PDA

Voir la version complète : Compte Rendu du conseil pédagogique du 09/10.



B.A.M
11-10-2008, 00:37
-En ce qui concerne les D2 partis en Erasmus en D1, leur classement dépendra de leurs notes de P2 plutôt que de leurs notes obtenues à l’étranger, ce qui permettra d’effectuer un classement plus proche du niveau réel des étudiants, et plus juste vis à vis de ceux qui sont resté en France.

-Pour les D1 doublants, ils peuvent valider au moins 2 modules pendant leur redoublement, donc pour ceux qui ont déjà validé 1 ou 2 modules, ils peuvent valider par anticipation, 1 ou 2 modules, pour obtenir au final 2 modules validés durant leur redoublement.

-NB : En ce qui concerne les examens, il est absolument nécessaire que les problèmes rencontrés par les étudiants (problèmes de santé graves…) soient connus par le jury avant délibération, pour pouvoir trouvé une solution adaptée qui soit la moins pénalisante possible pour l’étudiant. Car une fois les délibérations effectuées on ne peut revenir dessus.

-En ce qui concerne les enseignements de sémiologie.
En D1 : -2 séances de sémiologie, (qui passeront à 3 pour l’année prochaine) vont être misent en place dès cette année. Elles se feront par groupe de 4 à 5 étudiants. Un seul appareil sera traité par séances, par conséquent tous les appareils ne pourront pas être couvert.
-une base théorique de sémiologie dispensé à la fac, sera donné à tous les étudiants.

-Le professeur Weryha était présent et a proposé projet qui consisterait à mettre en ligne des cours sur des thèmes généraux pendant une durée limitée. Ces cours seraient assortis de QCMs à compléter (toujours en ligne) avant une échéance fixé à l’avance. La note obtenue à ces QCMs entrerait dans le calcul de la note du module. Le but de cela est de motiver les étudiants à faire un travail constant.
Au final cette année un essai sera mis en place, et prendra la forme d’environs 2 cours d’endocrinologie, qui seront mis en ligne rapidement.

-Propositions faites pour améliorer la préparation à l’ECN :
- des conférences de type « wild », dont seul la date et lieu serait connues, et le contenue au choix de l’enseignant.

- Le professeur Angïoï-duprez a présenté les différentes méthodes misent en place au niveau de différentes facs pour améliorer le classement de ces facs :
- Marseille : conférence avec cas clinique à présence obligatoire, en petit groupes.
- Nantes : ouverture d’une conférence par semaine pour les étudiants de 2ème cycle, avec un programme établie à l’année.
- Strasbourg : mise en place de conférences obligatoire poules D4, avec 3 dossiers à monter dont un seul sera pris en compte pour la note du CSCT. Et une conférence pour un petit groupe d’étudiants « sélectionnés », qui seraient volontaires.
Au final, il en ressort pour Nancy que la méthode la plus applicable serait de mettre en place pour cette année une conférence toutes les 2 à 3 semaines dont la cible serait les D2 et peut-être l’associer à une ou plusieurs conférence de préparation aux examens, pendant la période de révision.