nos chers cliniciens... Bien sûr la bio de base, c'est chiant, mais quelle spé en routine ne l'est pas ? On peut aussi bosser beaucoup en bio, contrairement à tous les clichés. Personnellement après un an d'internat, je ne regrette pas mon choix pour cette spé passionante, pour tous ceux que la clinique ne branche pas. Bon courage à tous !

rd3999
06-09-2006, 08:29
j'ai une question : kan on est dernier a choisir bio a paris, cad 11ème sur 11, ou peut on s'attendre a aterrir (je veux dire , eskon aterrit dans un labo pourri a 2h de paris?? ou pas forcément) merci pour toute info!

taram
09-09-2006, 23:46
bonne question!
personne pr répondre???
j'en rajoute un peu : c quoi les bons stages de bio med à paris (et environs?)

ceta
11-09-2006, 01:47
Je ne suis pas du tout 11eme à choisir en bio à Paris, mais je pense pouvoir vous rassurer un petit peu: les hopitaux intra muros sont très accessibles, même en premier semestre. Aucun de nous n'a fait de stage loin, à ma connaissance. Et tu arrives quand même à avoir de bons labos, je pense. Pas de soucis de ce côté là!

La première année, en bio, à Paris en tous cas, tu dois obligatoirement faire hémato et bioch. Donc déja, pour les choix, à toi de décider, en sachant qu'en étant dans les derniers, tu risques fort d'être obligé de faire la bioch en premier, ce qui n'est pas forcément recommandé pour le moral... Même pour une convaincue de la bio comme moi, c'est un peu rude... Mais il faut s'accrocher. Et puis il y en a à qui ça plait. Pourquoi pas?

Personnellement, j'ai pris bio réellement par choix, et je ne le regrette pas du tout. Contrairement aux idées reçues, je bosse pas mal. Surement moins qu'en spé, mais pas mal quand même. Je compte faire de l'hémato bio à l'hopital, ce qui est passionnant. J'ai rencontré beaucoup de gens formidables. Bien sûr, il faut aimer le fondamental, et la recherche. Ou alors vouloir faire du privé. Mais c'est extrêmement varié et ouvert.
Nos connaissances médicales sont tout à fait utiles. On a une responsabilité qui, bien que différente des cliniciens, n'est pas du tout nulle. Et la clinique n'est pas forcément loin: tout dépend des spécialités...

bioman
11-09-2006, 07:57
Bonjour,

quels sont les bons stages en laboratoire d'hematologie à paris justement?

rd3999
13-09-2006, 11:31
déolée de reposer la meme question , mais les 3 derniers en bio a Paris de l'an dernier par ex, ils sont vraiment restés dans Paris intra muros?? c'est quoi les labos dans Paris ou l'on risque d'atterrir?? parcke si je choisis bio Paris c'est vraiment pour rester a Paris, alors si je me retrouve a Mantes la Jolie ou je sais pas ou je ferai peut etre un autre choix.. merci!!

ceta
13-09-2006, 20:18
Alors je vais etre plus précise... Les trois derniers de l'an passé n'ont pas pu avoir hémato (plus de poste) en premier semestre, mais ca varie beaucoup d'une année sur l'autre, j'ai l'impression. En pratique, cette année, très très peu d'internes ont choisit hémato, donc il vous reste presque tous les postes!! Bref... Ils étaient donc allés en biochimie: hotel dieu, necker, pitié je crois... Ensuite, ils ont fait hémato: henri mondor (créteil), avicenne? Je sais plus top, je voudrais pas vous dire des bêtises...
Bon, c'est pour l'exemple. C'est très variable, bien sûr!
Donc pour ce qui est de paris intra muros, non, c'est pas sûr. Il se peut que tu doives aller à bicetre, mondor, ou avicenne par exemple. Ce d'autant que ce sont parfois les meilleurs stages... Mais c'est pas encore très loin! Quant à des stages plus loin, non, il y en a très peu, et tu peux toujours les éviter... En tous cas les deux premières années, après je sais pas!
Quant aux bons stages d'hémato, le mieux est d'appeler dans les services... Parce que chaque stage est différent, et peut vous correspondre ou non (staffs, biblio, recherche, routine, planque,...)... Les valeurs sûres, je pense, pour les plus motivés (!) sont necker, saint antoine, bicetre, beaujon, avicenne. Mondor est bien aussi, je crois.
J'anticipe pour la biochimie: le gold est bicetre; après ca dépend vraiment beaucoup de ce que vous voulez faire (routine, biologie moléculaire, planque,...). Dans les pas mal, on peut dire necker (recherche) et saint louis (bio mol) par exemple... Bon, comprenez bien que j'essaie juste de vous donner un aperçu parce que j'étais à votre place il y a encore peu de temps, et que je compatis... Mais je suis loin d'avoir testé tous les stages, et je n'ai que peu de recul...

Omix
14-09-2006, 06:44
Après les choix de postes des anciens internes en bio med paris, les postes restant disponibles pour les nouveaux sont sur le site de la drass idf:
http://ile-de-france.sante.gouv.fr/recrutements-formations-concours-vae/internat-en-medecine-et-pharmacie/postes-disponibles-en-biologie-medicale.html

bioman
15-09-2006, 08:16
Oui,

Pour les choix des 3 derniers en bio au niveau des stages, c'est très rare de se retrouver très loin de paris, mais bon il faut eviter de faire bio juste pour rester sur paris non? car déjà que pour ceux qui le font par choix c'est un souvent difficile à encaisser au début alors quand c'est par dépit , c'est les regrets assurés, me trompe-je?

Winnie le pervers
11-10-2006, 23:28
J'ai entendu dire qu'en faisant la sépcialité Biologie médicale, il était possible de travailler en centre de Pharmacovigilance. Souhaitant faire biologie med mais craign ant de m'emloigner de la clinique, l'idée m'a interessé .Est-ce une intox? :confused: