Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 22
  1. #1
    Jeune Membre
    Inscription
    07-2010
    Âge
    42
    Messages
    1

    Par défaut Un patient blessé médullaire se présente dans votre service

    C’est suite à plusieurs prises en charges inhumaines de patients tétraplégiques ou paraplégique que j’ai décidé de faire ce message d’information

    Dans de nombreux services, qui accueillent rarement ce genre de patients, cette pathologie est très peu connue.
    J’aborde dans ce message, plusieurs sujets :
    1) L’extraction manuelle des selles
    2) L’HRA (Hyperéflexivité autonome ) (qui se traduit généralement par des sueurs froides, des pics de tension qui durent rarement plus de 3 minutes, des céphalées qui battent au rythme du cœur).
    3) Les conséquences d’infections urinaires qui provoquent l’HRA
    Il y a peu, le fils d’une amie qui a été admis à l’hôpital à cause d’un problème pulmonaire a été intubé, donc impossible pour lui de s’exprimer.
    Sa mère, qui est habituée à s’occuper de lui avait beau essayer d’expliquer la prise en charge de son fils, elle n’a trouvé aucune écoute.
    Résultat : Suite à une infection urinaire, on lui a posé une sonde à demeure.
    Résultat : Sa vessie s’est atrophiée, il était appareillé pour déclencher ses mictions, son appareil a été endommagé, ce qui lui a provoqué de l’HRA +++ (voir plus bas la définition) .

    Personne ne lui a extrait les selles manuellement pendant presque 2 mois d’hospitalisation, :

    Conséquences :
    Il avait de fortes sueurs froides, les soignants persistaient à croire qu’elle étaient causées par une fièvre inexistante
    des poussées de tensions brutales qui revenaient à la normale en 3 minutes que personne n’a expliqué ni cherché à expliquer, juste cherché à les traiter par des hypotenseurs et des hypertenseurs complètement inefficaces dans ces symptômes.
    L’accumulation de matières fécales lui a provoqué une péritonite (opération en urgence)

    Les explications :

    Si un patient te blessé médullaire dit qu'il faut lui faire un TR chaque jour, c'est qu'il en a besoin, toute personne est différente, chaque personne handicapée est différente...

    Certains sont très bien "réglés" et ont des selles tous les deux jours par exemple, d'autres, une fois par semaine, mais plus on espace les extractions, plus le patient a de risques d'avoir des fuites, si cette personne fait de l'HRA, ça peut être dangereux pour elle (piques de tensions de maxi 3 minutes, qui revient à la normale tres rapidement...

    Ce phénomène neurovégétatif se produit suite à une agression du corps (trop plein de selles, vessie pleine, infection urinaires, mauvaise position dans le fauteuil, chaussures mal enfilées, ou toute blessure en dessous du niveau de lésion).
    Idem, un patient qui urine d'une certaine manière, ne lui changez pas ses habitudes, sauf si la pression interne de la vessie met en danger ses reins, ARRÊTEZ DE LEUR IMPOSER DES SONDES A DEMEURE
    Ces agressions constituent une épine irritative suffisamment importante pour déclencher des symptômes d'HRA (hyperréflexivité autonome) dont la transpiration ou des poussés brutales de tension pouvant aller jusqu'à 27 voire plus et en l'espace de quelques minutes revenir à la normale)

    Extrait d'une page sur l'hyperhidrose (= la transpiration excessive) :
    http://www.esculape.com/generale/hyperhidrose.html
    L'hyperhidrose, associée à l'hyperréflexie autonome , survient chez des patients paraplégiques ayant eu une lésion de la moelle épiniére au-dessus de T6 . L'hyperhidrose est due à une réponse exagérée du systéme nerveux autonome à des stimuli anodins comme la distension intestinale ou vésicale, une inflammation viscérale ou encore une irritation cutanée. Les sueurs profuses prédominant à la face, au cou et à la moitié supérieure du tronc s'associent à une vasodilatation ( flush facial, congestion nasale) et à des céphalées pulsatiles, et plus inconstamment à d'autres signes d'hyperréactivité sympathique (hypertension, piloéréction) ou parasympathique (bradycardie). La symptomatologie peut survenir quelques semaines seulement aprés la lésion médullaire chez certains patients, et plus de 13 ans aprés chez d'autres.

    Si un de vos patients blessé médullaire a des variations étranges de tension ou du battement cardiaque, (la tension qui fait le yoyo entre 9 et 17, et pou oscillant entre 120 et 30, c'est NORMAL, mais si ça dépasse ces chiffres, vous avez toutes les chances qu'une épine irritative le "titille", cherchez alors avec lui de quoi il s'agit, et surtout, écoutez ce que lui ou son entourage vous dit, généralement personne ne se connait mieux que lui)

    Je milite pour qu'au moins une fois dans la formation médicale des IFSI et écoles de médecine, une personne tétra vous fasse un exposé, ça éviterait de NOMBREUSES CONNERIES lors de la prise en charge de tels patients...
    Une petite précision sur l'extraction de selles :

    Pour aller à la selle, un suppositoire glycérine ou un « normacol » peut suffir pour certains patients blessés médullaires, mais pour une grande majorité d’entre eux, les intestins étant « fainéants » et le réflexe d’expulsion pas assez fort, il reste des selles dans l’ampoule rectale.

    Si il en reste, il y a de grandes chances pour qu’elles sortent dans la journée, d’où risques d’HRA, souillures qui peuvent entrainer des escarres avec l’irritation de la peau

    La seule manière d'être certain qu'il n'en ait plus dans l'ampoule rectale, c'est d'y introduire un doigt et de vérifier...

    Pour moi, tétar C5-C7, il y a 20 ans, on me mettait un suppo glycérine dans le derrière tous les deux jours, (c'est bcp moins agressif qu'un normacol, même si c'est moins rapide ), ensuite on attendait entre 15 minutes et une heure, le temps que si mon ampoule rectale veuille bien, elle expulse son contenu, ensuite, on vérifiait systématiquement avec le doigt si c'était bien vide, 80% du temps, ça l'était, mais 20% du temps, rien n'était sorti.
    J'avais souvent des fuites de selles dans la journée (donc HRA, hypersudations poussées de tension etc etc),

    On est passé à tous les matins, seulement tout dépend de mon alimentation, à certaines périodes, j'ai des selles tous les jours, à d'autres, une fois tous les 5 jours un énorme colombin et rien les autres jours.

    En voyage, attendre une heure chaque matin que le suppositoire fasse effet, et impossible de faire la toilette pendant ce temps car lorsque l'ampoule rectale "travaille", ça déclenche des sueurs froides impressionnantes, donc, comme de toutes manières il fallait systématiquement me mettre au moins un doigt dans le derrière,pour vérifier, on a fini par ne plus me mettre de suppositoire et passer direct à la vérification et extraction en cas de besoin.

    Ce qui a plusieurs avantages :
    - Plus de temps perdu à attendre une heure
    - Plus de sueurs froides très désagréables
    - Des fuites de selles très peu courantes (moins d'une fois tous les 2 mois)

    Si vous avez des questions à propos de la tétraplégie, je reste à votre disposition :

    http://recherche-partenaire-de-voyage.org/
    Http://handivoyages.free.fr

  2. #2
    Membre Confirmé Avatar de Bénoïte
    Inscription
    08-2005
    Âge
    30
    Ville
    Bordeaux
    Année
    Médecin
    Messages
    1 205

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Merci de nous apprendre notre boulot... Mais pour l'instant les cours de mes profs me suffisent amplement.

  3. #3
    Membre Confirmé Avatar de Bonobo placide
    Inscription
    09-2007
    Âge
    26
    Ville
    Amiens
    Année
    DES 1
    Messages
    675

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Je serais AS cet été comme job d'été donc si je tombe sur un/une patiente tétra je saurais merci.

    Citation Envoyé par Bénoïte Voir le message
    Merci de nous apprendre notre boulot... Mais pour l'instant les cours de mes profs me suffisent amplement.
    Un patient tétra depuis 20 (pas vraiment la vie de château quoi) nous parle de son expérience et toi tu l'envoies bouler? Même si d'après tes cours il a peut-être tord? Tu reviendras me donner des leçons d'humanisme tiens...
    Dernière modification par Bonobo placide ; 03-07-2010 à 18:17. Motif: stance à un pauvre type
    En responsabilité et en chimie, l'important c'est la dilution. "je suis pas misanthrope je pense juste que tous les eucaryotes sont des connards"

  4. #4
    Jeune Membre
    Inscription
    06-2010
    Âge
    37
    Messages
    3

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    merci pour votre exposé, en tant que médecin je dois vous dire que le sujet ne m'a jamais été exposé au cours de mes années d'étude ,ni lors de mon internat, merci encore une fois et courage !!!

  5. #5
    Membre Confirmé Avatar de Ewaqz
    Inscription
    06-2009
    Âge
    24
    Ville
    Rennes
    Année
    DES 1
    Messages
    1 885

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Sympa ton message, perso je ne connaissais pas du tout cette partie de la tétra même si jsuis encore "jeune" et ça peut pas faire de mal pour les autres médecins ne sont pas tous du niveau de Benoite le pro

  6. #6
    Membre Confirmé Avatar de Bénoïte
    Inscription
    08-2005
    Âge
    30
    Ville
    Bordeaux
    Année
    Médecin
    Messages
    1 205

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Je ne le renvoie pas bouler, mais même n'ayant pas fait neuro ou mpr, j'ai entendu parler d'épines irritatives, de l'hyperréflexivité autonome, des syndromes lésionnels ou sous lésionnels, de l'asynergie vésico-sphinctérienne etc...
    En général on évite de créer ces épines irritatives, après il ya des fois où malheureusement on est obligé de sonder les gens. Et un service de réa où un patient reste 2 mois sans vérification de l'émission de selles, je trouve ça plutôt dommage... En effet les gens blessés médullaires on n'en rencontre pas tous les jours, mais les rares fois où j'ai eu à en prendre en charge, on a toujours fait attention à ce que ces patients nous disaient (comme d'ailleurs dans pas mal de maladies chroniques).
    Quoiqu'il en soit, il faut que tu retrouves confiance en le corps soignant, ma phrase était sans aucun doute maladroite, mais c'était pour réagir : on n'est quand même pas des idiots, on a fait un minimum de physio et d'anat durant nos études, et on a tous entendu parler de ce sujet un jour ou l'autre...

  7. #7
    Membre Confirmé
    Inscription
    10-2004
    Âge
    29
    Ville
    Paris VI - Pitié S.-St Antoine
    Année
    Interne
    Messages
    253

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Merci pour ce témoignage... et excuse ceux qui ont du mal à admettre la critique (benoïte, si tu me lis...)
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être."
    George Eliot

  8. #8
    Marc.Houle
    Invité

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Citation Envoyé par handivoyages Voir le message


    Je milite pour qu'au moins une fois dans la formation médicale des IFSI et écoles de médecine, une personne tétra vous fasse un exposé, ça éviterait de NOMBREUSES CONNERIES lors de la prise en charge de tels patients...
    Une petite précision sur l'extraction de selles :
    moii je fais cours aux IFSI et je peux te dire que j'insiste à fond sur tous ces problèmes!!

  9. #9
    Winter's coming Avatar de Mesow
    Inscription
    09-2008
    Âge
    25
    Ville
    Lyon Est
    Année
    DES 1
    Messages
    3 126

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Merci pour ce témoignage, à méditer.
    Bénoite en tant qu'interne de réa tu a eu l'occasion de vivre la PEC de ces patients, mais tout le monde n'est pas dans ton cas (aucune critique derrière cette phrase )
    Interne en réa, enfin

  10. #10
    Membre Confirmé Avatar de Bénoïte
    Inscription
    08-2005
    Âge
    30
    Ville
    Bordeaux
    Année
    Médecin
    Messages
    1 205

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Au mec qui m'appelle "le pro" : quand tu reçoit un patient qui sort de l'ordinaire, la moindre des choses est justement de te renseigner à fond sur ce qui fait sa spécificité, pour éviter le genre de mésaventures qu'a connu handivoyages. Désolé mais je trouve ça dommage que ça soit à un patient à nous dire ce qu'il faut faire, pas tant par mépris vis à vis de ses connaissances (l'entourage des myopathes et gens atteints de mucoviscidose s'y connaissent autant qu'un kiné à force).

  11. #11
    Jeune Membre Avatar de artemis
    Inscription
    08-2007
    Âge
    30
    Ville
    Strasbourg
    Année
    DES 1
    Messages
    19

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    on comprend et apprend la médecine un peu sur les bancs de la fac, un peu dans les livres, mais une bonne partie nous est transmise par les malades.
    c'est auprès d'eux qu'on apprend la véritable médecine.

    C'est faux et orgueilleux que de croire qu'il serait dommage qu'un patient nous apprenne q q chose sur SA prise en charge.
    Tu penses bien que la médecine (surtout la sémiologie) n'est pas une invention littéraire mais un receuil de témoignage des malades; et c'est naif de croire que le travail est achevé, il faut rester humble et garder un minimum de sens critique aussi par rapport à ce qui nous est enseigné si on veut faire progresser la médecine.

    Et, Benoite, même si t'es pas d'accord avec ma philosophie médicale, je te conseille (simple conseil) de changer quand même un peu ta vision paternaliste de la médecine.Ton attitude est typiquement l'attitude detestée par les patients. Dans un certain sens le patient est un consommateur de soins, il va de soi que l'efficacité du traitement se jugue en partie sur la satisfaction du patient.L'essence même de la médecine c'est qu'elle se pratique dans le cadre d'une RELATION, tu ne pourras jamais la négliger.
    Sans oublier les bénéfices de l'empathie et d'une relation de confiance: meilleure efficacité du traitement, facilité de soins, sensation de satisfaction mutuelle, et qq pb médicolégaux d'évités au passsage.


    Il y a le jugement qu'un médecin a sur lui même et le jugement qu'ont les malades sur lui et c'est plutôt ce dernier qui fait qu'un médecin est reconnu comme "bon".

    P.S: " il n'y a pas de maladie, il n'y a que des malades"

  12. #12
    Membre Confirmé Avatar de Bénoïte
    Inscription
    08-2005
    Âge
    30
    Ville
    Bordeaux
    Année
    Médecin
    Messages
    1 205

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Ca me fait quand même marrer que des gens (chez qui la pratique de la médecine se limite pour l'instant à faire 3 ecg et ranger 45 pages de bio tous les matins) viennent donner des conseils à quelqu'un qui fait 8h-21h 5jrs/7 avec 2 gardes par semaine... On verra comment tourneront tes théories de bisounours dans 1 ans...

    Quoiqu'il en soit, la forme de mon message était provocatrice, mais je ne changerais pas le fond... Evidemment qu' il faut écouter les patients, mais faut quand même pas déconner : le patient vient nous voir car il attend de nous quelque chose qu'il ne peut/ne sait pas faire. C'est quand même à nous de creuser un peu la prise en charge optimale, je trouve ça un peu dangereux qu'un malade nous dise quoi faire (imagine dans ce cas un mec tétra en train de faire un sepsis sévère, et qui te dit que c'est normal qu'il fasse des variations de tensions et des poussées d'hypersudation car on lui a posé une SU qui sert d'épine irritative... ).

  13. #13
    Jeune Membre Avatar de artemis
    Inscription
    08-2007
    Âge
    30
    Ville
    Strasbourg
    Année
    DES 1
    Messages
    19

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Alors si je comprends bien tu n'as rien à apprendre ni des patients ni des externes...?Quel orgueil!
    Quant à la variation tensionnelle, il est évident qu'il faut l'intégrer dans un contexte clinique.
    Et pour ton info j'ai toujours catégoriquement refusé de ranger les bios, je ne prépare pas un BEP de secrétariat.
    Et si tu veux tu pourras m'intéroger sur mes théories dans un an, aucun souci.

    On dit: si à 20 ans t'es pas de gauche c'est que t'as pas de coeur et si à 40 ans t'es pas de droite c'est que t'es con.
    Je pense que c'est pareil en médecine, je sais combien les longues et difficiles années de pratiques nous rend aigris, bornés, un peu lassés des patients...mais si j'ai pas ce genre de théories bisounours comme tu dis en fin de 6ème année de médecine comment je serai à 40 ans?

  14. #14
    Marc.Houle
    Invité

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Citation Envoyé par Bénoïte Voir le message
    Ca me fait quand même marrer que des gens (chez qui la pratique de la médecine se limite pour l'instant à faire 3 ecg et ranger 45 pages de bio tous les matins) viennent donner des conseils à quelqu'un qui fait 8h-21h 5jrs/7 avec 2 gardes par semaine... On verra comment tourneront tes théories de bisounours dans 1 ans...

    .
    énorme!!!!


    Citation Envoyé par artemis Voir le message
    Et pour ton info j'ai toujours catégoriquement refusé de ranger les bios, je ne prépare pas un BEP de secrétariat.
    Et si tu veux tu pourras m'intéroger sur mes théories dans un an, aucun souci.
    et après tu dis que Benoite est orgueilleux??? je te signale que ranger des bios et aussi la base du travail de l'externe, cela te permet aussi d'apprendre les grands syndrome biologiques (I.Rénale, Anémie, Hépatites etc...) Et puis c'est aussi beaucoup dénigrer le travail des secrétaires que de dire "suis pas en BEP Secrétariat"

    je connais pas tes rapports avec tes co-externes mais si tu leurs dis "je range pas mes bios je suis pas en BEP Secrétariat" tu dois vraiment passer pour quelqu'un antipathique. Et qu'en disent tes chefs??

  15. #15
    Membre Confirmé Avatar de Stockholm
    Inscription
    02-2007
    Âge
    28
    Ville
    Clermont-Ferrand
    Année
    DES 4
    Messages
    3 913

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    Un externe qui ne range pas les bios, il devrait craindre pour sa vie, ses co-externes ne devraient pas tarder à le réduire en charpie. Tout le monde participe aux corvées, c'est le but du jeu...

    Et, sur le fond, je suis d'accord avec Benoïte. Écouter les patients, oui, c'est essentiel dans notre métier. Mais on n'est pas là pour leur tenir la main, on est là pour les soigner. Alors quand un patient sort de l'ordinaire, on se renseigne, on demande conseil, on s'informe, mais ce n'est pas au patient de nous apprendre sa maladie. Ou alors c'est au risque de mal apprendre. Et une fois qu'on sait, on applique, en adaptant à son cas particulier (et c'est le seul moment où les infos qu'il fournit deviennent plus que pertinentes).

    @ artemis : tu as tort de monter aussi vite sur tes grands chevaux, ça ne sert à rien, sinon à aggraver l'ulcère de stress de la D4.
    No power in the 'Verse can stop me.

  16. #16
    Membre Avatar de Chris turk
    Inscription
    07-2009
    Âge
    24
    Ville
    Paris XIII - Bobigny
    Année
    DCEM 1
    Messages
    97

    Par défaut Re : Un patient blessé médullaire se présente dans votre service

    Benoite je me demande pour qui tu te prend parce que apparament t'en connait plus sur la médecine que n'importe qui et même si je suis qu'un neo P2 des Medecins arrogant comme toi sa fait peur ok c'est bon on a comprit que t'est interne que tu travaille d' arrache pied mais c'est pas une raison pour mépriser autant les gens parce que des messages de ta part j'en est vu des tonnes et je trouve sa désolant que des mecs comme toi puissent être en médecine mais bon le monde est plein d' incohérence et s'il te plait essaie d' avoir un soupçon de respect envers les autre personne même si il ne sont pas interne comme toi car la vie ne s'arrête pas a la médecine.

  17. #17
    Membre Confirmé Avatar de Koala_Maléfique
    Inscription
    10-2008
    Âge
    25
    Ville
    Toulouse Purpan
    Année
    DES 1
    Messages
    1 327

    Par défaut

    Allons allons, un peu de respect pour ton aîné, petit P2 !

    J'ai trouvé pour ma part ce message intéressant et instructif, j'essaierai de m'en souvenir si je vois un patient blessé médullaire.


    (ps : et un zeste de ponctuation, ce serait pas mal aussi )

  18. #18
    Membre Confirmé Avatar de Hale
    Inscription
    05-2003
    Âge
    32
    Ville
    Besançon
    Année
    Médecin
    Messages
    5 416

    Par défaut Re : Un patient blessé médullaire se présente dans votre service

    Texte instructif, mais je plussoie Benoïte sur la majorité des points.
    Il ne fait qu'exprimer un recul face à la pratique quotidienne qu'on ne commence à voir qu'à partir du moment où on fait une vraie pratique, ainsi que la lassitude face aux donneurs de leçons et aux "biens pensants".

    Même si nous avons une belle démonstration de la Loi de Murphy, ce genre de chose arrive.
    On a même toutes les excuses qui vont bien : Aléa thérapeutique, problème inhérent à l'organisation du service, manque de formation/d'habitude de l'équipe face à la pathologie désignée/manque de personnel.. etc
    Mais inhumanité, arrogance etc.... bof.. on est pas dans les Infiltrés ici.

    Citation    
    "Oh mon dieu c'est horrible ce qu'ils lui ont fait subir dans ce service ! si moi j'avais été externe/interne/médecin/ASH dans ce service à ce moment X, je n'aurais pas permis que cela arrive ! J'aurais pratiqué à l'extraction manuelle tous les jours ! car je suis exemplaire ! et si ce n'eût été le cas, je promets que maintenant informé, je ne permettrais plus que cela arrive dans l'hôpital où je travaillerais ! j'en fais le serment !

    Benoite, comment peux-tu être aussi cruel ?"
       





    Citation Envoyé par artemis Voir le message
    on comprend et apprend la médecine un peu sur les bancs de la fac, un peu dans les livres, mais une bonne partie nous est transmise par les malades.
    c'est auprès d'eux qu'on apprend la véritable médecine.
    Sinon, ça c'est vraiment très drôle.
    On se croirait dans un début d'épisode de Grey's Anatomy

    C'est faux et orgueilleux que de croire qu'il serait dommage qu'un patient nous apprenne q q chose sur SA prise en charge.
    Tu penses bien que la médecine (surtout la sémiologie) n'est pas une invention littéraire mais un receuil de témoignage des malades; et c'est naif de croire que le travail est achevé, il faut rester humble et garder un minimum de sens critique aussi par rapport à ce qui nous est enseigné si on veut faire progresser la médecine.
    Amen
    Sauf qu'à force d'en voir qui "connaissent" leur maladie, on finit par se méfier, même de celui qui connaît vraiment sa maladie.



    " il n'y a pas de maladie, il n'y a que des malades"
    Balint ?

    Citation Envoyé par nockauloss Voir le message
    Benoite je me demande pour qui tu te prend parce que apparament t'en connait plus sur la médecine que n'importe qui et même si je suis qu'un neo P2 des Medecins arrogant comme toi sa fait peur ok c'est bon on a comprit que t'est interne que tu travaille d' arrache pied mais c'est pas une raison pour mépriser autant les gens parce que des messages de ta part j'en est vu des tonnes et je trouve sa désolant que des mecs comme toi puissent être en médecine mais bon le monde est plein d' incohérence et s'il te plait essaie d' avoir un soupçon de respect envers les autre personne même si il ne sont pas interne comme toi car la vie ne s'arrête pas a la médecine.
    ^^
    dixit "je connais tout de la médecine, car c'est mon rêve depuis 10 ans et que je suis arrivé 15ème au concours."

    ça aussi c'est drôle.
    Dernière modification par Hale ; 08-07-2010 à 21:30.
    Boj'Halé
    Empereur Confédérant le Grand Est
    Interne Breton - Triangle B Bezak/Bordal/Brest
    Bezakois, tout un concept

  19. #19
    Membre Confirmé Avatar de Hale
    Inscription
    05-2003
    Âge
    32
    Ville
    Besançon
    Année
    Médecin
    Messages
    5 416

    Par défaut Re : Un patient bléssé médulaire se presente dans votre service

    et évidemment, primum non nocere.
    et bien sûr ἀσκέειν, περὶ τὰ νουσήματα, δύο, ὠφελέειν, ἢ μὴ βλάπτειν

    J'aime les dictons et locutions.
    Boj'Halé
    Empereur Confédérant le Grand Est
    Interne Breton - Triangle B Bezak/Bordal/Brest
    Bezakois, tout un concept

  20. #20
    Membre Confirmé Avatar de Koala_Maléfique
    Inscription
    10-2008
    Âge
    25
    Ville
    Toulouse Purpan
    Année
    DES 1
    Messages
    1 327

    Par défaut Re : Un patient blessé médullaire se présente dans votre service

    Bon au risque de dévier un poil du sujet initial et de me faire censurer par les modos, j'aimerais dire que je soutiens les différents internes qui interviennent ici : faut arrêter, nous, les petits externes (et pour ma part ça ne commence qu'en octobre...) - voire petits P2-qui-viennent-juste-d'avoir-leur-concours-et-pensent-tout-connaître-de-la-médecine - de penser être en mesure de leur donner des leçons alors qu'ils ont quand même un peu plus de "bouteille" et de pratique de la "vraie" médecine que nous (oui, les intermémos c'est bien gentil, les stages c'est mieux...).


    Et je conclurai en disant qu'écouter les malades c'est bien, mais il ne faut pas toujours se fier à ce qu'ils disent : combien de malades diront "j'ai mal aux reins" pour "j'ai mal aux lombaires"... ça me rappelle aussi un post dans la section "Anecdotes à l'hôpital" : un malade arrive dans une pharmacie et déclare qu'il a un pleurésie ! Le pharmacien, pas bête, l'interroge, et s'aperçoit qu'en fait celui-ci a seulement les yeux qui pleurent...



    Donc ce serait pas mal que certains arrêtent de jouer les donneurs de leçon, parce que c'est franchement risible...

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Traductrice-correctrice à votre service (aide gratuite/payante)
    Par Traduit-corrige dans le forum Bons plans et petites annonces
    Réponses: 0
    Dernier message: 13-05-2010, 22:21
  2. Un patient lui enfonce un couteau dans le cou
    Par Gassinus dans le forum Actualités médicales
    Réponses: 19
    Dernier message: 13-11-2008, 17:49
  3. Histologie : médullaire/cavité médullaire
    Par Seb0101 dans le forum Questions de Cours sur le PAES
    Réponses: 0
    Dernier message: 22-04-2008, 18:35
  4. Pute rose a votre service...
    Par Rose dans le forum Qui est qui ? Le Forum des Présentations !
    Réponses: 67
    Dernier message: 01-08-2004, 19:49

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •