PDA

Voir la version complète : Réorientation après PCEM1



kashaiia
06-12-2010, 13:45
Bonjour,

Mon frère est actuellement en PCEM1.
Cela fait 3 ans qu'il fait PCEM1.
Il a été autorisé à tripler car notre père est décédé.
Depuis l'environnement familiale n'est vraiment pas favorable à la concentration car il y a beaucoup 'd'histoires de familles'.

Mon frère m'inquiète beaucoup car il a toujours voulu faire médecin de famille et ce week end, à quelques semaines des examems il m'a dit qu'il ne pensait pas réussir à valider son semestre, il ne mange presque plus, il est fatigué psychologiquement, il n'arrive plus à se concentrer, à travailler ses cours...

Je lui ai dit que si il râtait medecine ce n'était pas la fin du monde, qu'il pourrait toujours se réorienter. Il aime aider les autres et s'occuper des enfants, je lui ai dit qu'il y avait plein de métiers qu'il pourrait faire sans passer par médecine et que la vie ne s'arrêtait pas. Mais il est perdu. Il ne veut rien faire d'autre à part médecine...

J'ai vraiment peur que si il râte son semestre et qu'il fasse des bêtises. Je m'inquiète vraiment beaucoup et je ne sais plus comment l'aider. De plus j'habite à 600km de strasbourg et ne peut pas lui rendre visite tous les jours.

Vous qui avez fait médecine, ou pas, aidez moi à lui remonter le moral et à
lui donner des pistes de réorientations...

Je ne suis pas du tout du milieu et j'ai l'impression qu'avec la réforme maintenant il faut passer par la première année de medecine pour pas mal de métiers (pharmaciens, kiné...)

Merci pour votre aide...

Kashaiia

Tara E.
06-12-2010, 17:40
Combien était-il classé en tant que primant et doublant? s'il était bien classé, il a quand même de bonnes chances de passer le cap cette année, surtout si tu dis que pour l'instant, il n'envisage pas une seule seconde de faire autre chose, c'est qu'il est vraiment motivé!

En M1 également, je crois qu'on en est tous là à un moment, même si ton frère a en plus un lourd vécu récent. Tu l'aideras en étant présente le plus possible mais à mon avis, pas en lui parlant réorientation tout le temps s'il n'est pas ouvert à en parler.. C'est difficile d'envisager autre chose quand ce que l'on veut vraiment nous échappe, surtout après 3 ans!!

Si tu y tiens quand même, niveau réorientation il y a par exemple les métiers paramédicaux, comme infirmier (possibilité d'exercer en pédiatrie, pédopsy, maternité..), comme orthophoniste, éducateur spécialisé, moniteur-éducateur.. qui restent aussi dans le domaine de la santé et peuvent être spécialisés dans l'enfance. Il y aussi des concours sociaux (assistant d'aide sociale, animateur...). Hors concours, avec certaines licences telles que psycho, sciences de l'éducation.. des masters spécialisent aussi dans l'enfance.

En espérant t'avoir répondu!
Bon courage à vous deux,

Mara.