PDA

Voir la version complète : avenir de la bio??



azureus
26-08-2006, 14:34
Bonjour a tous !
Je voulais savoir ce que vous pensiez de l’avenir de la biologie médicale libérale?
Je lis un peu partout pas mal de chose qui me font peur :
En gros, que les labos de ville vont disparaître au profit grosses structures appartenant
à des sociétés de holding, où les biologistes ne seront plus que des salariés.
Avec toutes les conséquences que ça entraîne, en particulier financières…
Mythe ou réalité ??
Donc voila ma question : comment va évoluer cette spé dans les années a venir ?

lebaur
27-08-2006, 11:08
Bonjour a tous !
Je voulais savoir ce que vous pensiez de l’avenir de la biologie médicale libérale?
Je lis un peu partout pas mal de chose qui me font peur :
En gros, que les labos de ville vont disparaître au profit grosses structures appartenant
à des sociétés de holding, où les biologistes ne seront plus que des salariés.
Avec toutes les conséquences que ça entraîne, en particulier financières…
Mythe ou réalité ??
Donc voila ma question : comment va évoluer cette spé dans les années a venir ?

C est vrai que la tendance est au regroupement en grosses structures mais il leur faut bien des biologistes qd meme a ces societes....

les biologistes peuvent etre detenteurs de part dans ces societes ( voire toutes en association) et a mon avis ca tient a nous de ne pas vouloir travailler dans ces structures et aux anciens biologistes de ne pas ceder leur labo a ces societes....

et puis il reste l hopital !!! ;)

Dobutrex
28-08-2006, 08:23
ca tient a nous de ne pas vouloir travailler dans ces structures et aux anciens biologistes de ne pas ceder leur labo a ces societes....

Alors ça, je n'y crois pas une seconde. Un biologiste proche de la retraite, si une société lui propose $$$$ pour ses parts, et que nous, jeunes internes, on ne peut lui proposer que $$, il aura vite fait d'oublier ses beaux principes de confraternité et de soutien des jeunes biologistes. Il va choisir le pognon, et s'assurer une retraite encore plus dorée.

Ce qu'il faut savoir et ce qui prouve à quel point les enjeux financiers priment sur tout en biologie médicale, c'est que c'est l'ancien président du conseil de l'ordre des pharmaciens (section G, c'est-à-dire celle des pharmaciens biologistes) qui a autorisé la détention de plus de la moitié du capital d'une société libérale par une société extérieure !!!

C'est comme si le président du conseil de l'ordre des médecins autorisait les firmes pharmaceutiques à racheter les cabinets des généralistes qui deviendraient salariés de ces compagnies !

bioman
28-08-2006, 11:47
Alors ça, je n'y crois pas une seconde. Un biologiste proche de la retraite, si une société lui propose $$$$ pour ses parts, et que nous, jeunes internes, on ne peut lui proposer que $$, il aura vite fait d'oublier ses beaux principes de confraternité et de soutien des jeunes biologistes. Il va choisir le pognon, et s'assurer une retraite encore plus dorée.

Ce qu'il faut savoir et ce qui prouve à quel point les enjeux financiers priment sur tout en biologie médicale, c'est que c'est l'ancien président du conseil de l'ordre des pharmaciens (section G, c'est-à-dire celle des pharmaciens biologistes) qui a autorisé la détention de plus de la moitié du capital d'une société libérale par une société extérieure !!!

C'est comme si le président du conseil de l'ordre des médecins autorisait les firmes pharmaceutiques à racheter les cabinets des généralistes qui deviendraient salariés de ces compagnies !



Ca faisait longtemps que je suivais vos petites discussions sur biologie médicale, mais j'avoue etre assez choqué par ta partialité DOBUTREX, certes il semble que tu ne te sois pas trouvé dutout en biologie médicale mais il me parait criant que toi et d'autres dramatisent enormement la situation du biologiste.
Que tu critiques le métier lui-meme , soit, tu peux prendre tes billes et te tirer ( ce que tu as déjà fait si j'ai bien compris) mais que tu (vous?) detruisiez l'avenir meme financier de la biologie , ca me fait doucement rire.
On a dit la meme chose quand cette histoire de financiers investisseurs a touché les pharmaciens d'officine, on enterrait la profession ( il y'a déjà 20 ans quand mes professeurs faisaient leurs etudes) et prevoyait des pharmaciens salariés d'une super pharmacie LECLERC.
Force est de constater qu'en France et nottament dans le domaine medical ce genre de dérive n'arrive quasiment pas ou très lentement.
Et meme si.. cela arrivait , de là à decrire tout ce que j'ai pu lire sur ce post, c'est vraiment exagéré et assez malsain quant aux motivations exactes de chacun quant à ces requisitoires.
A bon entendeur.

Dobutrex
28-08-2006, 14:35
Oulà, tout doux, je ne fais que décrire une situation donnée. Ce n'est certainement pas moi qui détruit l'avenir de cette spé, il faut t'adresser au précédent président de la section G du conseil de l'ordre. Tu peux doucement rigoler si tu veux, il n'empêche que je me suis renseigné, j'ai assisté à la dernière AG de la FNSIP, j'ai vérifié mes sources, etc...

Tu prends l'exemple de la pharmacie d'officine, tu sais bien qu'il est de plus en plus difficile pour eux de racheter des pharmacies, vu les prix des parts, et que bon nombre de pharmaciens sont salariés dans les grosses pharmacies et payé au lance-pierre.

Si la vérité te choque ou te dérange, réveilles-toi, on n'est pas à Mickey-Land. Quant à mes motivations "malsaines" comme tu dis, saches que je retourne en chier en médecine pour des raisons de curiosité intellectuelle, alors qu'il serait bien plus facile pour moi de rester en bio, et gagner des billes tout en me la coulant douce.

A bon entendeur salut également.

Sur le fond, heureusement que les LABM restent encore majoritairement détenu par les biologistes, et le système de grosses structures détenues par des firmes extérieures restent pour l'instant cantonné à certaines régions (Nord-Pas-de-Calais et PACA). Mais les menaces qui pèsent sur notre profession sont réelles, et ce n'est pas parce que tu ne les connais pas que tu dois faire comme si elle n'existait pas.

J'en ai plein le cul de me faire incendier par des candides quand j'apporte des infos difficiles à trouver car politiquement incorrectes et que je pourrais aussi ne rien dire et garder pour moi ce genre d'info. La prochaine fois je fermerais ma gueule.

bioman
28-08-2006, 17:12
C'est tout à votre honneur d'informer que tout n'est pas rose partout mais je crois sincerement que vous exagerez dans l'intensité de vos previsions sur l'avenir de la biologie et que vous faites d'hasardeuses prédictions sur une situation qui devrait selon vous s 'extremiser et devenir une véritable jungle financière avec des biologistes au SMIG (j'exagere... chacun son tour..) au lieu de comprendre q'un équilibre certain s'installera.
Nb: pour les pharmaciens d'officine c'est assez faux , pour en connaitre des dizaines et nottament des proches , l'emprise financière annoncée n'a finalement pas eu lieue et leur plus grand problème c'est plutot la sécu.

lebaur
28-08-2006, 19:44
il a ete vote une loi non encore passée au JO ( loi dutreil) qui interdit aux non biologistes de posseder plus de 50 % des part dans une SEL de biologie medicale...

reste a voir si elle sera publiée un jour...

Michael
29-08-2006, 19:25
Mais ca c'est le cas depuis longtemps!
Un non biologiste n'a pas le droit de posséder plus de 50% d'un labo ou d'une structure.
Qd aux discours alarmistes sur l'avenir de la bio, ayant de la famille dans le métier, cela fait 30 ans qu'ils entendent les mêmes choses, c-a-d "l'âge d'or c'est fini, on va se faire bouffer, etc.."!!;)

Dobutrex
30-08-2006, 09:14
Un non biologiste n'a pas le droit de posséder plus de 50% d'un labo ou d'une structure.


FAUX. Renseigne-toi avant de l'ouvrir ça t'évitera de dire des bêtises.


D'autre part je n'ai jamais dit que c'était la fin de l'âge d'or de la biologie. Avec un chiffre d'affaire qui augmente de 10 % tous les ans, je pense au contraire que l'on est en plein dedans. Ce qui attire les convoitises des investisseurs et l'attention de la sécu.

Il y a des menaces réelles qui peuvent profondément modifier l'exercice de la biologie libérale dans les prochaines années (après bien malin qui peut prédire l'avenir). J'en vois 3 majeures :


1- Le rachat des LABM par des investisseurs extérieurs. C'est pourquoi il est urgent que la loi Dutreuil passe au JO (cette loi modifie l'article 5.1 de la loi MURCEF de décembre 2001 qui autorise la détention de plus de 50 % d'un labo par un non-biologiste).

2- La pression de la sécu. Il faut faire des économies sur tout, alors pourquoi ne pas s'attaquer aux analyses biologiques ? Dès juin dernier une vingtaine d'actes parmi les plus courant ont vu leur cotation baissé (exemple NFS : B40 -> B35). D'autre part, le ministre de la santé, Xavier Bertrand, a promis de "s'attaquer" au problème de la biologie libérale en France, suite au rapport Lalande. Dans le langage policé des cercles ministériels, on sait ce que cela veut dire. Après le fera-t-il vraiment ?

3- L'harmonisation européenne. La France est le dernier pays Européen qui perpétue une biologie privée de proximité, avec plein de petits labo dans chaque ville de moyenne importance. Dans les autres pays Européens (Allemagne, Espagne, Italie...) il n'y a qu'un seul énorme labo pour toute une région, voir 2 ou 3, mais ce sont des structures beaucoup plus grande que chez nous, avec une biologie "industrielle" plus qu'artisanale.


Dans l'autre sens la biologie a encore un très bel avenir devant elle car :

1- Les médecins prescrivent de plus en plus d'examens biologiques. Fini le temps du médecin de campagne qui se débrouillait seul ce qu'il avait : un stéthoscope et un marteau réflexe. Désormais la moindre grippe a droit à sa NFS, CRP au minimum (j'exagère, mais pas tant que ça).

2- C'est un domaine d'innovation et de recherche majeure. On va avoir de plus en plus d'examens à proposer aux cliniciens. Notamment les anticorps anti-récepteurs muscariniques à l'acétylcholine de type 3 dans le syndrome de Gougerot-Sjögren et le lithium intra-érythrocytaire sur photomètre de flamme pour ceux qui me connaissent :)

3- Comme pour tout le reste de la médecine, la population vieillie, or ce sont les vieux les plus gros "consommateurs" de santé. Avec comme corollaire que la population médicale qui va partir à la retraite ne va être que partiellement remplacée, faute d'un numerus clausus adapté, pour une charge de travail bien supérieure.


Au total, à mon avis, la biologie médicale est actuellement à son âge d'or et a encore un très bel avenir devant elle. Mais ce n'est pas parce que tout va bien qu'il faut ne pas faire preuve de vigilance, car les dérives possibles sont nombreuses.

jean_buzz
30-08-2006, 10:54
merci pour ces infos, moi qui revient de vacances (1 mois plein) ce matin, je viens de lire à mon bureau, une revue avec le rapport Jacob-Dutreil: qui explique à peu près tout, la bio vit encore son âge d'or, protégée par nos députés svt biologistes... (pour faire de la politique faut avoir du temps...)

Michael
30-08-2006, 16:25
"FAUX. Renseigne-toi avant de l'ouvrir ça t'évitera de dire des bêtises."

Que d'aggressivité...:(

Bon article 31-1 titre 4 de ta fameuse loi MURCEF de Déc 2001:

[parlant des sociétés de participation financière des professions libérales]
« Plus de la moitié du capital et des droits de vote doit être détenue par des personnes exerçant la même profession que celle exercée par les sociétés faisant l'objet de la détention des parts ou actions.»

Donc les fameux investisseurs doivent être "de la maison"..
On en revient aux plus de 50% des parts interdits à un non biologiste.
Voila voila!
Bon pour le reste de ton message, je suis globalement d'accord, même si: certaines analyses coutent de moins en moins cher à rendre, que certaines soient moins remboursées c'est pas bien grave. De plus certaines vieilles seront progressivement remplacées, genre procalcitonine vs CRP, IL-6, NT-Pro-BNP...

akwel
14-01-2007, 18:09
Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum( et interne en bio) et j'ai beaucoup lu dans certains post( comme celui ci) qu'il y avait plein de deputés bio (avec la meme rengaine "faut avoir du temps .... et blabla enfin").
Donc vos magnifiques reflexions m'ont poussé à aller sur le site de l'assemblée nationale et oh bonheur et surprise(car je n'avais aucune idée de la représentation des professions medicales et liberales) voici les résultats:
-3 biologistes médicaux (un medecins, un pharmacien, et le dernier est comptabilisé comme biologiste directeur de laboratoire), et 2 biologistes tout court( scientifiques formés dans une fac??????)
-11 chirurgiens(qui sont réputés pour avoir beaucoup de temps, enfin je crois!!, j'ai bon!!).
-7 dentistes
-31 medecins (avec un biologiste deja compté)
-7vetos
-8 pharmaciens(un biologiste compté).
Donc voila je n'en tire pas de conclusion mais seulement le site de l'assemblée et trés interessant et bien fait.
Il permet donc de tordre le coup à une fausse rumeur et aussi montre que la politique est surtout une affaire d'engagement, de conviction( n'importe laquelle)et de choix de vie.
Merci

Jesuscrit
16-01-2007, 18:11
Bonjour à tous, je suis nouveau sur le forum( et interne en bio) et j'ai beaucoup lu dans certains post( comme celui ci) qu'il y avait plein de deputés bio (avec la meme rengaine "faut avoir du temps .... et blabla enfin").
Donc vos magnifiques reflexions m'ont poussé à aller sur le site de l'assemblée nationale et oh bonheur et surprise(car je n'avais aucune idée de la représentation des professions medicales et liberales) voici les résultats:
-3 biologistes médicaux (un medecins, un pharmacien, et le dernier est comptabilisé comme biologiste directeur de laboratoire), et 2 biologistes tout court( scientifiques formés dans une fac??????)
-11 chirurgiens(qui sont réputés pour avoir beaucoup de temps, enfin je crois!!, j'ai bon!!).
-7 dentistes
-31 medecins (avec un biologiste deja compté)
-7vetos
-8 pharmaciens(un biologiste compté).
Donc voila je n'en tire pas de conclusion mais seulement le site de l'assemblée et trés interessant et bien fait.
Il permet donc de tordre le coup à une fausse rumeur et aussi montre que la politique est surtout une affaire d'engagement, de conviction( n'importe laquelle)et de choix de vie.
Merci

et permet également de tordre le coup à tout ceux qui balancent des infos en carton dans le seul but de dénigrer un peu plus la belle discipline qui est la biologie médicale.

raphy383
21-03-2007, 12:08
Je vous invite à aller faire un tour sur cette page...
http://www.labco.fr/biologiste/index.html?page=index2.html&lang=fr
Labco c'est ceux qui ont porté plainte contre la france à la commission européenne qui a mis en demeure la france d'ouvrir ses capitaux pour les LABM (pas de crainte, si la bio tombe, le reste suivra...)
(capitaux à ouvrir jusqu'à 100%)

Bref, sur cette page, ils se disent représentant d'une chaine de labo français (environ 70...)

Sur ce site, vous avez les différentes réactions des internes, syndicats, ordre... http://www.sos-sante.org/
Preuve que ça bouge et que c'est en train de se jouer maintenant...

Boty
21-06-2007, 19:10
je voulais savoir si qqn est au courant des avancées sur l'harmonisation européenne de la biologie libérale.

est ce que le texte est passé?

merci

raphy383
21-06-2007, 23:09
vu l'actualité européenne en ce moment........

de toute façon, l'europe s'était quelque temps avant de prendre une décision finale.
Sinon, ça continue de bouger avec les syndicat qui essaye de faire fasse... Labco qui continue de racheter des labo...

Ce weekend, il y a une assemblée générale de la FNSIP, dont le thème général est l'Europe... On en apprendra surement un peu plus...

Sinamore
22-06-2007, 12:09
L'alinéa 2 de l'article 5.1 de la loi MURCEF de 2001 modifiée par la loi Dutreil en 2005 stipule que :


Alinéa 2 de l’article 5-1
Des décrets en Conseil d'État pourront prévoir, compte tenu des nécessités propres à chaque profession autre que les professions juridiques et judiciaires, que le premier alinéa ne s'applique pas lorsque cette dérogation serait de
nature à porter atteinte à l'exercice de la profession concernée, au respect de l'indépendance de ses membres ou de ses règles déontologiques propres.

Le premier alinéa autorise la détention du capital des SEL par une société financière à plus de 50%.

Mais les décrets auxquels fait allusion l'alinéa 2 concernant notre profession ne sont toujours pas publiés et ne le seront jamais...

Les professions libérales sont mortes, l'Europe ayant décidé de briser les monopoles quels qu'ils soient.

raphy383
24-06-2007, 19:00
l'harmonisation européenne de la biologie libérale.


J'ai discuté avec madame Zerah (présidente européenne de l'EC4) qui nous a appris que la santé était définitivement sortiede la directive européenne des professions libérales. Une nouvelle directive devrait voir le jour dans peu de temps, et qui ne concernerait que la santé...
Peut être un espoir, ou simplement le temps de gagner du temps...

Sinamore
24-06-2007, 20:00
Oui mais apparemment la Biologie ne sera peut-être pas inclus dans les services de santé mais dans les services tout court...

De toute façon LABCO est déjà au point de non retour avec sa centaine de labo et à mon avis même si les décrets sus-cités sont publiés il y a peu de chances pour que ce soit rétro-actif...

raphy383
25-06-2007, 09:29
oui c'est sur...
mais si le projet des SPFPL est adopté à l'assemblée, et qu'il est considéré comme rentrant dans les normes européenne (donc que ça annule la mise en demeure, vu les effort de la France pour rentrer dans les clous)
c'est la fin de Labco et Unilabs

Oui, c'est sur....... y'a beaucoup de "si"......
on verra avec le temps.
Pour l'instant, les Ordres et tous les syndicats (professionnels et internes) le soutiennent.