PDA

Voir la version complète : Cas clinique bizarre : qu'en pensez-vous ?!



B@ptisme
06-12-2006, 17:30
Je ne savais pas trop où poster ce message ?! Désolé pour les modos si c'est à la mauvaise place ;)

Alors voilà un cas réel d'une patiente qui décrit des crises d'apparition récente avec plusieurs signes cliniques et je ne vois pas vers quelle étiologie me tourner :
- asthénie profonde et soudaine (chez une femme très dynamique habituellement)
- picotements dans les yeux avec sauts multiples des paupières
- paresthésies dans les jambes et les mains
- bouffées de chaleur des bras et remontant jusqu'au cou (insistance de la patiente)
- sensation décrite comme "vaporeuse" par la patiente avec sensation de perte d'équilibre mais sans chute !
- coups d'électricité dans les jambes en décubitus dorsal qui tendent la jambe au repos
- palpitations
ATCD de spasmophilie mais la patiente affirme que cette nouvelle crise ne ressemble en RIEN aux anciennes !

ça vous fait penser à quoi ? Quels examens entameriez-vous ?
C'est pas un cas clinique type ECN mais bel et bien réel... Réponse à trouver pour demain. Merci de m'aider je ne suis qu'en D1 :) ;)

Tama
06-12-2006, 18:11
Je vote pour une SEP ! :p

nan mais sérieusement y a aucun examen qui a été fait ?? même pas une pitite NFS, rien ? pliiiize :D

Rogemlabit
06-12-2006, 18:56
Elle a quel age? Y'a un contexte particulier? Un évènement déclancheur? ATCD familiaux?

B@ptisme
06-12-2006, 18:57
Pas une seule NFS, pas une seule imagerie, même pas un iono !!! Le toubib a dit : c'est une crise de spasmo mais la patiente a rétorqué que ce n'était pas du tout pareil qu'avant selon elle... C'est pour ça je trouve ça bizarre !
Patiente de 1978, pas ATCD familiaux, apparition subite de l'asthénie sans évènement déclencheur selon elle...
D'autres idées ?

korsakoff
06-12-2006, 18:57
yes (pour la sep) et aussi au moins:

+ compression medullaire

+ PRNA

+ conversion hysterique

Rogemlabit
06-12-2006, 18:59
Ouais la compression médullaire je partirais bien dans ce sens.
TDM / IRM +++ alors

B@ptisme
06-12-2006, 19:03
Pour une compression médullaire ça toucherait pas les membres supérieurs et inférieurs ?
Pour la PRNA ça expliquerait les paresthésies mais les bouffées de chaleur vous croyez ?

Rogemlabit
06-12-2006, 19:05
Je sèche.... Elle a peut être un déséquilibre hormonal aussi? Dysthyroidie?

Tama
06-12-2006, 19:08
ça dpdt du niveau de la compression médullaire ;)

après pr les bouffées de chaleur et tout, c'est difficile en imaginant qu'elle a des symptomes de spasmo + qqch d'autres de faire la part des choses...

au début j'étais partie sur un sd paranéoplasique mais bon je dois faire fausse route pour ça...

puis je suis partie sur la SEP qui regroupait le + de symptomes décrits... mais effectivement pk pas compression...

aller, zou, faut taper les réflexes !!! :p la spasmo a bon dos...

Rogemlabit
06-12-2006, 19:09
Je lui ferait bien un bilan hormonal qd même malgré ses troubles sensitifs.
Elle a des déficits moteurs?

B@ptisme
06-12-2006, 19:10
1978 ça me semble jeune pour la péri ménopause mais il y a des exceptions...
La PRNA me semble vraiment pas mal finalement : la plus probable non ? Sinon pas de troubles moteurs décrits si on ne considère pas l'asthénie entant que telle...
Pour son médecin traitant en effet la sapasmo a bon dos :p

Tama
06-12-2006, 19:16
la PRN me parait moins probable que sep ou compression (mais étiologie de la compression chez une jeune femme sans atcd ?)

(oui je tiens à ma SEP moi :D :D :D )

pour résumer je ferais bien :


NFS (rechercher troubles de la kaliémie+++), bilan thyroïdien et une IRM cérébrale et médullaire avec injection +/- potentiels évoqués mais bon pour les PE je titille...


ah ça fait du bien un ptit cas clinique non conventionnel où on se creuse la tete, mm si en D2 on est nul pour ça, faut bien tenter :o

B@ptisme
06-12-2006, 19:19
C'est vrai que la SEP semble cohérente concernant les décharges électriques...

korsakoff
06-12-2006, 19:40
Jeune , ATCD spasmophilie , symptomato bizarre = conversion hysterique +++ mais diag d'exclusion (medico legal).

kaliemie et ecg pour les palpitations.
Palpitation et bouffée de chaleur sont, je pense, a mettre au deuxieme plan si on cherche une organicité (hors hyperthyr qui est pas bete comme diag): ne doit pas faire eliminer les autres hypotheses.

en plus du reste : EMG , PL...
recherche facteurs de gravité: trouble deglutition, efr, gds...

Les ROT peuvent etre negatif meme dans une hysterie.

Interet interrogatoire: perte boulot, rupture avec conjoint...

saussice
06-12-2006, 20:31
pourquoi pas malaise vagal? en dehors des décharges ça y ressemble quand même non?

elle en a fait beaucoup des crises? depuis combien combien de temps? et c'est toujours les mêùes signes dans le même ordre ou il y en a qui persistent?

Loulou 86
07-12-2006, 18:54
Est-ce qu'elle a eu une prise de poids récente? C'est quoi son ttt habituel?

wargoth
07-12-2006, 19:01
Je ne savais pas trop où poster ce message ?! Désolé pour les modos si c'est à la mauvaise place ;)

Alors voilà un cas réel d'une patiente qui décrit des crises d'apparition récente avec plusieurs signes cliniques et je ne vois pas vers quelle étiologie me tourner :
- asthénie profonde et soudaine (chez une femme très dynamique habituellement)
- picotements dans les yeux avec sauts multiples des paupières
- paresthésies dans les jambes et les mains
- bouffées de chaleur des bras et remontant jusqu'au cou (insistance de la patiente)
- sensation décrite comme "vaporeuse" par la patiente avec sensation de perte d'équilibre mais sans chute !
- coups d'électricité dans les jambes en décubitus dorsal qui tendent la jambe au repos
- palpitations
ATCD de spasmophilie mais la patiente affirme que cette nouvelle crise ne ressemble en RIEN aux anciennes !

ça vous fait penser à quoi ? Quels examens entameriez-vous ?
C'est pas un cas clinique type ECN mais bel et bien réel... Réponse à trouver pour demain. Merci de m'aider je ne suis qu'en D1 :) ;)

Est ce qu'elle est en surpoids ? une HGT a été faite ?
Parce que même si elle est un peu jeune, moi je dit : DIABETE (du coup plutot type 2..) avec polyneuropathie (paresthésies en chaussette + mains, troubles de la sensibilité profonde d'ou les pseudos chutes + décharges électriques) + arteriopathie obliterante mb inf (douleur en decubitus... c'est le stade 3) + désordre endocrino (asthenies) + neuropathie végétative (palpitations... en fait surement une tachycardie aussi non ? )

Bon sinon, hyperthyroidie qui prendrait en compte les bouffées de chaleur (et les palpitations plus ou moins...)

Loulou 86
07-12-2006, 19:02
Pourquoi pas un Cushing, soyons fous !

Tama
07-12-2006, 21:26
Est ce qu'elle est en surpoids ? une HGT a été faite ?
Parce que même si elle est un peu jeune, moi je dit : DIABETE (du coup plutot type 2..) avec polyneuropathie (paresthésies en chaussette + mains, troubles de la sensibilité profonde d'ou les pseudos chutes + décharges électriques) + arteriopathie obliterante mb inf (douleur en decubitus... c'est le stade 3) + désordre endocrino (asthenies) + neuropathie végétative (palpitations... en fait surement une tachycardie aussi non ? )


elle a même pas 30 ans ! et le tps qu'elle se choppe la polyneuropathie et l'AOMI il faudrait des années d'évolution...

Guillaum
07-12-2006, 22:41
Oui un diabete c'est tres peu probable ou meme improbable...la compression medullaire moi je dis bof...

Sep comme ca a été dit mais aussi un cancer avec syndrome paraneoplasique meme si il reste encore des signes qui ne collent pas...
Sinon ca peut aussi ressembler a une pathologie endocrinienne

Moi j'explorerai ces trois axes...

Tama
07-12-2006, 22:51
en fait c + simple de dire que c'est de la spasmo c'est vrai :D :D :D

zeclarr
08-12-2006, 10:44
Crise d'angoisse, vous emmerdez pas...

Genesis
08-12-2006, 12:42
Vous avez pensé à un Pheochromocytome ou un CMT (voire thyrotoxicose...)?? parce que moi je me souviens d'une patiente qu'on pensait spasmophile depuis 5 ans et puis un jour au cours d'une crise l'infirmière prend la tension : 22/14... moi j'dis ça..

ptet que l'asthénie progressive associé aux bouffées de chaleur plus tremblements... CMT ou pheo, les manifestations sensitives pouvant etre anxieuses ou dues au rush de NA ou decharge du CMT...
`
sinon le diabète pourkoi pas c'est vrai mais bon on a pas trop le syndrome cardinal (pour le type 1) et le type 2 elle est un peu jeune et on sait pas pour le syndrome X

wargoth
08-12-2006, 22:58
des diabetes type 2 a 30 ans j'en ai vu.. (enfin je devrais dire.. un diabete type 2...) mais c'est vrai qu'il faut encore laisser le temps aux complications de s'installer...

Pour le type 1, là ca depend des ATCD... le syndrome cardinal n'y serait pas si elle est traitée... (mais qu'elle ne prend pas assez d'insuline pour regler entierement son hyperglycémie... ce que certaines femmes font afin de rester mince...)

themacles
09-12-2006, 08:14
Cas typique d'hystérie typique, j'ai deja vu des cas similaires aux urg.
signé un IDE en p1.

Tama
12-12-2006, 22:39
bon je suppose que pour cette patiente on aura jamais la réponse, même si statistiquement, c'est surement une crise d'angoisse... :confused:

enfin c'était intéressant de voir que ça pouvait nous faire penser à pleins de maladies différentes, car signes aspécifiques...

______________________________________

jme rappelle d'une patiente en neuro, elle avait 24 ans, de tps en tps des paresthésies, une personnalité très angoissée... on lui avait dit, c'est de la spasmo, c'est dans la tête !

seulement à l'IRM y avaient un pb dans la SB, des hypersignaux, lalalala... alors oui c'était dans la tete son problème, mais pas comme on pensait... c'est pas paske tu es anxieux que tu peux pas avoir autre chose en +, erf, la pauvre, quand on lui annoncé le diagnostic de SEP, là pour le coup, on a vu la vraie crise d'angoisse... surtout qu'elle était paraméd et avait fait un stage dans un centre pour SEP et avait évidemment vu les formes d'emblée progressive qui en arrivaient même aux troubles psy... ça aide pas à relativiser...

smartvibe@yahoo.fr
13-12-2006, 00:28
Probable Désordre Psychosomatique non ??
Devant : Atcd , multitude des points d'appels , trouble de l'équilibre sans chute , tableau neuro incohérent...
Perso , j'avancerai sur la question en interrogeant la dame sur sa vie familiale , professionnelle , affective , sentimentale et stt sexuelle...:)
"et le travail ? et la famille , ça va ? les enfants , bien ? pas de déces ? et le sexe , bien ? "

Je dis ça parce que c'est du vécu.........exploration d'une surdité avec trouble de l'équilibre et sensation de pleinitude de l'oreille = diagnostic de maladie de méniere = psychosomatique = demander au patient si sa libido est au beau fixe.....(le pire c'est que c'est vrai)

poch
03-01-2007, 16:28
ça part dans tous les sens vos trucs
moi j'aurais évoqué SEP,compression médullaire,SD paranéo et patho endocrinienne (dysthyroïdie,Cushing,phéo,carcinoïdes pourquoi pas par exemple),attaque de panique mais c'est pas trop typique non?
et diagnostic d'élimination : La conversion hystérique
le diabète est quasiment exclu,PRNA évolution pas trop compatible
du coup : NFS,iono (kaliémie+++),TSH,ECG,TDM cérébral et /ou IRM cérébrale et médullaire,mesure de la TA!!!!
le reste à adapter
des nouvelles de cette patiente ??

fabulous
07-01-2007, 15:47
Ne pas confondre toutes les maladies psychosomatiques.
une attaque de panique n'est pas une conversion hysterique.
je vous rappelle les critères DSM4 de l'attaque de panique qui semble à coups sûr être le diagnostic
L'attaque de panique est un moment (rarement plus de 20 à 30 minutes) d'anxiété, de peur ou de malaise très intense accompagné de quelques uns de ces symptômes physiques ou cognitifs (i.e. ayant trait aux perceptions et aux pensées):

* (1) palpitations, battements de cœur ou accélération du rythme cardiaque
(2) transpiration
(3) tremblements ou secousses musculaires
(4) sensations de "souffle coupé" ou impression d'étouffement
(5) sensation d'étranglement
(6) douleur ou gêne thoracique
(7) nausée ou gêne abdominale
(8) sensation de vertige, d'instabilité, de tête vide ou impression d'évanouissement
(9) déréalisation (sentiments d'irréalité) ou dépersonnalisation (être détaché de soi)
(10) peur de perdre le contrôle de soi ou de devenir fou
(11) peur de mourir
(12) sensations d'engourdissement ou de picotements
(13) frissons ou bouffées de chaleur

D'autres symptômes d'anxiété sont souvent présents: boule dans la gorge ou gorge sèche, déglutition difficile, douleurs d'estomac, douleurs musculaires, jambes molles, difficulté de concentration, se sentir désorienté et confus, vision embrouillée.

poch
07-01-2007, 18:39
désolé je connais pas les critères DSMIV pour l'attaque de panique

broca007
11-01-2007, 22:23
slt vule changement rapide et aigu de la symptomatologie , le mode de revelation, n'oubliant pas qu'elle étai examinée par un medecin et qui a opté pour une spasmophilie = pas de signes neurologiques deficitaire ou signes cardiaques de mauvaise tolerence (tachycardie persistente) pas d'autre signes d'appelle pour une pathologie thyroidienne
je croit que l'attitude du medecin de considerer ça comme une spasmophilie est juste en depit de surveiller l'evolution et de garder a l'esprit la possibilité de l'une des pathologies evoquéeset de faire un check up regulier pour eliminer autre chose
merci pour les criteres de la crise de panique fabulous

primum non nocere = il faut pas nuir le malade

Sid
07-02-2007, 15:30
Mise à part le diagnostic d'élimination : fonctionnel. Je penchais plus pour une SEP, un Guillain Barré plutot atypique (sans l'ascendance atypique etc...), ou pour une polyneuropathie métabolique ou inflammatoire. (si j'dis pas de conneries :o)

Peut etre commencer par un bilan bio, avec NFS, glycémie, iono, urée créat et électrophorèse.

EtieN
22-03-2007, 21:29
Ca sent la psy ce truc pas clair, mais ça doit rester un dignostic d'élimination !
Mais bon ça fait très conversion hystérique ou crise d'angoisse aigu avec signes neurovégétatifs...

JCDusse
23-03-2007, 15:32
Crise d'angoisse, vous emmerdez pas...

Deux mois après, vous vous emmerdez encore...???
Suivez Zeclar, il a tout compris...:thanx:

TiCa
06-08-2007, 14:37
Oui je sais normalement on ne doit pas remonter d'aussi vieux sujets (et que je ne suis pas étudiante en médecine) mais en fait, j'ai moi-même très souvent tout les signes de cette pauvre patiente et le truc tout bête est : hypokaliémie + carrence en magnésium.
Vu qu'en plus elle se dit "sportive" en plus, je lui demanderai si elle n'a pas des problèmes alimentaires tel la boulimie (et anorexie).