PDA

Voir la version complète : Biologie médicale 2008 !!



larryyoung
10-08-2008, 12:24
Salut à tous!

J'essaye de relancer le débat sur la bio med en 2008... Est-ce que les plus ou moins vieux internes qui trainent sur le forum pourraient nous parler un peu de leur spé ? Happy or not ? DES de bio généraliste ou spécialisé ? Hosto ou labo ?


a vous ! :D

sari
11-08-2008, 20:13
je veux juste préciser que de trés grosses réformes ont lieu en Biologie!!!
les internes ont eu plusieurs réunions cette année à ce propos!
ça serait bien de nous en parler un peu
il me semble qu'il est question
-de regrouper les laboratoires en grosses structures,
-diminuer les "salaires " des biologistes pour equilibrer par rapport aux autres bio dans l'europe

larryyoung
11-08-2008, 20:57
diminuer les "salaires " des biologistes pour equilibrer par rapport aux autres bio dans l'europe

et d'ailleurs, c'est quoi les salaires des bio en euro hors-france ??

Si un jour la bio en france devient comme dans le reste de l'europe, quelle sera alors la situation des bio ? Juste salariés en tant que bio, ou salariés pour leur double qualité de bio et de "manager" d'un labo-succursale d'un groupe financier ?

Est-ce que ça serait vraiment la fin des haricots? ou bien peut-on espérer un salaire décent (même si moindre que les actuels, je sais, mais plus élevé qu'à l'hosto) avec une bonne qualité de vie, et tout les avantages que ça comporte?

Lachez-vous les bio !! :D

Winnie le pervers
12-08-2008, 13:24
Pour l'instant, difficile de dire ce que reserve l'avnir.
A priori, c'est la fin des petits laboratoires de Papa, càd les petites structures gérées par un biologiste.
Ca aura au moins un avantage, c'est d'améliorer la qualité des laboratoires, qui fait souvent défaut. De nombreuses structures ne sont pas dans les normes, utilisent des méthodes obsoletes, n'ont pas de guide des bonnes executions des analyses (sorte de cahier des charges que devraient avoir chaque labo en France). Il y aurait donc un tri des bons et des mauvais labos.
Malheureusement, il ne faudrait pas que ca tourne comme dans certains pays européens, ou le nombre de labos a été reduits de moitié, où des lois sont passées, obligeant les labos qui n'etaient pas dans les normes à fermer.

Ce qui fait plutot peur, ce sont les grosses boites privées qui rachetent les labos des biologistes partant en retraite. Avant, les nouveaux bioogistes rachetaient les parts du labos et en devanient les gestionnaires. Aujourdhui, de grands groupes proposent de racheter ces labos via des sommes d'argent alechantes. Vous imaginez bien qu'un biologiste aura tendancde a preferer revendre à la boite privée pour profiter d'une retraite consistante ...
Du coup, le nombre de labos dans les villes se reduit. On aurait même affaire à des sites de prelevements qui expediraient les tubes a un seul labo commun à la region. Mais du coup, risque d'erreur en cas de delai d'acheminemnt trop longs ... absence de discusion des resultats avec le patient ...

Le bon compromis, c'est le regroupement de labos entre biologistes, un peu comme les centres médicaux en campagne qui regroupent medecins, kinés ... Il s'agit de structures disposant de beaucoup de matériel, de biologistes , et qui peuvent faire concurrence aux labos des grands groupes privés

taram
12-08-2008, 21:23
Effectivement, il est difficile pour l'instant d'anticiper l'issue du problème de la réforme de la bio. Il est évident que la future loi va pousser à plus de qualité et par conséquent au regroupement des labos. A savoir comment le gouvernement va arbitrer le problème de la détention du capital et autoriser la déréglementation de la profession. Nous serons extremement vigilant.
Affaire à suivre d'ici septembre.
En attendant, un bon résumé ici:
http://www.nextep.fr/cabinet-conseil/actualite-sante.php

shotokan
14-08-2008, 23:15
Complètement d'accord (en fait je vois pas comment on ne peut pas être d'accord!) Ceux qui justifient cette ouverture de capital en prétendant que les prix baisseront du fait de très gros regroupements ne voient pas très loin : à moyen terme peut-on envisager une hausse des prix dûe à un monopole? Et bien sûr des pressions pour une rentabilité accrue (du style, comme dans l'article, de visiteurs médicaux, ou bien directement sur le biologiste pour qu'il incite ses confrères médecins à prescrire!)
Probablement pas le choix les gars, il faudra se regrouper et racheter les parts de ceux qui partent à la retraite à un prix à la hauteur de ces investisseurs de merde (en les rachetant à plusieurs?). Sûrement moins rentable qu'avant mais au moins : l'indépendance...
Et ce serait bien que tout le monde médical se sente concerné... j'ai l'impression que quand ça ne touche pas directement et immédiatement les autres spé, tout le monde s'en fout. C'est quand même grave! Car un jour chaque spé aura sa merde : les anapath et radios, même principe que nous ; les autres spé ça peut très bien être des baisses de rémunérations! ou que sais-je... Quand il s'agit de prendre de l'argent les requins ne sont pas loin et ont de l'imagination.