PDA

Voir la version complète : Du nouveau sur le L1 Santé



Caled tiponey
27-06-2009, 03:21
Bonsoir à tous:)

Quelques nouvelles de la L1 Santé
Le texte de loi est passé devant l'Assemblée Nationale lundi soir qui l'a adopté sans modification par rapport à la lecture faite au Sénat en février dernier.

Petit rappel des points importants de la Loi :
- la L1 Santé est mise en place à la rentrée 2010
- les filières sont communes à médecine, dentaire, sage-femme et pharmacie
- le numerus clausus doit tenir compte des besoins de la population en terme de démographie médicale mais aussi des capacités de formations des facultés
- une réorientation est prévue à compter de la rentrée 2012 pour les étudiants les plus mal classés
- un "droit au remord" est prévu pour les étudiants s'étant engagé dans une filière X : s'ils se rendent compte que X ne leur plait pas et qu'ils justifient de 2 années validées dans la filière X, ils peuvent revenir sur leur choix

La Loi reste vague sur beaucoup de points, ces points devant être abordés de façon plus précise dans les décrets d'application de la Loi.

A Poitiers, le comité de pilotage L1 Santé mené par monsieur Perdrisot en est encore à statuer sur le contenu des unités d'enseignements qui constitueront le programme.

Manacor
27-06-2009, 09:13
Bonsoir à tous:)

Quelques nouvelles de la L1 Santé
Le texte de loi est passé devant l'Assemblée Nationale lundi soir qui l'a adopté sans modification par rapport à la lecture faite au Sénat en février dernier.

Petit rappel des points importants de la Loi :
- la L1 Santé est mise en place à la rentrée 2010
- les filières sont communes à médecine, dentaire, sage-femme et pharmacie
- le numerus clausus doit tenir compte des besoins de la population en terme de démographie médicale mais aussi des capacités de formations des facultés
- une réorientation est prévue à compter de la rentrée 2012 pour les étudiants les plus mal classés
- un "droit au remord" est prévu pour les étudiants s'étant engagé dans une filière X : s'ils se rendent compte que X ne leur plait pas et qu'ils justifient de 2 années validées dans la filière X, ils peuvent revenir sur leur choix

La Loi reste vague sur beaucoup de points, ces points devant être abordés de façon plus précise dans les décrets d'application de la Loi.

A Poitiers, le comité de pilotage L1 Santé mené par monsieur Perdrisot en est encore à statuer sur le contenu des unités d'enseignements qui constitueront le programme.

Et concrètement, pour la rentrée 2009, ça va changer quelque chose ou pas ? Est-ce qu'ils vont commencer à adapter les programmes et à changer quelques cours, et ou est-ce que ça restera comme cette année et ils verront ça l'été prochain ?

Salmissra
27-06-2009, 11:15
Pour te répondre, je pense qu'ils vont aller dans leur logique : ils voulaient déjà réduire l'enseignement de la neurophysio ils vont donc continuer!! Mais je pense que comme c'est pour 2010, et que il faut le dire ... les profs ont parfois un poil dans la main, ils ont pas forcement commencer à adapter leur programme. Et c'est pas en un été que ca va se faire. Donc je suppose que les programmes ne changeront pas tellement cette année, ils vont justement les travailler toute l'année 2009/2010, pour être prêts !! :drapal:

Tu penses comme moi quentin ?

triptonic
27-06-2009, 21:38
Et concrètement, pour la rentrée 2009, ça va changer quelque chose ou pas ? Est-ce qu'ils vont commencer à adapter les programmes et à changer quelques cours, et ou est-ce que ça restera comme cette année et ils verront ça l'été prochain ?

Oui en tant que doublant , je suis touché de plein fouet par ce sujet ,et toutes les réponses m'intéressent.
Vous (p2 , d1 , etc) êtes au courant des éventuelles modifications du programme à venir pour l'année 2009/2010 ?
On a déjà constaté que le programme de neurophysio s'est vu réduit , mais quid des autres matières telles que l'anat (le tome I ne sera plus au programme parait-il ?) ?

Caled tiponey
28-06-2009, 00:27
Alors pas de panique pour ceux qui redoublent en 2009/2010
Le programme ne devrait pas trop changer (en tout cas pas plus que les années précédentes). En effet la loi précise bien que le L1 santé ne rentre en application qu'en 2010/2011.

Actuellement il y a un comité de pilotage qui est mis en place pour justement déterminer les programmes et autres modalités du L1 santé. Concrètement seuls les programmes de quelques UE sur les 8 sont prêts.
Bien sur la logique voudraient qu'ils diminuent leur programme dans l'année à venir (2009/2010), mais bon il n'est pas dit noir sur blanc que cela sera fait...donc suspens. Cependant à mon avis si le programme devait changer d'ici 2009/2010, ce serait pour aller vers des sciences fondamentales, moins d'application pratique, moins de détail, le but étant que à long terme les étudiants devant se réorienter puisse le faire sans trop de lacunes dans leur filière de réorientation.

Pour l'anatomie, il a en effet été question à un moment de faire un programme plus général, moins précis que l'actuel (donc plus ciblé anat G et généralité que collatérales de collatérales d'un nerf par exemple).

Je peux également vous dire qu'actuellement l'intégration de la physio dans ce programme pose de gros soucis, les profs de physio ayant tout juste rejoint le comité de pilotage. En effet leur matière ne représentait pas explicitement un gros bloc du programme du L1 santé déterminé par la commission Couraud et donc il ne rejoigne le comité de pilotage que maintenant. Donc je ne sais pas exactement ce qu'il va advenir de la physio.

Caled tiponey
28-06-2009, 00:48
Donc si je comprends bien, le numerus clausus doit tenir compte des capacités de formation de la faculté?
Faisons un petit calcul....La BU doit pouvoir contenir au maximum 350personnes (là je suis large).
On divise 350 par le nombre de promo...à savoir 6, ce qui nous fait 58.3 et Paf on obtient le nouveau numerus clausus pour 2010...(SF, pharma et méd compris)
A noter que ce petit calcul fonctionne également avec de nombreux problèmes et contribue à les résoudre: le nombre de place des différents amphis de la faculté, les places de parking du CHU, le nombre de terrains de garde, la formation privilégié à l'ENC pour les 40 meilleurs....


Alors pour te répondre,en effet tu es large quand tu comptes 350 personnes à la BU (il me semble que c'est plus 250). ;) et il faut rajouter les pharmas, orthophonistes, SF.
C'est vrai que ca serait l'idéal un NC aussi bas, on pourrait choucouter nos P2 (ils auraient plein de place en stage en arrivant externes, des cours super interactifs avec un taux de participation phénoménal, plus de problèmes de terrains de gardes, de périph...:D le bonheur quoi!). Mais nous devons également tenir compte de la démographie médicale et vous n'êtes pas sans savoir que notre département risque de devenir légèrement sous doté!:D

Par contre dans les grandes villes comme marseille ils ont réduit le Nc de 100 à peu près. (zone sur dotée). Clairement le "en fonction des capacités de formations" n'est pas clair pour le moment, on ne sait pas sur quelles modalités on l'évalue (Capacités des amphis et BU, Nombre d'enseignants, nombre de places en stages, de terrains de gardes? Programmes et UE proposés par les facultés, emplois du temps?) On peut tout imaginer comme critère d'évaluation des capacités de formations.

Donc pour l'instant c'est la démo med qui prime car elle on arrive à en déterminer les manques. (Clairement ils (le ministère de la santé et de l'ESR) ont raisonné au début sur un P2 à poitiers (ou ailleurs)= un futur interne à poitiers).

De plus pour ce qui est de la BU, elle dépend de l'université comme la majorité de celles du campus. Il existe donc un total du nombre de places dans les BU de l'université de Poitiers et c'est ce chiffre qui serait probablement pris en compte dans une évaluation des capacités de formations des UFR médecine. Donc je ne pense pas que le nombre de place dans notre tite BU serait vraiment un facteur déterminant (sauf si c'est pareil dans toutes les BU)

Voili voilou je suis d'accord avec toi sur le principe mais dans les faits, on se fait légèrement avoir!:o:rolleyes: