PDA

Voir la version complète : Gestion LABM



bioman
01-08-2007, 10:12
Bonjour,

Quelqu'un connait-il un ouvrage traitant de la gestion financière d'un LABM?

iMt
01-08-2007, 10:54
Je ne sais pas s'il existe des books spécifiques de LABM. Sinon, il faut rechercher peu etre un chapitre des bouquins de compatibilté générale. A regarder dans ta bibli niveau DECF, DESCF.

kerso31
01-08-2007, 15:39
j'en ai un extra qui traite spécifiquement de la SEL avec exemples fréquents de LABM. Inconvénients, avantages des SEL et simulations entres différents statuts de société...
je t'envoie les références dès que je suis rentré chez moi

PS: pourquoi cette question?, t'as fini l'internat et tu rachète un labo....Bo gosse!!!!!!

bioman
01-08-2007, 17:26
lol, non non , mais vu l'evolution de la bio, j'aimerais ne pas me faire avoir le jour ou ca arrivera!

scarletttrepsat
02-08-2007, 18:20
Salut,
moi aussi ca m'intéresse!

En fait je suis en pleine reflexion : anapath ou bio? Lyon ou pas Lyon?

Bref avez vous une idée de ce que coute une installation pour un biologiste dans le privé?

bioman
02-08-2007, 19:38
Salut,
moi aussi ca m'intéresse!

En fait je suis en pleine reflexion : anapath ou bio? Lyon ou pas Lyon?

Bref avez vous une idée de ce que coute une installation pour un biologiste dans le privé?

j'ai longtemps eu la meme interrogation ( avec radio en plus)

anapath: -gardes aux urgences
-aussi ininteressant que la bio en ville
-5 ans d'internat
-besoin de faire un clinicat pour etre en secteur 2
et c'est un secteur dominé par des grands groupes ou on est le plus souvent salarié et jamais patron...

Sinamore
02-08-2007, 19:47
Bref avez vous une idée de ce que coute une installation pour un biologiste dans le privé?

Le prix on s'en fout de toute façon les banques prêtent sans apport personnel avec des taux préférentiels. La biologie médicale c'est l'avenir et ils le savent.

scarletttrepsat
02-08-2007, 20:02
D'accord mais est-ce que le secteur n'est pas déjà saturé?

Sinamore
02-08-2007, 21:29
Le système actuel est étudié pour favoriser les regroupements sans dépasser 5 LABM par SEL ce qui limite les grosses concentrations de labo. ça reste égalitaire.
De plus aucun laboratoire ne peut exporter plus de 60% de son activité dans un autre laboratoire de sa SEL (règle des 40/60) ce qui empêche la création de laboratoire "coquille vide" pouvant servir de centre de prélèvements.

Par contre le rapport Lalande sur la biologie parle de diviser le nombre de labo par 2-3 pour arriver à un nombre de 1500 labos (contre 4000 actuellement).

Donc le bon plan c'est se mettre à 3-4 biologistes pour racheter 4-5 labos dans une SEL sachant que, dans les 10 ans qui viennent, il y a plein de biologistes qui vont chercher à vendre à cause de nombreux départs à la retraite. Et là l'activité sera suffisemment élevée et diversifiée pour être intéressante et en plus on sera relativement protégé par la taille de la SEL.

Certains de ses labos privés ouverts au public sont même référents pour certaines analyses spécifiques et rares.
Tout ne va pas chez Mérieux ou Pasteur Cerba... loin de là.

bioman
02-08-2007, 22:12
Le système actuel est étudié pour favoriser les regroupements sans dépasser 5 LABM par SEL ce qui limite les grosses concentrations de labo. ça reste égalitaire.
De plus aucun laboratoire ne peut exporter plus de 60% de son activité dans un autre laboratoire de sa SEL (règle des 40/60) ce qui empêche la création de laboratoire "coquille vide" pouvant servir de centre de prélèvements.

Par contre le rapport Lalande sur la biologie parle de diviser le nombre de labo par 2-3 pour arriver à un nombre de 1500 labos (contre 4000 actuellement).

Donc le bon plan c'est se mettre à 3-4 biologistes pour racheter 4-5 labos dans une SEL sachant que, dans les 10 ans qui viennent, il y a plein de biologistes qui vont chercher à vendre à cause de nombreux départs à la retraite. Et là l'activité sera suffisemment élevée et diversifiée pour être intéressante et en plus on sera relativement protégé par la taille de la SEL.

Certains de ses labos privés ouverts au public sont même référents pour certaines analyses spécifiques et rares.
Tout ne va pas chez Mérieux ou Pasteur Cerba... loin de là.

pour ce qui est de 5 labos par sel c faux, j'en connais moi meme de 12 labos, en faisant des societes à participation financiere et des montages financiers , on peut faire bien plus et c'est déjà fait !
pour ce qui est des 60/40 il semble que l'europe le remette en cause prochainement

Sinamore
02-08-2007, 22:28
Oui c'est vrai j'ai entendu parler de ces SPFPL qui permettraient d'attendre jusqu'à 21 labos max.

Je pensais que c'était seulement une proposition de certains syndicats (type SLBC :mad:)

Edit : voilà ce que j'ai trouvé sur le site du SDB (http://www.sdbio.fr/html/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=443)

bioman
03-08-2007, 09:37
kerso31 tu m'aurais pas oublié pour les réferences du livre?

kerso31
06-08-2007, 09:00
bioman
t'as un message en mp:)

akwel
06-08-2007, 11:35
Salut kerso moi aussi ça m'interesse beaucoup:D, pourrais tu m'envoyer ces references stp.
merci d'avance;)

Boty
06-08-2007, 12:58
j'abuse un peu, aller!!!
est ce que tu peux me les envoyer aussi stp
(futur interne de bio!!!)

merci

Rataxaës
18-08-2007, 02:20
Salut moi aussi ça m'interresse ces références, est-ce que tu peux me les envoyer mar MP ou les mettre sur le forum stp. Merci d'avance

Monthois
18-08-2007, 08:03
les mecs laisser tomber avec vos gestions de labos, c est la fin du biologiste directeur general...
j ai discute avec un jeune biologiste, il est tres pessimiste, selon lui, les capitaux etrangers vont prendre le monopole et vont raffler tous les LAM.
les biologistes ne seront plus que des salaries, c est la fin du privilege et de l inegalite des salaires entre les medecins.
avec les reformes actuelles, c est la fin de la qualite de vie, avec pression des superieurs, rendement obligatoire, concurrence accrue, et stress assure.

Michael
18-08-2007, 12:30
ce genre de discours catastrophiste existe depuis 30 ans...

taram
18-08-2007, 13:52
D'autant plus qu'avec les 4000 labos en exercice en France, il y a de la marge, c'est pas demain qu'ils seront tous rachetés, fermés, regroupés en des grosses structures hyper rentables... et puis surtout le gros problème actuellement c'est qu'il y a pas mal de vieux directeurs de labo que ca fait chier de voir l'oeuvre de toute une vie cédée (certes à prix d'or) à un fond suisse, non par idéalisme mais parce qu'ils savent que derrière ca se battra pas dans les rangs des jeunes biologistes pour y bosser salariés. Ca énerve ces histoires de fonds d'investissement, d'ailleurs vu ce qui se passe en ce moment aux states (les subprimes), ca va peut etre les calmer (:upas: !)

Sinamore
18-08-2007, 13:56
Ce qui est prévu par le rapport Lalande c'est de faire comme avec les pharmaciens industriels.
C'est à dire qu'avant ce sont eux qui dirigeaient les labos pharmaceutiques mais la loi a été modifiée et maintenant la loi exige seulement un pharmacien responsable...

Mais ça avant qu'on laisse faire... de l'eau aura coulé sous les ponts.

De plus c'est vrai qu'un biologiste qui travaille dans le privé et qui ne souhaite pas posséder une partie du capital de son labo, c'est quand même rare.

C'est d'ailleurs le gros problème de Labco a l'heure actuelle