PDA

Voir la version complète : Croatie, rentree 2009: infos pour etudier Medecine en Anglais a Zagreb



Jean-Loup
10-02-2009, 20:01
Si vous faites partie des nombreux étudiants qui raterons P1 cette année (ou si vous avez suivi un autre parcours mais souhaitez faire médecine), je vous propose ici toutes les informations utiles sur la faculté de Médecine de Zagreb, en Croatie.

Pour info, je m’appelle Jean-Loup, étudiant de 5ieme année à Zagreb. Je suis le premier étudiant français à être venu ici, et je poste toutes ces infos de mon propre chef, pour aider ceux qui se retrouvent sans rien après la P1, comme ca a été mon cas il y a quelques années. Je ne suis pas un agent publicitaire, et je ne touche pas de commission quand quelqu’un s’inscrit ! J’essaye juste d’aider à ma manière et de lutter contre l’injustice subie en P1. Pour ceux qui veulent me contacter, en savoir plus, etc, mon email est : jean-loup@gassend.com et vous pouvez m’écrire n’importe quand, mais lisez en détails ce qui est écrit ci-dessous d’abord !!!! Ne posez pas vos questions ici, car je ne viens que rarement sur ce site. Pour en finir de mon introduction, excusez les fautes d’orthographe et les accents manquants, mais j’écris avec un clavier croate, et l’orthographe n’a jamais été mon point fort.

La Croatie : Il s’agit d’un pays méditerranéen avec une très longue cote touristique, et à majorité catholique, situe « en face » de l’Italie par rapport a la mer Adriatique. Les pays limitrophes sont la Slovenie, l’Autriche, la Serbie, la Bosnie et le Monte Negro.

1-Les conditions d’admission et l’inscription à la fac de Zagreb : les études coutent 7000 euros par année, et vu que les études se font en Anglais, il faut avoir un assez bon niveau en Anglais bien sur. Voici le site officiel de la fac : http://mse.mef.hr/
Vous pouvez télécharger votre dossier d’inscription ici : http://mse.mef.hr/link1.php?grupa=01020100
Il suffit d’envoyer a Zagreb toutes les pièces demandes, avec toutefois un conseil : il est demande des traductions certifies conformes de tout document qui n’est pas en Anglais, par exemple vos notes de P1, etc. Traduisez les vous-même, pas chez un traducteur assermente (qui vous coutera cher, et prendra du temps). A Zagreb ils ont l’habitude de recevoir des dossiers français, et les documents traduit par l’étudiant lui-même sont acceptes sans aucun problème. Il y a aussi des cases dans le dossier d’inscription (GPA, Premed, etc) qui ne s’appliquent pas au système scolaire Français. Laissez tout simplement ces cases vides. Une fois que votre dossier arrive à Zagreb, vous devriez obtenir votre réponse en quelques semaines. Si il y a de quelconques problèmes ou réclamations avec votre dossier, je peux jouer le rôle d’intermédiaire (ou d’avocat) entre vous et l’administration ici, car la communication a longue distance n’est pas forcement évidente. Une fois de plus, mon email est jean-loup@gassend.com et il y a aussi quelques autres français ici qui sont prêt à vous aider, et qui posteront sans doute leurs emails plus tard dans ce sujet.


2- Les études : les études de médecine se font en 6 ans ici. Les deux premières années sont purement théoriques, et ensuite il y a de plus en plus de pratique. Pendant les deux premières années, vous serez sensé apprendre le Croate de manière a pouvoir plus tard communiquer avec les patients pendant la partie clinique des études. En pratique, certains réussissent très bien à apprendre le croate, et d’autres nettement moins bien, sans doute faute de motivation. Dans le pire des cas, vous serez oblige de parler aux patients avec un camarade de classe bilingue.
Ici, les études sont surtout base sur des livres de renommée internationale américains ou anglais. La présence à tout les cours est obligatoire (en théorie). Les matières s’étudient « en bloc », avec l’examen tout de suite après la matière. Autrement dit, on fait 3 mois d’anatomie, puis on a l’examen, puis on fait 1 mois de chimie suivi par l’examen, etc. Vous avez droit a quatre tentatives pour chaque examen avant d’être oblige à redoubler la matière en question. Les repêchages sont en juillet ou septembre en générale. Les profs sont très disponibles pour les questions, etc, ce qui change agréablement de la P1.
A la fac de Zagreb, il y a des promotions de 200 étudiants Croates qui étudient en Croate. Les étudiants anglophones étudient a part, mais dans les mêmes locaux, avec des promotions de 50 étudiants maximum. Le programme des anglophones et des Croates est à peu près identique, avec normalement exactement les mêmes examens, les mêmes professeurs, etc. Le programme pour les anglophones n’est pas plus facile, contrairement a ce que pensent certaines mauvaises langues qui prétendent (sans être jamais venu a Zagreb bien entendu) qu’on «achète » notre diplôme.

3-Le taux d’échec : Pour les raisons que je viens d’expliquer, les études a Zagreb ne sont pas particulièrement plus facile qu’ailleurs. Dans ma promo, le taux de redoublement ou d’abandon pendant la première année était bien supérieur a 50% : en 5ieme année, nous ne sommes plus que 7 sur la vingtaine qui était la en première année. Les anciens P1 réussissent toutefois mieux que les autres a cause de leur expérience et de leur motivation, mais attention, même parmi les anciens P1, il y a un taux de redoublement d’environ 30%, donc soyez sur de votre motivation avant de vous inscrire, il n’y a pas que médecine dans la vie (malgré le lavage de crane subit en P1).

4-Avantages pour les anciens P1 : étant donne que les anciens P1 ont déjà étudié médecine pendant une, deux, voir trois années, ils peuvent être dispense de quelques matières, voir de toute la première année (année de transition). En pratique, il faut avoir eu des bonnes notes et un bon classement pour être dispense de matières. Au vu du taux d’échec non négligeable des anciens P1 qui sont a Zagreb, et au vu du nombre de places limites, les personnes responsable de recruter les étudiants sont devenu plutôt strictes, et si vous avez été mal classe en P1, vous ne serez sans doute pas accepte ici. Toutefois, chaque dossier est toujours analyse individuellement et en détails, et vous pouvez donc toujours tenter votre chance quelque que soit votre profile.

5-Qui étudie en Anglais a Zagreb ? Il y a deux groupes majoritaires : (1) les étudiants Canadiens et Américains faisant souvent partie de la « diaspora Croate » et parlant donc déjà plus ou moins le Croate ; et (2) les anciens P1 français (mais aussi étrangers). Il y a ensuite pas mal de Scandinaves (Norvège et Suède), d’Allemands, d’Australiens, de Sud Africains, de Croates, de Slovènes et de Bosniaques. Pour finir, il y a un ou quelques étudiants des nationalités suivantes : brésilienne, autrichienne, anglaise, sud coréenne, tunisienne, colombienne, japonaise, macédonienne, grecque, indienne et j’en oublie sans doute. Pour résumer, il y a des gens d’un peu partout, souvent des polyglottes, ayant plusieurs nationalités, et ayant vécu a peu près partout dans le monde… mais aussi de bons vieux français du terroir qui ne sont pas particulièrement fort en Anglais ! Il y a aussi de la place pour les « Dynos », âgés de 30 ans, voir plus.

6-Retour en UE : la question qui inquiète le plus : que peut on faire avec un diplôme Croate ? Il est vrai que la Croatie n’est pas encore dans l’UE, et que la France n’est pas le pays dans lequel on peut retourner le plus facilement. Mais l’entrée dans l’UE est prévue d’ici quelques années, après quoi vous serez libre d’aller n’ importe où dans l’UE d’après ce que j’ai compris. En attendant, il est possible pour les débrouillards ou les chanceux de retourner en France en utilisant divers combines. Toutefois, je ne connais pas les modalités exactes pour ces combines (concours de l’internat pour les étrangers, acceptation par le directeur de l’hôpital, Faisant Fonction d’Interne, etc), et je ne veux donc pas dire de bêtises. Il est possible de rentrer en France, mais ce ne sera pas forcement évidant, et réfléchissez bien a ce problème avant de venir ici.
Il est aussi possible de rester en Croatie, ou aller dans d’autres pays ou les conditions d’acceptation sont beaucoup plus faciles ou claires qu’en France : USA avec le fameux examen du USMLE, le Canada, l’Allemagne, la Suède, la Nouvelle Zélande…. Dites vous qu’on manque de médecins dans beaucoup de pays, et donc pour les gens motives et travailleurs, il y aura toujours des portes qui s’ouvriront… mais pas forcement a la Pitie Salpêtrière ! Plusieurs étudiants de ma classe ont passe avec succès les premières étapes de l’USMLE, ce qui leur permettra plus tard d’aller aux USA par exemple.

7-La vie a Zagreb : Pour vivre il faut compter au moins 400 euros par mois, mais plutôt 500 ou 600, voir beaucoup plus, ca dépend de votre train de vie et de votre loyer. En tant qu’étrangers, nous n’avons pas le droit de loger dans les appartements pour étudiants (ou les Croates payent 20 euros par mois !), et on doit donc trouver notre propre appartement. Il faut compter au moins 200 euros par mois, plus les frais, à moins de vivre dans un taudis ou loin du centre. Beaucoup des étudiants anglophones se mettent en collocations (c’est mon cas par exemple).
Les relations avec les étudiants croates sont en générale très bonnes. La ville de Zagreb est assez petite, mais aussi plutôt anime, avec de nombreuses boites de nuit, bars, etc. Toutefois, avec les années, ca peut devenir un peu ennuyeux… mais c’est le prix de l’échec de P1 !
Dans la fac il y a un restaurant universitaire, qui ne sera pas forcement au gout de tous, mais ou on peut manger pour moins d’un euro un repas a peu près équilibré.

8-La guerre : Lorsque vous mentionnez le mot « Croatie », certains font un début de crise d’hystérie, croyant que Croatie rime avec mines, guerre, Sarajevo (qui est situe en Bosnie), et snipers !! La guerre, qui s’est tout de même fini en 1995 (donc il y a 14 ans) n’a jamais touche Zagreb mis a part quelques bombardements aériens. Il n’y a a Zagreb a peu près aucune trace de la guerre. En tout et pour tout pendant les 5 ans de guerre, il y a eu 14000 croates tues, soit a peine plus que le nombre de gens tues tout les gens dans des accidents de la route en France. Zagreb est une ville tout à fait développé, et normale, comme une ville de province en France. Je dois ajouter que je me sens nettement plus en sécurité à Zagreb qu’en France lorsque je me promène dans les rues à 2 heures du matin.

Voila, je pense vous avoir assez bien explique comment ca se passe a Zagreb. Si vous avez des questions, écrivez moi à jean-loup@gassend.com . Je ne viens que rarement sur ce site, donc je risque de ne pas voir les questions postés ici.