PDA

Voir la version complète : biologie, c'est quoi concretement ?



sikanne
14-07-2008, 18:49
voila, tout est dans le titre...
merci aux internes bio de décrire une de leur journée ..

golgot
15-07-2008, 08:12
en gros tu bois des cafés et tu vas jouer au baby à l'internat!
ok je sors!
qui aime bien châtie bien, surtout que je suis intéressé par la biologie médicale!
moi aussi ça m'intéresserait de connaitre la journée type d'un interne en bio.

Miralf
15-07-2008, 08:42
ma moitié est en bio...

tous les smesstres tu changes de labo deja, car tu changes de DES (hemato, bioch, parasito etc..) d'ou des examens tous les 6 mois, ca c'est lourd....

sinon pdt le stage c'est 2/3 de "manipulation" et 1/3 de "validation" càd que tu vois sur les serveurs les resultats, tu compares avec la clinqiue tu appelles dans le service (et tu te fais jeter...) etc....

pdt les gardes tu fais de tout (PL, toxico, liquide gastrique etc....)

au final, c'est pas café baby comme tu vois, il y a du taf, mais cela doit dependre des CHu je pense, à nantes, c'est reputé pour etre assez prenant mais formateur

Pier.RG
18-07-2008, 23:39
mon frère est interne de pharma en bio...

C'est pas forcemment la vie en rose que l'on décrit. Mais les pharmas n'ont pas connu l'externat comme nous (en 5°, ils font essentiellement de l'observ )

Ensuite, la répart manip / valid varie selon le terrain et l'endroit. Parfois, les internes n'ont pas le droit de valid avant plusieurs mois ( voire pas du tout un premier niveau ). sauf la nuit en garde.... Pour la manip c'est vrai en bactério, mais en bioch, c'est de l'automate, idem en hémostase.

Ensuite, l'après-midi en parfois mois chargé en taf, mais faut en profité pour s'investir et pour se former.

Horaires : variables : de l'arrivée à 9h30 bien tassée à la présence d'un interne dès 8h30. idem en soirée. Mais rien de surhumain non plus.
Plus les cours ( en bio la théorie c'est une part importante ).

pour les gardes : très CH dépendant, mais parfois pas pour les internes de med premier semestre ou seulement après avoir faut bactério et hémato. parfois gardes aux urgences pour nous au départ.

Voilà. précision : suis sans doute un futur interne de bio, donc pas vriament objectif même si bien renseigné!

Winnie le pervers
25-07-2008, 00:54
Ca y est; Il y a un an exactement, j'etais de l'autre côté du miroir a poser les memes questions: la bio, c'est vraiment bien ? c'est quoi ? Et maintenant c'est a moi de repondre ... (avec mes 8 mois de recul seulement)

Bon.
- La discipline est dépendant des CHU, de la qualité de prise en charge des internes des services, et du type de service aussi.

- Ca se passe en quatre ans: un niveau 1 où l'ont passe par : biochimie, hémato, bactériologie, et parasito ou immuno. On reste donc au sein du CHU pendant ces deux ans. Puis deux ans de niveau 2: soit en polyvalant (adapté au labo privé) ou spécialisé (adapté a un poste hospitalier mais aussi au labo privé, il n'y a pas de regle). Il est donc possible de passer dans un périphérique. En spé, possibilité de faire bio de la repro, génétique... En niveau 2, possibilité de faire des remplacements dans le privé pour arrondir les fins de mois en plus du taf d'interne.

- Les horaires sont variables d'un service à un autre. Grosso modo 9h le matin, bonne pause dejeuner, puis 14h jusqu'à 17h-18h, rarement après. Dans certains services, il parait qu'on peut finir plus tôt mais aussi plus tard, mais ca depend des CHU. Bref, pour resumer, les horaires sont tranquilles, comme dans d'autres spé (psy, med du travail, santé pub, mais qq fois aussi anethésie, chir ou autres mais ca n'est pas forcement mis en avant par les internes de ces spés...).

- Rôle général de l'interne:
se former sur les techniques utilisées dans les services (principes généraux) pour en comprendre les limites. Un fausse idée répandue: les biologistes ne réalisent pas tous les dosages ou les analyses, ce sont les techniciens qui s'en chargent en majeure partie. Les bio sont là pour mettre au point la technique, participer à la formation du personnel, et sont les derniers appellés en cas de problèmes. , Bref, il faut connaitre comment ca marche pour resoudre les pb qd ca ne marche pas. Ils supervisent tout le boulot , et la machinerie du labo qui est souvent en place depuis longtemps. Cependant, les internes peuvent etre amenés à realiser les techniques de certaines analyses; automates, ensemencement, car certaines d'entre elles ne sont pas réalisées par des techniciennes en labo privé.
validation: il s'agit de la majeure partie du boulot. on ne peut rendre un resultats sans une confirmation d'une personne, en l'occurence le biologiste. Il s'agit d'une sécurité, et d'une question de responsabilité. rendre un resulats abberent peut etre dramatique. Parfois, les validations sont anecdotiques, comme en biochimie où l'interne trouve difficilement sa place, parfois indispensables : ex en hematoto, relecture de lame de sang ou de moelle pour diagnostic d'hemopathies. La validation consiste à verifier la cohérence des resultats, la possibilités de faux positif, faux négatifs, intégrés dans un contexte (appel dans les services pour informations). La validation n'est pas tjrs possible dans les premiers semestres, mais est svt faite au côté des biologistes.
conseils, informations: les internes peuvent etre interoggée sur la pertinence de certaines analyses par les services, ils peuvent orienter leur prescriptions, expliquer les inconveniants et les defauts.
prelevements: souvent lesi nternes peuvent etre ammenés à prelever : myelogramme, myco, parasito...etc Cela depend encore des CHU. Il s'agit encore d'un role important du biolgiste en ville, qui preleve lui meme le matin les patients.
formation: apprentissage des cours fondamentaux (souvent lourds) sous forme de cours, de presentations de cas cliniques
gardes; tres variables, de la simple astreinte, en passant par la realisation de toutes les analyses de la nuit(comme une technicienne)... La derniere option s'applique de plus en plus dans les CHU avec labo commun.

Pour resumer, dans certains services, il n'y a pas grand chose a faire, dans d'autres la journée est bien remplie avec contact avec les services cliniques.

Le plus dur est certainement de passer de plusieurs années en stage clinique pur, à des stages où les bases fondamentales acquises au debut de medecine sont souvent indispensables.

doctortaz
26-07-2008, 08:37
Le plus dur est certainement de passer de plusieurs années en stage clinique pur, à des stages où les bases fondamentales acquises au debut de medecine sont souvent indispensables.

Ca c est sur !!! Tout le fondamental est primordial. Mais c est super interessant de revenir sur des aspect physio et physiopatho qui correspondent a une maladie dont tu connais la sympto le mode de diag et le traitement.
Faire le lien est tres enrichissant mais il y a du boulot car la biologie est vaste ...

FlorenceKB
21-08-2008, 13:33
Merci beaucoup pour tous ces renseignements :)

bibiche1
08-09-2008, 00:49
prelevements: souvent lesi nternes peuvent etre ammenés à prelever : myelogramme, myco, parasito...etc Cela depend encore des CHU. Il s'agit encore d'un role important du biolgiste en ville, qui preleve lui meme le matin les patients.



Bizarre...en ville, je vois surtout des infirmiers faire les prélévements....
Et en CHU ( je suis à Paris : Bichat,Larib, pour ne citer que ceux la), si je ne m'abuse, ce sont les infirmiers ou internes qui font les PL et autres prélévements ...

Miralf
08-09-2008, 10:21
Bizarre...en ville, je vois surtout des infirmiers faire les prélévements....
Et en CHU ( je suis à Paris : Bichat,Larib, pour ne citer que ceux la), si je ne m'abuse, ce sont les infirmiers ou internes qui font les PL et autres prélévements ...

non en ville, ce sont soit des techniciens soit des biologistes qui prelevent, tres rarement des IDE, ca coute trop chers pour le peu qu'elles font:D